AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 147 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Figueras , le 11/05/1904
Mort(e) à : Figueras , le 23/01/1989
Biographie :

Entre ses moustaches inimitables, ses apparitions loufoques et son oeuvre révolutionnaire, Salvador Dali redéfinit le surréalisme d'un coup de pinceau. Sa fascination pour la psychanalyse marque l'ensemble de son travail, notamment grâce à sa ''méthode paranoïaque-critique''. L'artiste puise dans ses psychoses et peint ses obsessions les plus enfouies. Motivé par son amour pour Gala, il captive le monde avec des toiles réalistes dans lesquelles le désir tient la vedette. Celui qui se surnomme lui-même le ''pervers polymorphe'' construit sa démarche autour d'univers érotiques intrigants qui chamboulent le monde de l'art. Sous ses doigts naissent des courbes et des représentations phalliques - telle une corne de rhinocéros - qui se multiplient au gré des tableaux. Provocateur à souhait, Dali crée l'événement à chaque apparition et devient rapidement un phénomène médiatique. Mais ses premières amours lui reviennent lors de son exil à New York. Il renoue avec l'impressionnisme et revisite alors l'iconographie issue de la Renaissance ainsi que ses thèmes sacrés. Si le style change, les notions de mysticisme et de dualité restent constantes : de l'image double qui ne fait qu'une par effet d'optique au double langage de toute chose. A l'évocation de son nom, adulation et critique se mêlent amoureusement mais le génie de Salvador Dali, autant dans son maniement des pinceaux que dans celui de l'opinion publique, est incontestable.





+ Voir plus
Source : evene.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Salvador Dali. Une vie une œuvre.


Citations et extraits (85) Voir plus Ajouter une citation
Salvador Dalí
fredho   19 septembre 2013
Salvador Dalí
Il y a des jours où je pense que je vais mourir d'une overdose d'autosatisfaction.

Commenter  J’apprécie          534
Salvador Dalí
marina53   11 septembre 2020
Salvador Dalí
Mes plus beaux souvenirs, ce sont ceux du futur.
Commenter  J’apprécie          402
Bobby_The_Rasta_Lama   12 août 2020
La vie secrète de Salvador Dalí de Salvador Dalí
Tout le mouvement moderniste d'après-guerre était faux et aurait dû être détruit. Il est absolument nécessaire d'effectuer le retour à la tradition en peinture, et en tout. Sinon tous les efforts spirituels seront inutiles. Personne ne savait plus ni dessiner, ni peindre, ni écrire. Tout était sur le même plan, après l'internationalisme, l'uniformité. Amorphie et laideur, c'étaient des déités souveraines de la paresse. La vacuité et les foutaises pseudo-philosophiques autour des tables des cafés s'immisçaient de plus en plus dans le travail honnête des ateliers et des bureaux d'étude. Et les déesses de l'inspiration, plutôt que de rester sur les hauteurs de Parnasse imaginé et peint par Raphaël et Poussin, on attendait d'elles qu'elles descendent dans la rue pour faire le trottoir, en s'adonnant au libertinage des rassemblements plus ou moins populaires. Les artistes fraternisaient avec les bureaucrates, se servant des expressions de la démagogie opportuniste la plus vulgaire, et ils s'étaient ralliés sans honte aux ambitions de la foule embourgeoisée. Celle-ci, fière de son scepticisme et de son progrès technique, commençait à s'engraisser dans la dégoûtante opulence de la vie sans ordre, sans forme, sans tragédies et sans âme. Tout cela m'était étranger et ne m'a pas empêché de travailler comme un cheval.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Bobby_The_Rasta_Lama   10 août 2020
La vie secrète de Salvador Dalí de Salvador Dalí
J'aurais aimé encore quelque parfum, mais j'avais seulement une eau de Cologne qui me retournait l'estomac. J'étais donc obligé d'inventer quelque chose. Oh, si seulement je pouvais me parfumer à l'odeur du bouc qui passait par-là tous les matins ! Je me suis assis en profonde réflexion sur la question du parfum, mais sans résultat. Mais, attendez ! Salvador Dalí vient de se lever et il semble décidé. Cela veut dire que quelque chose de très inhabituel lui a traversé l'esprit, car quoi d'autre aurait pu générer une telle excitation !

Je me suis levé et j'ai couru chercher des allumettes. J'ai allumé un petit réchaud à l'éthanol que j'utilisais pour mes eaux-fortes, j'ai fait tremper la colle de poisson dans l'eau et j'ai fait bouillir le tout. Le temps que ça bouille, j'ai couru derrière la maison. Je savais qu'il y avait là quelques sacs de crottin de chèvre. Je le sentais souvent au crépuscule quand le temps est pluvieux et l'odeur devient plus forte. Je l'aimais beaucoup, mais ce n'est pas encore tout. Quand je suis revenu dans l'atelier, j'ai rajouté une poignée de ce crottin, puis encore une, dans la colle bouillie. Avec un grand pinceau j'ai frotté et frotté, jusqu'à ce que ça devienne une pâte homogène. Au début, l'odeur de la colle était plus forte que l'odeur du crottin, mais j'ai anticipé qu'après la "gélatinisation", l'odeur de chèvre gagnera. Mais le secret de cette odeur pénétrante qui remplissait déjà pratiquement toute la maison se cachait dans une bouteille d'huile de lavande, que j'utilisais aussi pour les eaux-fortes, et dont une seule goutte était suffisante pour s'attacher avec ténacité sur n'importe quoi pendant plusieurs jours. J'en avais versé une demi-bouteille et - miracle - l'odeur "exacte" de bouc que je désirais en est ressortie comme par un coup de baguette magique ! J'ai laissé le tout se gélatiniser, et quand ça a refroidi, j'ai pris un peu de cette matière que je venais de fabriquer, et je l'ai étalé sur tout mon corps.*



(* Traduction approximative)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3213
Salvador Dalí
PiertyM   08 mars 2014
Salvador Dalí
Le snobisme consiste à pouvoir se placer toujours dans les endroits où les autres n'ont pas accès.
Commenter  J’apprécie          340
Salvador Dalí
Lucile-   24 août 2015
Salvador Dalí
La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou.
Commenter  J’apprécie          340
Salvador Dalí
fredho   28 octobre 2015
Salvador Dalí
Le moins qu'on puisse demander à une sculpture, c'est qu'elle ne bouge pas.
Commenter  J’apprécie          310
Salvador Dalí
blanchenoir   29 mai 2016
Salvador Dalí
Je considère que ma vie est remplie d'une chance délirante. Chaque mois qui passe, je suis de plus en plus entouré par des fous authentiques qui viennent vers moi de façon fortuite.
Commenter  J’apprécie          280
Ptitgateau   08 novembre 2014
La vie secrète de Salvador Dalí de Salvador Dalí
Les deux choses les plus heureuses qui puissent arriver à un peintre contemporain sont: primo, être espagnol, et secundo, s'appeler Dali. Elles me sont arrivées toutes les deux.



Commenter  J’apprécie          210
Salvador Dalí
clairelm   05 décembre 2018
Salvador Dalí
Je considère l'amour comme l'unique attitude digne de la vie de l'homme.
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Salvador Dalí (255)Voir plus


Quiz Voir plus

Le savez-vous ?

Dès quatorze ans, Victor Hugo n'avait pas peur d'écrire dans son cahier d'écolier : "je veux être ...... ou rien". De qui s'agissait-il ?

Flaubert
Chateaubriand
Stendhal

12 questions
46 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique , peintureCréer un quiz sur cet auteur

.. ..