AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Clem_YCR


Clem_YCR
  27 avril 2017
Voici le 4e livre sélectionné dans le cadre de la lecture commune de notre club, You CAN Read.
Roman qui ne me disait rien au 1er abord, déjà parce que le titre m'évoquait le film du même nom (qui n'a rien à voir avec l'histoire que nous propose Virginie Grimaldi et qui est d'ailleurs évoqué par Marie dans le roman) et que le résumé mettait un peu à mal mes principes en matière de mariage; Marie quittant son mari brutalement le jour de ses 40 ans. Bon, en fait ledit mari est un c****** fini, donc on lui pardonne !
Finalement, je me suis laissée entrainée par les 3 femmes au coeur du récit, Anne, la soixantaine, Marie, et Camille, pas encore 25 ans. Je pense que ce roman est ce qu'on appelle un roman "feel good", qui met du baume au coeur et en évidence des bons sentiments; genre conte de fée moderne. Cependant, si le premier jour du reste de ma vie permet de passer un moment sympathique, avec ses beaux messages d'amitié et d'amour à tout âge, il lui a manqué quelque chose pour qu'il me arrive à me marquer. Déjà, l'absence de description physique des "héroïnes", nous les fait imaginer à notre guise... pourquoi pas. Ensuite, j'ai été gênée par les multiples répétitions de l'auteur, à demi-mot, laissant entendre que le mariage n'est pas forcément une bonne chose, et que si l'amour survient à tout âge, il n'est pas éternel (c'est du moins de cette façon que j'ai interprété les choses). Certes, l'amour éternel fait figure de cliché, voire de mythe, mais le conte que nous propose Virginie Grimaldi ne fait pas forcément mieux: tout le monde fini en couple, parmi les quelques personnages s'étant retrouvés, au milieu du millier de passagers à bord de la croisière, à la même table lors du 1er repas. Si les personnages de Yanis et de l'italienne apportent un peu de piquant à l'histoire, ils sont très stéréotypés à mon goût.
J'ai trouvé dommage le peu de description des escales ou du bateau, il doit être difficile de se représenter clairement l'environnement si l'on n'a jamais fait de croisière soit même (bon, la référence à Titanic sert peut être à orienter l'imagination). Et surtout, je n'ai pas réussi à m'attacher à Marie, Anne ou Camille et ce, malgré, les tristes histoires que leur brosse l'auteure. Les seules choses qui m'ont un tant soit peu marquée sont l'amitié, rapide certes, mais fusionnelle, qui lie ces trois femmes très différentes; et le personnage de Rodolphe, qui ne peut pas être pire, je pense, que ce que nous en décrit Virginie Grimaldi.
Finalement, le côté happy end ne surprend même pas, et on se prend à rêver d'avoir autant de chance dans la vie, que Marie, qui a certes passé 20 ans de sa vie sur son balcon, à vivre sa vie par procuration (nombreuses références à JJG dans le livre), mais qui, le temps d'une croisière, trouve amitié, amour et travail... que demander de plus !
Vous l'aurez compris, même si j'ai passé un agréable moment le temps de ma lecture, le premier jour du reste de ma vie n'a pas su me convaincre; et je rajouterai une remarque sur la couverture, que j'aurai bien imaginée reprendre le croquis des 3 amies réalisé par Camille.
Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus