AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de le_Bison


le_Bison
  24 décembre 2014
Je n'apprendrais pas grand-chose aux aficionados de la science-fiction en disant que ce « Dr Adder » de K.W. Jeter n'est pas une nouveauté puisqu'écrit en 1972, mais publié seulement en 1984 après l'insistance acharnée d'un certain Philip K. Dick épris de passion pour cette violence sexuelle extrême. Rétrospectivement, ce roman fait partie des novateurs du courant survolté « cyberpunk ».

Qui est donc ce Dr Adder ? Un imminent chirurgien plasticien qui modifie les organes génitaux sexuels des prostituées de L.A. à sa convenance pour son plus grand plaisir ou celui de certains détraqués profonds aux désirs totalement inavouables. Imagine une vulve mécanique. Ou la version customisée « Dents de la Mer » qui se rétracte au moment du coït, plus rapide qu'une castration chimique ! Bienvenue à L.A., un voyage qui ne sera pas de tout repos et où sévit une guerre entre bien-penseurs religieux et détraqués sexuels. Au final, c'est toujours de toute façon, les putes qui trinquent, et les marginaux qui gravitent autour.

E. Allen Limmit quitte son Phoenix natal, un peu campagnard par rapport à la civilisation qui l'attend sur ce grand boulevard de L.A., se voit confier une drôle de mission : rencontrer le célèbre Dr Adder. Première étape, arpenter le bitume en sympathisant avec quelques prostituées à l'allure modifiée. Estropiées, amputées, doubles amputées, les travaux du chirurgien se voient aisément dans la rue. Au milieu de cette rue, une guerre éclate au milieu de ces marginaux, entre les bien-pensants de l'église du télévangéliste Mox et les combattants du Front de Libération dont les membres semblent se terrer sous terre.

Mais derrière ces écrans télévisés, les messages de l'auteur sont clairs : montrer la perversion des hommes, dénoncer le pouvoir des télévangélistes. Sur fond de scènes violentes, obscures, voire pour certaines âmes dégueulasses, avec cervelles écrasées, jambes amputées et délires sous LSD. Mes incartades dans l'univers de la SF se font si rares, qu'il me manque certains codes d'accès pour pénétrer ce monde underground, mais je sais qu'avec ce Dr Adder, j'ai en face de moi un roman d'un nouveau genre et grand classique maintenant de la contre-culture cyber et punk. C'est aussi la difficulté de la SF : pénétrer ce milieu sans au préalable avoir été initié à ce monde. Mais comme je suis du genre à apprendre par expérience plutôt que par un guide spirituel, lors de mon prochain voyage à L.A. je partirai à la recherche des survivantes du Dr Adder. Toutes les dérives sexuelles, même refoulées, sont dans la libido de l'homme, et je dois bien faire partie de cette catégorie… Parce qu'il est difficile d'en parler à sa psy.

Et un grand merci à Charlotte des éditions ActuSF pour ce partage et cette intronisation dans le monde de la SF via les masses critiques de Babelio.
Lien : http://leranchsansnom.free.f..
Commenter  J’apprécie          283



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (26)voir plus