AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253114006
Éditeur : Le Livre de Poche (14/09/2005)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 15 notes)
Résumé :
L e fait divers semble banal : la femme d’un écrivain américain vivant en France disparaît et le mari est soupçonné. L’affaire prend une autre ampleur lorsque la police découvre que, cinq ans plus tôt, cet homme a fui les Etats-Unis en changeant d’identité, alors qu’il allait être jugé pour le meurtre de sa première épouse. Une femme va tenter de dénouer les fils de cette histoire. Mais chaque mystère élucidé ne fait qu’en révéler un nouveau. La voilà à son tour pri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
nameless
  12 juin 2018
Peu d'éléments biographiques sont livrés sur l'héroïne, pas même son nom. On sait seulement que son mari et son fils sont morts et qu'elle analyse des faits divers, un peu comme le font Jacques Expert en France, Ann Rule aux Etats-Unis ou Gitta Sereny en Grande-Bretagne. Etablir la culpabilité ou l'innocence du suspect n'est pas son but, le sensationnalisme non plus. Elle s'intéresse à des individus ordinaires devenus acteurs d'événements extraordinaires trop grands pour eux, mais qui sans eux n'auraient pas eu lieu. Elle veut comprendre le rôle et la responsabilité de l'individu dans l'histoire humaine, comment placé en situation-limite, il peut basculer. Elle ne prétend pas traquer la vérité, mais seulement les faits car seule la justice ose affirmer qu'établir les faits, c'est établir la vérité alors qu'elle est bien plus complexe. Son thème favori : la mémoire est-elle une source de désinformation ?

De la complexité, elle en trouve, lorsqu'elle rencontre Franck Anger à la Santé, où il attend son extradition vers les Etats-Unis. Ecrivain de polars ultra-violents, né Francis Towne, il a été soupçonné dans son pays d'avoir assassiné Blossom, sa première femme. Il a fui en France, adopté un nouveau nom, continue à écrire mollement. Mais voilà, sa seconde femme, Sigrid, a elle aussi disparu... Franck/Francis accepte de collaborer avec l'enquêtrice-journaliste, et de lui raconter sa vie.

Vérité ? Manipulation ? Les trous noirs dans la vie de Franck sont vertigineux, l'enquêtrice file à San Francisco, Los Angeles pour rencontrer ceux qui l'ont connu, ses parents adoptifs, son frère, des amis de ses parents biologiques, assassinés lorsque l'enfant avait 7 ans. Elle est rapidement convaincue que la part d'ombre de Franck repose sur le meurtre de sa mère, et que si elle en déniche la clé, tout le reste surgira. De révélation en révélation, l'ordre et la cohérence de l'histoire, longtemps invisibles, apparaissent.

Sylvie Granotier propose une belle évocation des années 70, du mouvement hippie « peace and love et flowers dans les cheveux », des communautés, de la contre-culture, qui promettaient une vie semblable à un hymne de joie à de jeunes gens qui voulaient faire sauter le couvercle d'une société contrainte et répressive et faire souffler un grand vent de liberté sur un monde nouveau. Elle évoque aussi le sort des gosses sacrifiés au Vietnam, partis dans la peau de militants pacifistes puis perdus dans un bourbier où plus rien n'avait de sens, où le souvenir d'un copain mort dans leurs bras au nom d'une guerre injustifiable met des millions d'années à s'effacer. Une génération grandement bousillée pour de multiples motifs, dont Franck/Francis est un pur produit.

