AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sylviegeo


Sylviegeo
  07 octobre 2017
Drôle de période pour les Islandais. Nous sommes en pleine guerre et ces insulaires, peu habituées au grand dérangement, subissent l'occupation britannique et américaine. Oui vraiment une drôle de "situation". Plusieurs d'entre eux décident ,en ces temps plus fastes mais plus troubles ,de quitter la campagne pour le brillant de la capitale. Rejkjavik offre plus facilement du boulot à nourrir, blanchir, servir toutes ces armées. Et c'est dans un petit appartement de la capitale que l'on retrouve, avec une balle dans la tête et les lettres SS dessinées sur le front, un représentant de commerce . Peu de criminalité de ce genre en Islande et donc peu de ressources. Est donc chargé de l'enquête le seul policier de la criminelle, Flovent. Il sera épaulé par Thorson, de la police militaire, parce qu'Islandais d'origine né au Canada, il est donc parfaitement bilingue. Indradison nous sert ici un mélange de genre et il réussit parfaitement bien son cocktail. Un roman policier et un roman d'espionnage. Et, en prime, il nous présente 2 nouveaux personnages. Deux jeunes policiers, manquant d'expérience, voulant apprendre le métier, encore plein d'empathie et tentant de comprendre ce qui se passe . Intéressante cette situation en Islande. Une époque qui marque la fin d'une autre, qui change les moeurs et les mentalités. Qui ouvre cette petite île sur un monode plus vaste, plus grand, plus dur. Arnaldur Indridason nous fait ressentir le changement qui s'amoirce et qui générera de nouveaux modes de vie. Trop curieuse de voir évoluer nos deux jeunes policiers dans cette société en mutation , c'est donc un oui pour la suite de cette trilogie.
Commenter  J’apprécie          300



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus