AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de gruz


gruz
  17 avril 2017
Des flics ou ex-flics qui se lancent dans l'écriture de polars, il y en a une flopée. Ils le font avec plus ou moins de bonheur. Hervé Jourdain s'était déjà fait remarquer en obtenant le Prix du Quai des Orfèvres en 2014. Son arrivée aux éditions Fleuve risque de faire du bruit.

520 pages sans aucune friture sur la ligne et reçues cinq sur cinq. Un pavé (dans la mare) aussi impressionnant qu'immersif. Un récit bien ancré dans l'actualité (avec le déménagement du 36 ou encore les élections présidentielles), et qui dresse un portrait sans concession de notre société et de nos institutions.

Hervé Jourdain m'a littéralement épaté. Par sa connaissance des rouages de la police, bien sûr, mais aussi par sa manière de mener cette intrigue. Tout y est décrit avec minutie, au point que les mécanismes d'une enquête et d'une mise en écoute sont d'une épatante limpidité, et que les engrenages s'emboîtent avec précision.

Rarement je n'ai vécu avec autant de crédibilité les détails d'un enquête policière, sans jamais avoir l'impression de suivre une démonstration. Car tout est mis au service de l'histoire et des personnages qui la composent.

Parce que Jourdain ne fait pas seulement montre de méticulosité, il met clairement en avant le facteur essentiel qui fait une très bonne intrigue : l'humain.

Les personnages sont formidables, autant par leurs forces que leurs failles. Tout autant crédibles qu'attachants (ou révoltants pour certains), ils sont le sel et le sang de ce récit. Les flics sont des êtres humains comme les autres et ceux de l'autre coté de la barrière ne sont pas tous des monstres.

Et ce sont les femmes qui sont particulièrement mises en avant dans cet échantillon de société qui est décrit par l'auteur. Hervé Jourdain s'est clairement mis à l'écoute des femmes du récit, loin du coté purement macho de bon nombre de romans du genre.

Tenir plus de 520 pages avec un polar dit « traditionnel » tenait de la gageure. Mais Femme sur écoute est formidable, très bien construit, complètement immersif et profondément humain. Toutes les qualités pour un vrai bon moment de lecture policière.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
Commenter  J’apprécie          281



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (27)voir plus