AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Merik


Merik
  13 mai 2017
Le fait divers se résume souvent à une mort d'une simplicité massacrante. Cela pourrait être le cas pour l'assassinat de Laëtitia, sauf qu'Ivan Jablonka a décidé d'en éclairer tous les tenants, au point de réaliser la photographie d'une société, celle qui l'a engendré.
Et d'en faire au final le portrait d'une vie, celle de Laëtitia. A la différence des récits documentaires habituels à la fascination morbide, qui font trop souvent la part belle aux tueurs.
En cela, ce récit semblerait presque optimiste, tourné vers la vie. Mais il est surtout passionnant, intelligent. Et bouleversant. Il fallait que ce soit un homme qui écrive sur la fin des hommes, ceux-là même, du tueur au président, qui s'accaparent du destin de la victime comme d'un objet, pour assouvir leur besoin de sexe, de domination ou de pouvoir.
Un récit-enquête qui pourrait tenir la discussion haute, des heures et des heures. Mais je ne m'en sens pas capable, je risquerais de le déformer.
Le plus simple est encore de le lire.
Si vous le faites pas pour vous, faites le pour Laëtitia.
Commenter  J’apprécie          610



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (57)voir plus