AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de HerveSard


HerveSard
  27 mars 2011
Ce roman est le premier que je lis de Sylvie Granotier et c'est une belle découverte. L'histoire est intéressante : un homme est arrêté suite à la disparition de sa seconde épouse. Rien ne prouve qu'elle n'a pas simplement décidé de partir en voyage ou de s'éclipser un moment, mais... mais il se trouve que cet homme a fui les États-Unis où il est inculpé du meurtre de sa première femme. Il est aussi un auteur à succès qui a jusqu'alors soigneusement évité les médias : un anomymat plus que suspect, d'autant que les premiers "témoignages" sur ses relations avec la disparue sont plutôt en sa défaveur. Il est incarcéré, en attente d'une possible extradition vers son pays d'origine où il risque la peine de mort.
La narratrice du roman est écrivain. Elle s'intéresse aux criminels, à leur psychologie, bref aux "acteurs" des crimes plus qu'aux crimes eux-mêmes. Elle rencontre le double meurtrier présumé dans sa prison et va mener l'enquête à sa façon. Une enquête qui est plus une plongée dans la vie des protagonistes (les épouses, la famille du prisonnier ou plutôt "ses" familles, le détenu lui-même) qu'une enquête policière classique : le récit est une succession d'entretiens entre l'écrivain et ces protagonistes, qui font rencontrer des personnages très divers, entre l'Europe et les États-Unis. Qui ment ? Qui dit la vérité ? Qui déforme ou a oublié ? D'un bout à l'autre du livre, j'ai hésité, tout comme la narratrice : ce qui parait clair comme de l'eau de roche à certains moments (il est coupable ! forcément !) devient obscur quelques pages plus loin (il pourrait être coupable de certaines choses, mais pas d'autres...). Les personnages sont intéressants (parfois, j'aurais aimé qu'ils "restent" un peu plus longtemps) et s'il fallait en retenir un, je crois que ce serait la mère de Blossom (Blossom est la première victime), ancienne hippie qui n'a pas vraiment bien négocié la sortie de ces années-là : "La grande misère de cette époque... La libération sexuelle aura quand même essentiellement profité aux mecs."
Lien : http://hervesard.blogspot.co..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr