AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.77 /5 (sur 11302 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Chicago, Illinois , le 16/12/1928
Mort(e) à : Santa Ana, Californie , le 02/03/1982
Biographie :

Philip Kindred Dick est un auteur américain de romans, de nouvelles et d’essais de science-fiction.

Il entame en 1952 une véritable carrière d’écrivain, poussé par sa seconde épouse après quelques jobs exercés dans la musique - son expérience à la radio étant relatée dans "Radio Free Albemuth". Il publie un premier roman "Loterie solaire"("Solar Lottery") en 1955, une histoire qui décrit l'aliénation sociale des "gens du peuple", au service des gens influents ou des corporations qui les tiennent fascinés par une gigantesque loterie aux dimensions de la planète.

D'autres suivront, mais c’est la parution du "Maître du haut château" ("The Man in the High Castle", 1962) - écrit sur les conseils de sa troisième femme - qui le révélera. Le roman obtient le prix Hugo et en environ trois ans, Philip K. Dick devient un écrivain reconnu de tous. En 1963 et 1964, il enchaîne les romans : "Les Clans de la Lune alphane", "Nous les martiens", "Simulacres" et "Le Dieu venu du Centaure", ce dernier étant l'un de ses romans les plus connus.

Il écrit "Ubik" (1966) considéré comme son chef-d’œuvre et "Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques" ("Do Androids Dream of Electric Sheep ?", 1968), qui deviendra "Blade Runner" par la caméra de Ridley Scott, en 1982.
Le style K. Dick est né : une science-fiction à forte dimension politique où la réalité est manipulée, les puissants cyniques et le faux partout.

Les années 70 seront celles d’une sévère chute dans la dépression et la drogue suite à la rupture avec sa troisième compagne Nancy. Il cherche à se faire interner et tente de se suicider. Il expliquera avoir eu également des révélations divines qui sont vraisemblablement à attribuer à des retours d’acide dont il était friand. Cette expérience le poussera d’ailleurs à écrire "Substance mort" en 1975.

Philip K. Dick eut une sœur jumelle, Jane, qui mourut quelques jours après leur naissance. On peut considérer que Philip K. Dick ait été profondément touché par cette disparition, car la présence fictive de sa sœur dans son œuvre se fera sentir jusque dans les derniers textes qu'il a écrits.

En février 1982, il est victime d’un accident vasculaire cérébral, qui sera suivi d’une crise cardiaque fatale le 2 mars suivant.

L'œuvre de Philip K. Dick a eu une grande influence sur le cinéma.
+ Voir plus
Source : /livres.fluctuat.net
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
The Man in the High Castle Season 1 - Official Comic-Con Trailer | Prime Video
Podcasts (1)

Citations et extraits (1049) Voir plus Ajouter une citation
TwiTwi   09 mai 2009
Ubik de Philip K. Dick
La porte refusa de s'ouvrir et déclara:

- Cinq cents, s'il vous plaît.

A nouveau, il chercha dans ses poches. Plus de pièces; plus rien.

- Je vous paierai demain, dit-il à la porte. (Il essaya une fois de plus d'actionner le verrou, mais celui-ci demeura fermé.). Les pièces que je vous donne constitue un pourboire, je ne suis pas obligé de vous payer.

- Je ne suis pas de cet avis, dit la porte. Regardez dans le contrat que vous avez signé en emménageant dans ce conapt.

Il trouva le contrat dans le tiroir de son bureau: depuis que le document avait été établi, il avait eu besoin maintes et maintes fois de s'y référer. La porte avait raison; le paiement pour son ouverture et sa fermeture faisait partie des charges et n'avait rien de facultatif.

- Vous avez pu voir que je ne me trompais pas, dit la porte avec une certaine suffisance.

Joe Chip sortir un couteau en acier inoxydable du tiroir à côté de l'évier; il s'en munit et entreprit systématiquement de démonter le verrou de sa porte insatiable.

- Je vous poursuivrai en justice, dit la porte tandis que tombait la première vis.

- Je n'ai jamais été poursuivi en justice par une porte. Mais je ne pense pas que j'en mourrai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
TwiTwi   09 mai 2009
Ubik de Philip K. Dick
Sautez dans l'urinoir pour y chercher de l'or.

