AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  27 septembre 2018
Imaginez une île paradisiaque où les drames du passé n'attendent qu'une étincelle pour refaire surface... Cette étincelle, c'est l'arrivée de Connie, une jeune femme traquée par un déséquilibré. Le havre de paix se transforme bientôt en enfer et le récit prend des allures de « Dix petits nègres » : communications coupées, moyens de transport sabordés... Diantre ! Moi qui croyais m'embarquer dans une romance paranormale !

L'île des sortilèges penche en réalité rapidement du côté du thriller, où les protagonistes essaient de deviner qui, parmi eux, peut bien être le criminel en vadrouille. De ce côté-là, la tension est bien présente, les morts s'accumulent et l'on se demande qui parviendra à s'en sortir en vie. L'insouciance des premiers jours, les paysages enchanteurs de l'île... tout ça s'efface pour laisser la place aux drames et à une atmosphère de suspicion.
Pour ce qui est de l'identité du coupable en revanche, les indices sont assez peu subtils et l'on aura des doutes dès le départ... Pour autant, ça ne veut pas dire que suivre l'histoire jusqu'au dénouement sera de tout repos. Savoir qui, c'est bien beau, mais encore faut-il que les personnages en viennent à la même conclusion ! Et surtout qu'ils comprennent pleinement ce qui leur arrive...

C'est là que l'aspect fantastique entre en jeu. Ici, la romance n'est pas seulement une fin, mais surtout un moyen. Les évènements sont en effet intrinsèquement liés à ce qu'il s'est passé sur l'île cinq-cent ans plus tôt ; Connie et Sylvester sont véritablement un couple maudit, sans métaphore. Et l'on sait d'emblée, grâce au point de vue du second, comment tout ça va finir. Pendant deux-cent cinquante pages, on espère que quelque chose viendra empêcher ça... Là encore, le suspense est bien présent. Au début, on est tranquille, on y croit. Et puis, plus le temps passe, et plus l'espoir s'amenuise. Jane Godman joue formidablement bien avec nos nerfs : entre les mystères du passé, les dangers du présent et cette histoire d'amour sacrément mal barrée, on n'a pas une seconde de répit !
Et que dire de la conclusion ? Pour une fois, on a droit à un véritable épilogue, travaillé, ne laissant absolument aucune question en suspens. Certes, les évènements des derniers chapitres (en particulier ) auraient pu donner matière un à second tome à eux seuls... mais les choses sont déjà très bien telles qu'elles sont.

Cependant, L'île des sortilèges n'est pas non plus un roman parfait. Certains éléments scénaristiques semblent au premier abord un peu boiteux (), même si le récit s'avère globalement cohérent d'un bout à l'autre. Le lien entre les deux époques, les réponses aux questions... tout vient à point à qui sait attendre, et tout ce que l'on peut deviner se trouve tôt ou tard confirmé. Car oui, le roman s'avère très prévisible en ce qui concerne ses mystères ! Le suspense concernant les évènements présents le contrebalance en partie, mais pas entièrement.

Reste que dans l'ensemble, L'île des sortilèges est une énorme (bonne) surprise. La tension, l'émotion, un scénario relativement fouillé, un décor de rêve ; tout y est. Ne vous privez pas sous prétexte que « c'est un Harlequin », vous passeriez à côté d'une excellente romance fantastique !
Commenter  J’apprécie          92



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus