AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de andman


andman
  11 septembre 2013
Les histoires de famille font partie des secrets les mieux gardés et les plus pesants, elles sont souvent inavouables.

Peu de temps après avoir croisé un chasseur mélancolique, le narrateur envoie un poème à une revue de chasse dirigée par un ami. Loin d'être élogieux pour la gente chasseresse, le voilà pourtant publié.
Deux mois plus tard, le narrateur reçoit une lettre étrange d'un l'homme qui s'est reconnu dans le poème. Ce solitaire contemplatif, qui marchait lentement le fusil de chasse sur l'épaule, souhaite partager avec lui le secret qui le ronge.
Ce correspondant anonyme, dont le pseudonyme est Josuke, lui demande simplement de lire, avant de les détruire, trois longues lettres qu'il a reçues dernièrement de son épouse, d'une cousine par alliance et de la fille de cette dernière.
Il propose au narrateur de lui faire parvenir ces lettres dans un prochain courrier.

Ces trois lettres furent comme des uppercuts à la figure de Josuke, son univers intime se disloquant sur-le-champ. Des écrits qui le marqueront à jamais…

Ce court roman de Yasushi Inoué est un petit bijou de concision épistolaire se rapportant à une liaison adultérine de longue durée au sein de la cellule familiale.
Le recoupement de ces lettres, parvenues dans un second temps au narrateur, permet de cerner la personnalité des amants et d'approcher leur entourage.
La grande qualité d'écriture et les détails de l'histoire, subtilement introduits par petites touches, rendent opportune et plaisante une seconde lecture de chaque lettre.

Les blessures par balles sont heureusement absentes dans « le fusil de chasse ». Mais touché en plein coeur par ces trois missives simultanées, les blessures de Josuke n'en sont pas moins douloureuses et durables.

« le fusil de chasse » : deux heures à tuer tout au plus !
Commenter  J’apprécie          741



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (66)voir plus