AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Little_stranger


Little_stranger
  08 novembre 2021
Il y la plage de Cadaqués, Romy Desquillières, Benjamin Rosenfield et une photo pris au smartphone par Benjamin, d'une femme allongée sur le ventre et sur le sable en maillot de bain noir une pièce.
Romy, la fille aux longue jambes, institutrice, aime Benjamin le sculpteur et Benjamin aime Romy, mais il y a un événement et puis ensuite une longue et très cruelle attente d'une guérison d'abord, d'une fin ensuite. Il y a Benjamin sans Romy ou plutôt avec Romy qu'il questionne, lui répond qu'elle soit à côté de lui ou non. Il y a une première exposition pour Benjamin, qui cherche des réponses sans sa muse. Il y a aussi l'enquête de Benjamin pour retrouver la femme de la plage, qui l'obsède.
C'est un très beau roman graphique qui m'a beaucoup touché. J'ai lu que les auteurs avaient avancé un peu au hasard dans l'histoire et je trouve cela encore plus beau. La palette de couleurs utilisées résonne avec élégance avec le crayon qui dessine les formes, les personnages, les cernant de noir pour parfois se dissoudre. Comment vit-on quand votre amour s'éloigne ? comment envisager d'autres relations après un lien aussi exceptionnel ? Peut-on continuer à le faire vivre à travers l'art ?
Cadaqués, Dali et Gala, la muse, la femme de dos, la femme dédoublée dont le corps devient architecture, escalier, colonnes.
Et comme il y a Romy, on y croise aussi Michel Piccoli évidemment et sa voiture qui va vite.
Une histoire élégante et grave comme ce dos de femme sur la couverture, qui m'a aussi obsédé, une sorte de persistance rétinienne.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (5)voir plus