AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ThierryA


ThierryA
  22 avril 2018
Dans ce livre incroyable on commence par découvrir notre système solaire (la proche banlieue de notre planète) et notre galaxie (la Voie Lactée) et là déjà, rien qu'à ce niveau on manipule des chiffres en milliards et des distances du même ordre.

Puis on part à la découverte du reste de l'Univers dans son ensemble avec les milliards d'autres galaxies et les milliards d'étoiles qui les constituent, l'expansion de l'Univers qui éloigne les unes des autres les galaxies, la gravitation qui attire les astres entre eux à cause de leur masse et qui constitue en fait la courbure de l'espace-temps, la vitesse de la lumière, la dilatation du temps, l'Univers qui n'a pas de centre… et nous arrivons au premier mur qui limite l'Univers visible (« la surface de dernière diffusion »), à 13,8 milliards d'années-lumière de la Terre (au-delà, la lumière ne peut pas se propager, c'est « l'âge sombre de l'Univers »).

Ensuite nous plongeons en détail dans le monde de l'infiniment petit et celui de l'infiniment grand. le premier monde étant représenté par les atomes et les champs quantiques avec leurs particules élémentaires (électrons, photons – particules de la lumière, protons avec leurs quarks) et leurs porteurs de forces (comme les gluons) : ces champs sont les forces fondamentales de la Nature et sont principalement, la force électromagnétique qui lie les électrons au noyau atomique (garantissant ainsi la cohésion de la matière) et l'interaction forte qui maintient la cohésion du noyau atomique. le comportement des champs quantiques et de leurs particules est déroutant ; il y a de quoi rester perplexe devant certains phénomènes assez difficiles à comprendre ou en tout cas à s'imaginer tant il faut faire preuve d'abstraction et ne pas hésiter à tout remettre en cause ; c'est vertigineux : Une particule est partout à la fois si elle n'est pas « observée » (!), les particules peuvent se scinder et devenir autre chose, se déplacer à travers n'importe quoi, et n'importe où dans l'espace et le temps, apparaitre et disparaitre comme ça en empruntant ou en rendant de l'énergie aux champs quantiques (notion de vide quantique lié aux champs quantiques) où la matière se transforme en énergie et vice versa (E =mc2) ; Les particules sont en fait des ondes qui se baladent partout avant de redevenir des particules lorsqu'on les détectes, on découvre aussi la notion d'antimatière… bref, accrochez-vous !

Le deuxième monde nous plonge en détail dans L Univers, depuis « la surface de dernière diffusion » (le premier mur qui délimite l'Univers visible, à 13,8 milliards d'années-lumière de la Terre), jusqu'au Big-Bang que l'auteur qualifie de « déflagration démentielle et universelle impliquant une énergie qui dépasse l'entendement et défie la raison en étant confiné dans un volume tellement minuscule que c'en est absurde ». Ce Big-Bang s'est produit 380 000 ans « derrière » le mur, donc de façon antérieure dans le temps, où là on s'aperçoit que ce n'est pas encore le début de l'histoire, car avant le Big-Bang nous découvrons que tout disparait, nous voyons un effondrement de l'Univers, provoqué par une force gravitationnelle répulsive où les lois de la nature ne s'appliquent plus ici : il n'y a plus de notion de temps et d'espace et c'est là qu'on pense que toutes les forces quantiques et la gravitation se sont unifiées pour former le grande théorie de l'unification que les scientifiques recherchent : le théorie de la gravitation quantique et l'existence d'ondes gravitationnelles. Quand on en est là dans le remontée du temps pour découvrir l'origine de l'Univers, on est bloqué par un deuxième et dernier mur, le mur de Planck au-delà duquel on ne sait pas ce qu'il se trouve ni même on ne sait penser ce qui se trouve derrière ; c'est là le domaine de la gravité quantique qui nous est totalement inconnu. Au passage l'auteur nous fait découvrir les grands mystères de l'Univers tels les trous noirs, la matière noire, l'énergie sombre les singularités… la réalité dépasse la fiction.

A travers tout cet exposé l'auteur, grâce à l'inflation cosmologique (dans ce cas précis, l'inflation éternelle) et aux propriétés des champs quantiques, en arrive à évoquer la possibilité de la naissance de plusieurs univers bulles au sein même de notre Univers : un multivers ! Mais l'auteur évoque aussi la possibilité d'un Univers né des fluctuations quantiques, un Univers sans commencement inscrit dans le temps qu'on appelle un Univers sans bords.

Finalement après avoir exploré l'immensément grand nous retournons dans l'immensément petit où on essaye d'atteindre des tailles de celles de la longueur de Planck qui ne peuvent pas être atteintes aujourd'hui par l'homme et où se produirait les phénomènes recherchés de la gravitation quantique. Une théorie très avancée sur le sujet et celle des Cordes. Ces cordes seraient parcourues de vibrations quantiques qui provoquent de la lumière. Il y aurait aussi d'autres cordes dont les vibrations généreraient des gravitons, instruments de la gravitation quantique ! Ainsi il nous est expliqué que les particules deviennent des vibrations de cordes et les vibrations de cordes deviennent des particules. Ces deux types de cordes unifieraient de fait la gravitation et l'électromagnétisme en une théorie quantique et tout ne serait constitué que de cordes… mais attention, ces cordes ne peuvent existées que dans un espace à dix dimensions dont six nouvelles dimensions d'espace qui s'entrelacent en dehors de notre Univers et qui seraient à l'origine de la matière dont nous sommes composés ! La façon dont ces dimensions de cordes s'enroulent différemment, donne un socle différent à la réalité… autrement dit un univers différent. On découvre que les cordes gravitationnelles nous permettent de « voyager » d'un univers à l'autre, chaque univers étant une Brane, notre Univers étant un Brane… On ne peut évidemment pas concevoir un tel modèle dans notre cerveau.

Personnellement, heureusement que j'avais déjà quelques connaissances sur L Univers et les particules élémentaires car cela m'a aidé à avaler le sujet qui est fantastique et titanesque. Superbe livre qui nous permet de comprendre un peu d'où nous venons et où nous vivons et qui permet également de relativiser notre importance (nous les humains :))
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus