AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tari


Tari
  19 septembre 2013
Au départ, j'étais super enthousiaste (Oooh, des sirènes !). Et au final, je suis… eh bien, beaucoup moins enthousiaste. Vraiment beaucoup moins.

Calder est une sirène (ou plutôt, un triton, puisque c'est un homme). Lui et ses trois soeurs, Maris, Tallulah et Pavati, n'aspirent qu'à une seule chose, venger la mort de leur mère, des années plus tôt. Lorsque Jason Hancock, le responsable de cette mort et par conséquent proie de la fratrie, vient s'installer près du Lac Supérieur, repère des sirènes, elles entrevoient la possibilité d'enfin accomplir leur vengeance. Calder est donc chargé de se rapprocher de Lily, la fille aînée de Jason, afin de l'attirer dans leurs filets. Sauf qu'en se rapprochant d'elle, il en tombe amoureux. Et ça, c'était pas prévu au programme. Et ça change tout.

C'est vrai que ce livre a le mérite d'être original. Premièrement, contrairement à 90% des YA du même genre, ça ne se passe pas dans un lycée. Deuxièmement, le narrateur est un garçon, chose assez rare pour être soulignée. Mais surtout, ce qui fait l'originalité de ce roman, c'est que le garçon en question est un triton. C'est quand même pas tous les jours qu'on croise des histoires de sirènes, et encore moins des histoires de méchantes sirènes. Oubliez les gentilles petites sirènes d'Andersen, celles d'Attirance tiennent beaucoup plus des créatures qu'on trouve dans l'oeuvre d'Homère (je ne me souviens plus si c'est dans l'Iliade ou l'Odyssée, ou dans les deux), puisqu'elles se nourrissent des émotions des humains en les tuant, et qu'elles ne font pas vraiment preuve de pitié à l'égard de leurs victimes.
Donc, compte tenu de tout ça, ce roman sort vraiment de l'ordinaire. En apparence du moins. Parce que si on gratte un peu sous la surface, on se rend vite compte qu'il s'agit d'une romance YA tout ce qu'il y a de plus classique. Vu, vu, revu et corrigé. Ce qui ne veut pas pour autant dire que ce n'est pas bien, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit. C'est juste que vu l'originalité du thème, je m'attendais à ce que ce soit original jusqu'au bout. Or ça ne l'est pas.

Je dois avouer que j'ai mis vraiment longtemps à rentrer dans l'histoire. Au départ, je pensais entrer dans le vif du sujet tout de suite, puisque dès les premiers chapitres on sait de quoi il va en retourner. Erreur ! Ca traine, traine, traine en longueur, il faut attendre la fin (mais quand je dis la fin, je veux vraiment dire la fin, pas le milieu ou les deux tiers) pour que ça commence à s'activer un peu. Mais ça vaut quand même le coup de s'accrocher, parce que la fin est vraiment intéressante. Autant j'ai eu du mal au début, autant j'ai dévoré les 50-100 dernières pages.

Les personnages ne m'ont que moyennement convaincue. Calder, pour un méchant triton assoiffé de vengeance, je l'ai trouvé bien mou. Heureusement qu'il se réveille un peu à la fin. Quant à Lily, disons qu'elle m'a fait ni chaud ni froid. Mais il y a quand même quelque chose que j'ai apprécié chez elle : quand Calder s'approche un peu trop d'elle et de sa famille, qu'il se met à les épier la nuit, elle ne lui saute pas dans les bras comme une certaine Bella, au contraire, elle le trouve creepy (je ne sais pas comment traduire ce mot en français) et lui dit de dégager. Ca m'énerve tellement les héroïnes de romans qui trouvent les stalkers (encore un mot intraduisible) irrésistibles !
Ce qui m'a le plus plu au niveau des personnages, c'est le sentiment d'attirance/répulsion que nous, lecteurs, éprouvons face à la fratrie de sirènes. Elles sont cruelles, mais exception faite de Maris qui est LA méchante de l'histoire, elles sont quand même sympathiques par bien des côtés, et on ne peut pas s'empêcher de les aimer, tout en réprouvant le fait qu'elles tuent des humains.

Pour finir, je dirai qu'Attirance est une romance YA classique avec un fond d'originalité. Ce n'est rien d'extraordinaire, je m'attendais à beaucoup mieux, mais j'ai quand même passé un bon moment. En plus, c'est très joliment écrit, alors je pense que ça vaut le détour malgré tous les petits défauts.
Lien : http://i-read-therefore-i-am..
Commenter  J’apprécie          31



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus