AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de tomgus


tomgus
  01 mai 2016
A partir de ce qui est supposé être un reportage journalistique sur ce quartier de Tokyo en 1929, Kawabata a créé un roman fascinant. Sa trame est constituée d'une description attachante et complice du petit monde des vagabonds, danseuses et prostituées, de scènes de rue saisies sur le vif et des pérégrinations de « la bande des ceintures rouges » sur fond de spectacles de music-hall.
Cependant comme réalité et fiction sont étroitement mêlées, comme la logique est même bousculée (notamment, des jumeaux ont 3 ans d'écart, la chute sonore de bonbons sur le toit d'un bateau) la chronique est un roman. Il tourne autour du personnage de Yumiko, une très jeune femme entrevue alors qu'elle jouait du piano dans l'entrée d'un baraquement. Les dialogues, ironiques, acides, provocateurs sont un régal. Kawabata, de temps en temps, interpelle le lecteur : n'ai je pas été trop pittoresque ? Trop ennuyeux ? Certes non, votre chronique est trop courte est-on tenté de répondre.
Vingt ans avant la Chronique, dans La Sumida, publié en 1909, Nagaï Kafû, avait déjà décrit le quartier d'Asakusa. Kawabata a repris l'exercice, mais avec plus de vivacité, de force, de couleurs.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus