AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Sourisetdeslivres


Sourisetdeslivres
  25 mars 2021
Ce livre mérite plus de cinq étoiles, en fait, il mérite chaque étoile dans le ciel. Ce livre était phénoménal. Il m'a touché le coeur. Il est entré dans mon coeur. J'ai ri et j'ai pleuré… Oh, comme j'ai pleuré…

Ce roman de Kristin Hannah parle d'amitié. Bien que, à mon sens, le mot « amitié » ne semble pas être un mot assez fort pour résumer la relation de Kate et Tully, les deux héroïnes.
Ce mot devrait être comme dans le récit : « TullyandKate. Meilleures amies pour toujours. »

C'est une histoire qui commence en 1960, dans une petite ville rurale plus au nord.
Dans une maison à bardeaux sur une colline au-dessus d'un pré à chevaux.
L'histoire devient vraiment intéressante en 1974 quand la fille la plus cool au monde emménage juste à côté de la maison aux bardeaux
. Tous les matins, Kate et Tully, sont côte à côte à l'arrêt de bus et pourtant à des années-lumière dans ce monde uniquement connu d'elles 2.

Tully sent éclore en elle une émotion nouvelle quand elle rencontre Kate, une émotion comme une fleur exotique.
Elle peut presque sentir son parfum de miel dans l'air. Pour une fois dans sa vie, elle se sent en sécurité.

Même si elles sont très proches, elles ne sont pas capables de dire certaines pensées à voix haute.
Les pensées sont des choses impalpables, sans forme, jusqu'à ce qu'on leur donne consistance avec la voix.
Une fois dites, elles possèdent alors ce poids qui peut vous écraser.

Dès que Tully entre quelque part elle rayonne.
Son penchant dépressif, son sourire hésitant font qu'elle accapare l'attention de tout le monde.
Kate l'observe, l'admire et en éprouve, parfois, un sentiment de jalousie.
Sentiment partagé, car si Kate ne sera jamais Tully, Tully ne sera jamais Kate.

Kate possède tout ce que Tully voudrait : une famille.
Et Tully a tout ce que Kate aimerait : elle est magnifique et populaire.
Alors que Tully espère une famille unie comme celle de Kate et que Kate souhaite avoir le charme et la beauté de Tully, en duo, elles se sont complétées. Elles sont un ensemble. Indissociables et pourtant si différentes.
Tully est dans le spectaculaire, pleine de rêves et d'ardeur.
Kate est plus en retrait.

Tully c'est la tempête tropicale, Kate c'est une bise d'été.
Kate reste la choriste de Tully sous les feux de la rampe.

Tully et ses cicatrices de l'âme, surtout une, qu'elle garde enfermée en elle.
Elle travaille toujours plus pour atteindre ses rêves et faire taire cette faille.
La cacher aux yeux de tous.
Kristin Hannah avec ce roman comme avec ses livres précédent aborde des questions importantes.
Ici, c'est princiapelemnt, mais pas uniquement : quel est le prix à payer pour réaliser les rêves ?

Si la réussite est de l'or reposant dans les rivières, l'amour est un diamant enterré à des centaines de mètres sous terre.
Il est rare et précieux.
À quoi bon illuminer le monde si on en admire l'éclat seule ?

Tully a passé sa vie à cuirasser son coeur ; à créer une enveloppe dure tout autour, si elle la retire elle expose sa vulnérabilité.
Kate fait de même, différemment, mais toutes deux savent arborer les sourires de circonstance.
Juste elles deux savent percer la carapace de l'autre. Peut-être.

Kate imagine l'amour comme une chose durable, une émotion en polyester qui peut l'emporter sur l'usure du quotidien
Tandis que Tully ne croit pas en l'amour.

Les garçons puis les hommes, et même les femmes sont comme des papillons de nuit attirés par une flamme.
Le lycée, l'université puis le monde du travail.
La détermination farouche de Tully à devenir une grande journaliste depuis qu'un jour la mère de Kate lui a dit qu'elle pouvait même devenir présidente des États-Unis.

Tu lis leur amitié indéfectible. Elles qui sont pourtant tellement différentes.
La solitude les a unis, mais sinon c'est l'eau (Kate) le feu (Tilly) ; le silence et le bruit, une balance perpétuelle. La seule constante elles sont toujours là l'une pour l'autre.
Tilly protège Kate, la rassure tandis que Kate l'entoure d'amour et croit en elle.
C'est un énorme changement pour cette jeune fille qui a dû grandir trop vite trop tôt.
Kate c'est la constante de sa vie.
Celle qui ne part pas, celle qui ne l'abandonne pas.

Tully, cette étoile placée en orbite ; elle se donne corps et âmes rien ne fera la dévier de sa trajectoire.

Je t'invite vraiment à partir à la rencontre des filles de la route des lucioles, leurs vélos sont leurs tapis volants menant à un autre monde.
Leur monde que tu vas vivre avec elles depuis leur rencontre à l'adolescence, les turpitudes qui vont secouer leur vie, les femmes qu'elles vont devenir, les voies suivies ou non, les coups de gueules et d'éclats, les confidences.
Tu lis tout, tu ressens tout.