Je suis vivant et vous êtes morts.
Commenter  J’apprécie          544
Windvaan   05 mars 2014
Les pantins cosmiques de Philip K. Dick
C'est une vieille énigme, dit le Dr Meade depuis les ombres. Si Dieu a créé l'univers, comment expliquer l'existence du Mal...
Commenter  J’apprécie          504
LiliGalipette   27 octobre 2012
Ubik de Philip K. Dick
« Nous ne sommes allés nulle part. […] Nous sommes là où nous avons toujours été. Mais pour une certaine raison – une parmi plusieurs possibles – la réalité a reculé, elle a perdu son support, son assise et elle reflué vers des formes antérieures. » (p. 205)
Commenter  J’apprécie          480
Philip K. Dick
BazaR   17 novembre 2015
Philip K. Dick
De toute manière, même pour un esprit sain, les objets semblent parfois posséder une volonté propre; ils ne se comportent pas comme prévu, ils vous mettent des bâtons dans les roues, ils opposent une résistance anormale au changement. Dans ce récit, j'ai essayé de concevoir une situation qui expliquerait rationnellement le sinistre complot que trament les objets contre les hommes sans supposer de dérangement mental chez ces derniers. Pour cela, il fallait une autre planète.



(préface à la réédition de la nouvelle "Colonie" (1953), mai 1976)
Commenter  J’apprécie          460
Philip K. Dick
Fifrildi   28 octobre 2018
Philip K. Dick
Je ne suis pas grand-chose mais je suis tout ce que j'ai.
Commenter  J’apprécie          461
Yggdrasila   05 décembre 2009
Confessions d'un barjo de Philip K. Dick
Après tout, le choix est impossible à l'homme sans la connaissance, et un choix judicieux n'est possible que si la connaissance est totale et scientifiquement organisée. C'est ce qui nous différencie de la brute.
Commenter  J’apprécie          430
Philip K. Dick
BazaR   21 septembre 2019
Philip K. Dick
Il me semble que la tâche d'un écrivain de S-F, qui est d'écrire sur le futur, est de soumettre à un examen rigoureux les objectifs, leitmotiv, idées et tendances de sa propre société pour voir à quoi ressemblera le monde à venir si ces éléments se développent et deviennent dominants. Tout se passe comme si l'écrivain de S-F, quand il remarque une petite graine dans le monde actuel, devait imaginer d'une manière ou d'une autre la croissance de cette graine ; jusqu'où ira-t-elle ?



(Extrait de la postface au volume du Club du Livre d'Anticipation réunissant "En attendant l'année dernière" et "A rebrousse temps".

Repris dans un article de Gérard Klein dans Fiction n°182 (1969), lui-même repris dans Bifrost n°18 spécial Philip K. Dick)
Commenter  J’apprécie          415
Erik35   30 septembre 2017
Blade Runner / Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick
Les androïdes rêvent-ils ? se demanda Rick. De toute évidence, la réponse est oui, sans quoi il ne leur arriverait pas de tuer leurs employeurs pour s'enfuir ensuite sur la terre. Pour y trouver une vie meilleure, sans servitude.
Commenter  J’apprécie          330
Luniver   12 janvier 2013
A rebrousse-temps de Philip K. Dick
Il pris un disque – les sonates de Beethoven pour violoncelle et piano. Dire que tout cela serait effacé d'ici deux siècles ! La Bibliothèque de Vienne recevrait la partition originelle aux notes griffonnées et tourmentées, que Beethoven aurait copiées à grand-peine sur la dernière édition imprimée de la partition. Oui, songea-t-il, Beethoven revivra, lui aussi. Un jour, il poussera des appels angoissés au fond de son cercueil. Et pour quoi faire ? Pour détruire une à une certaines des œuvres musicales les plus admirables qui aient jamais été composées. Quelle tristesse !
Commenter  J’apprécie          300
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Test Voight-Kampff

Un collègue de travail vous apprend qu'il a malencontreusement écrasé un petit insecte. Quelle est votre réaction ?

Vous êtes infiniment triste
Bof,ce n'était qu'un insecte
Vous compatissez, mais au fond, vous vous en fichez un peu
Tant mieux ! Vous detestez ces petites bêtes

6 questions
495 lecteurs ont répondu
Thème : Blade Runner / Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. DickCréer un quiz sur cet auteur
.. ..