Style asséché, imperméable aux affects, proche d'un document journalistique qui restitue cliniquement les confessions des témoins et du suspect, Le passé n'oublie jamais est une très agréable et intéressante découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          630
HerveSard
  27 mars 2011
Ce roman est le premier que je lis de Sylvie Granotier et c'est une belle découverte. L'histoire est intéressante : un homme est arrêté suite à la disparition de sa seconde épouse. Rien ne prouve qu'elle n'a pas simplement décidé de partir en voyage ou de s'éclipser un moment, mais... mais il se trouve que cet homme a fui les États-Unis où il est inculpé du meurtre de sa première femme. Il est aussi un auteur à succès qui a jusqu'alors soigneusement évité les médias : un anomymat plus que suspect, d'autant que les premiers "témoignages" sur ses relations avec la disparue sont plutôt en sa défaveur. Il est incarcéré, en attente d'une possible extradition vers son pays d'origine où il risque la peine de mort.
La narratrice du roman est écrivain. Elle s'intéresse aux criminels, à leur psychologie, bref aux "acteurs" des crimes plus qu'aux crimes eux-mêmes. Elle rencontre le double meurtrier présumé dans sa prison et va mener l'enquête à sa façon. Une enquête qui est plus une plongée dans la vie des protagonistes (les épouses, la famille du prisonnier ou plutôt "ses" familles, le détenu lui-même) qu'une enquête policière classique : le récit est une succession d'entretiens entre l'écrivain et ces protagonistes, qui font rencontrer des personnages très divers, entre l'Europe et les États-Unis. Qui ment ? Qui dit la vérité ? Qui déforme ou a oublié ? D'un bout à l'autre du livre, j'ai hésité, tout comme la narratrice : ce qui parait clair comme de l'eau de roche à certains moments (il est coupable ! forcément !) devient obscur quelques pages plus loin (il pourrait être coupable de certaines choses, mais pas d'autres...). Les personnages sont intéressants (parfois, j'aurais aimé qu'ils "restent" un peu plus longtemps) et s'il fallait en retenir un, je crois que ce serait la mère de Blossom (Blossom est la première victime), ancienne hippie qui n'a pas vraiment bien négocié la sortie de ces années-là : "La grande misère de cette époque... La libération sexuelle aura quand même essentiellement profité aux mecs."
Lien : http://hervesard.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ericdesh
  10 novembre 2018
Un roman très décevant que j'ai eu bien du mal à terminer. Sylvie Granotier développe inutilement certains personnages (et certains entretiens) qui n'apportent rien à l'intrigue. D'ailleurs, difficile de ne pas être perdu avec tous les personnages secondaires qu'on finit par confonfre. le récit part dans tous les sens (des entretiens, des mails d'une victime, des extraits - inutiles - de roman du suspect ...) et l'auteur commence à exploiter de (trop) nombreux thèmes mais ne va réellement au bout d'aucun, le tout étant saupoudré d'une psychologie de bazar.
Malgré cette lecture laborieuse, j'ai tenu à aller au bout du récit en espérant une révélation finale qui réhausserait mon opinion. Hélas, la fin, en plus de ne pas être très surprenante, est vite expédiée. J'ai rarement lu un roman aussi médiocre.
Commenter  J’apprécie          00
MClo85
  10 octobre 2011
Je découvre cette auteure et j'ai apprécié ce livre. La façon dont il est construit m'a plu. Il s'agit d'une série d'entretiens entre la narratrice et les différents personnages de ce livre. Ils entrent en scène au fil des paragraphes. La narratrice tente d'élucider le mystère qui entoure la vie du personnage principal, Franck Anger, soupçonné du meutre de sa première femme aux Etats-Unis.
Elle fouille son passé, va enquêter jusqu'en Californie, réussit à retrouver les membres de sa famille en France. Elles reconstitue toute son histoire. On échafaude avec elle toutes les hypothèses à partir des indices découverts. Est-il coupable ? Elle nous laisse dans le doute jusqu'à la fin du livre où la vérité se dévoile enfin.
Commenter  J’apprécie          00
Boogers
  07 octobre 2017
Je n'ai pas vraiment aimé ce livre. Il est vrai qu'à certains moments l'histoire vous tient en haleine. Il est vrai aussi que le dénouement fait retomber le tout comme un soufflé. Sans me vanter, mais que l'auteur des crimes soit XXX, je l'avais soupçonné dès sa première apparition dans le roman. Un grand bof donc.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
namelessnameless   11 juin 2018
... j'avais envie de comprendre comment cette femme s'était transformée en une ménagère maniaque. On avait l'impression que même la maigre pelouse avait été balayée, astiquée. Et je reste persuadée qu'aucune petite fille ne naît ménagère.
p. 199
Commenter  J’apprécie          320
MClo85MClo85   10 octobre 2011
Ils sont tous les deux pieds nus. Lui a les cheveux qui lui descendent aux épaules, il porte une tunique indienne blanche et un jean effiloché. leurs visages n'expriment pas grand chose. Il veut échapper aux photographes, elles s'en fiche.
C'est une des photos que j'ai regardée le plus souvent pendant cette année de mon enfermement dans l'affaire Towne. Tels clichés rendent nostalgiques d'un temps qu'on n'a pas connu. Ils ont un charme particulier que j'ai du mal à analyser. Un temps où on était jeune pour toujours, où on ne se projetait pas dans l'avenir parce que la mort était à deux pas. Où les notions de retraite, pension, sécurité faisaient ricaner parce que la vie était ailleurs, à inventer autrement. John et Randy sur cette photo, et Randy quand elle est seule, évoquent la liberté précieuse de ceux qui se définissent hors du regard des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
HerveSardHerveSard   27 mars 2011
La grande misère de cette époque... La libération sexuelle aura quand même essentiellement profité aux mecs.
Commenter  J’apprécie          20
isabelle028isabelle028   27 octobre 2015
bien écrit, un joli suspens
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Sylvie Granotier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Granotier
"On aime le livre" de Sylvie GRANOTIER - "Personne n'en saura rien"
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Sylvie Granotier

En quelle année est-elle née ?

1920
1972
1951

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Sylvie GranotierCréer un quiz sur ce livre