Kristin Hannah n'écrit pas uniquement un roman sur l'amitié, elle écrit un roman sur l'émancipation des femmes.
Grâce à ses héroïnes qui incarnent parfaitement les changements qui s'opèrent durant les périodes de l'histoire, mais aussi suivant l'âge.
Tous les bouleversements qui surviennent dans la vie d'une femme.
Tu liras des noms tels que Gloria Steinem.
Des femmes qui veulent faire savoir aux femmes des générations suivantes et futures qu'elles peuvent être tout ce qu'elles veulent.

Kristin Hannah en choisissant d'orienter son intrigue sur plusieurs décennies et d'approcher le milieu journalistique te permet d'aborder l'actualité du monde, en particulier dès États-Unis.
Tu rencontreras les grandes figures du féminisme par exemple, mais c'est bien plus riche que cela.
C'est plus que captivant pour une lectrice comme moi qui se passionne pour l'histoire, les faits marquants de l'actualité.
Tu partiras par exemple à ce qui secoue le Salvador puis ce qui a mené à la guerre du Golfe

Tu liras aussi l'actualité plus légère.
Films, stars de la TV, mode, tout y passe. Tout ce qui passionne les héroïnes.
C'est foisonnant de détails qui vont t'aider à t'immerger pleinement dans ces périodes que tu vis à travers Tully et Kate.
J'ai adoré cette immersion dans ces décennies marquantes.

De nombreux messages parsèment le roman, mais le plus fort est celui-ci : tu peux accomplir tous tes rêves du moment que tu t'accordes les moyens d'y arriver.
Homme ou femme.
La force de ce message m'a vraiment apporté beaucoup.

Katie Scarlett et Tallulah Rose parleront à toutes les femmes.
Les mères au foyer comme celles qui ont préféré faire carrière.

Kristin Hannah écrit les difficultés inhérentes à chaque choix de vie.
Elle n'essaye pas d'embellir la vérité.
Elle te conte la vie de femme, difficile, peu importe la route suivie.

Tu te sens en toute intimité avec les personnages accompagnant Tully ou Kate.

Une voix peut apporter de la lumière dans un endroit sombre et vous mener à la sortie
Tully est la lumière de Kate, Kate celle de Tully

« Écarte les bras Katie. C'est comme de voler ».

C'est tout le parcours d'une vie de femmes que Kristin Hannah te narre.
L'enfant qu'elles ont été, les petites filles qui ont suivi, les adolescentes qu'elles furent, les femmes qu'elles sont devenues.
Fillettes et adolescentes. Jeunes adultes et adultes. Mères et les grand-mères.
Le temps qui passe à toute allure.
Elle te parle de l'époque où le monde entier semble tendre les bras et où les rêves sont aussi faciles que cueillir des pâquerettes

Ce livre a fait chanter mon coeur et cela m'a fait mal au coeur
La lumière des étoiles ce soir ressemble à des lucioles qui tombent tout autour de moi.

Je pensais, jusqu'à 60 pages avant la fin, adorer le livre, mais lui mettre que 4 étoiles.
Je termine en te disant : c'est un gros coup de coeur.
Une beauté terrifiante.
Je le termine le souffle coupé.
Cette lecture m'a fait pleurer, mais m'a surtout transportée.

C'est un tome 1, il y a une suite qui a déjà été publiée en anglais depuis 2013.
Rassure-toi ; on ne le sent à aucun moment.
Je lirai évidemment le deuxième opus, si un jour il est traduit, car, je serai ravie de retrouver ces personnages entrés dans mon coeur, mais honnêtement La route des lucioles se suffit à lui-même.

En conclusion, Kristin Hannah donne un message à ses lectrices.
Je ne te dirai pas tout et surtout évite d'aller lire la fin avant de commencer ; tu serais spoliée sur ce qui fait la force de ce roman.
Un message que je note et qu'elle écrit elle-même : « (…) c'est le grand avantage d'être une femme : nous sommes toujours là l'une pour l'autre. Comme le diraient Tully et Kate, quoi qu'il arrive. »

Parcoure les années 70 en chantonnant Dancing Queen ; promène-toi dans les années 80 sur love is a battlefield ton Walkman enfoncé dans les oreilles, glisse sur les années 90 au rythme de i'm every woman, débute le nouveau millénaire sur a moment like this.

Enfourche ton vélo et pars toi aussi à la rencontre des filles de la route des lucioles. Elles ont tellement à te raconter et à te donner.

Ce livre a fait chanter mon coeur et cela m'a fait mal au coeur… et pourtant à la fin, j'en voulais plus.
3e roman que je lis de cette auteure, 3e fois qu'elle me brise le coeur et en même temps le répare.

Je voudrais tellement te dire ce qui m'a ému, car il n'y a pas qu'un seul passage, mais je préfère te laisser découvrir toi-même toute la lumière de ce roman.
Lien : https://unesourisetdeslivres..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus