AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
4,78

sur 9 notes
5
8 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Voici un livre qui m'a énormément émue. J'ai découvert cette nouvelle grâce à son autrice et je l'en remercie.

Pendant cette lecture, on va découvrir le parcours d'une jeune femme afin d'avoir un enfant. Cependant, ce qui peut sembler facile pour beaucoup va devenir un enfer pour elle. Elle va subir plusieurs fausses couches et cela va changer toute sa vie et sa façon d'aborder certaines choses. Ce qui est poignant dans ce livre, c'est l'horreur de perdre son enfant mais aussi tout ce à quoi l'héroïne va devoir faire face. Ce qui m'a le plus interpellée et énervée ce sont les réflexions de certains membres du corps médical. Quand il y en a qui ne font preuve d'aucune empathie et qui n'essaient même pas d'écouter leur patiente, cela me renverse. Certaines réflexions m'ont touchée car je ne peux les comprendre ni les cautionner.

Ensuite, il y a aussi tout ce cheminement à faire pour essayer de faire son deuil. Toutes les pensées qui se bousculent. J'ai trouvé que c'était très bien expliqué car quand on n'est pas dans le cas, il est impossible de comprendre ce que ressent cette maman. Ici, tout est exprimé et c'est bien parce que je pense que cela peut aider toutes les femmes dans cette situation mais aussi les personnes de l'entourage de ces femmes. En effet, il est difficile de trouver les mots face à une telle injustice et lire ce livre permet de mieux comprendre ce qui se passe dans le corps et dans la tête de celles qui vivent cela.

En résumé, je conseille ce livre à tout le monde femmes dans cette situation ou pas et aux hommes aussi.

Un grand merci à l'autrice pour sa confiance et pour cette nouvelle poignante et sincère.


Lien : https://lecturesmagiquesetfe..
Commenter  J’apprécie          30

J'ai tout de suite eu envie de découvrir cette nouvelle, car le thème me touche personnellement. Non pas parce que cela m'est arrivé, mais parce que plusieurs personnes de mon entourage (dont certaines très proches), l'ont malheureusement vécu. C'est tellement horrible quand tant d'espoirs sont réduits à néant d'un seul coup, d'autant plus quand réussir à avoir un enfant est un parcours du combattant. Il est triste de voir qu'à l'heure actuelle ce sujet est encore si peu abordé, qu'il met si mal à l'aise et qu'il apparaît peu dans les ouvrages ou dans les émissions.

Je ne peux que féliciter et remercier infiniment l'autrice d'oser l'aborder ouvertement, sans détour ni fioriture, en nous plongeant dans un récit inspiré de sa propre histoire. C'est vraiment courageux et cela n'a pas dû être simple d'oser écrire cette histoire et de mettre entre les mains d'étrangers autant de souffrance et d'espoirs qui s'effondrent. C'est un récit fort et poignant et qui nous plonge dans le quotidien de l'héroïne en toute simplicité.

J'ai été bouleversée par ses mots et par les événements qu'elle nous partage ici. Comment se reconstruire après une telle perte ? Et comment réagir lorsqu'elle se produit plusieurs fois ? Difficile d'imaginer toute la douleur ressentie et le chemin qu'il faut alors emprunter pour surmonter la perte d'un enfant qui n'a même pas pu naître. C'est faire le deuil d'un futur qui aura été imaginé et anticipé, un futur qui s'arrête d'un coup, sans prévenir. Quel choc ! Quel déchirement…

L'autrice voulait sensibiliser au deuil périnatal, elle y est pleinement parvenue. J'ai été en larmes à bien des moments et je ne peux que vous pousser à lire cet ouvrage et à ouvrir les yeux sur le chagrin et la douleur vécus par les familles touchées par ce deuil, car tant de gens minimisent encore tellement ce que peuvent ressentir les parents face à une telle perte.

Ils sont alors laissés seuls face à leur chagrin et à leur douleur, alors que tout, au quotidien, ne fera que les leur rappeler : une maman et son bébé croisés dans la rue, une amie annonçant sa grossesse, des personnes demandant à quand leur premier enfant… Imaginez devoir faire face constamment au rappel de ce que vous avez perdu ? C'est une épreuve que nous ne pouvons même pas souhaiter à notre pire ennemi… C'est bien toute cette réalité que l'autrice nous présente ici, une réalité que nous espérons ne jamais vivre.

En bref, cette histoire met en avant un thème bien trop tabou alors qu'il ne devrait pas l'être. Je ne peux que vous conseiller de la découvrir, afin de mieux comprendre l'impact d'un deuil périnatal.

Commenter  J’apprécie          20

😊 A la découverte de 😊

Rien ne sera jamais plus comme avant de Ellega Kieffer

Auto-édité

Merci à l'auteure de m'avoir proposé ce témoignage sur un sujet dur, le deuil périnatal.

Un livre très dur à lire en tant que femme, en tant que maman. Je n'ai pas connu personnellement le fait de faire une fausse couche et pourtant chaque mot de cette histoire résonnait en moi avec force.

L'auteure nous ouvre son coeur, nous livre son histoire si banale finalement : vouloir être mère !

On suit son parcours, d'une fausse couche à l'autre, de l'espoir au désespoir. Et on souffre avec elle, face à un corps médical sans empathie, face au reste du monde qui continue à vivre comme si de rien n'était.

C'est dur et bouleversant de suivre cette femme, ses émotions en montagne russe, tous ces efforts qu'elle déploie face au monde pour cacher sa tristesse et ses émotions alors même que c'est elle qui mériterait qu'on l'aide et qu'on l'écoute.

Oui, mais les gens préfèrent les belles histoires et les happy end, et n'ont pas très envie de se pencher sur le malheur des autres.

J'ai découvert dans ce livre beaucoup de choses que j'ignorais sur la fausse couche. Notamment tout ce qui concerne la sortie du foetus et du placenta.

Et surtout, au travers les mots de cette femme, j'ai compris que, malgré ce qu'on en dit, c'est bien un bébé que l'on perd au fond de soi. Alors oui, il n'était sûrement pas viable, oui ce n'était qu'un petit amas de cellules, mais pour la future maman, c'était son tout petit.

Et ça je peux le comprendre. J'ai été maman dès les premiers symptômes ressentis, dès que ce petit bâtonnet sur lequel je venais de faire pipi me montrait fièrement ses deux traits.

On angoisse avec cette femme, on espère à chaque retard des règles, on stresse avec elle quand la grossesse est confirmée. Car cela peut-être porteur de la joie tant espérée comme du début d'une nouvelle épreuve qu'il faudra surmonter.

Comment s'épanouir pleinement dans une grossesse et la vivre sereinement quand le spectre de la fausse couche rôde autour de soi.

Le plus choquant dans cette histoire est le cruel manque d'accompagnement et de compréhension du corps médical. Pour eux, ces grossesses n'en sont pas vraiment et ne méritent pas qu'on s'y attardent. Tout cela manque tellement d'humanité !

C'est malheureusement quelque chose qui revient souvent, que ce soit d'ailleurs pour les grossesses qui se passent bien ou celles qui sont plus compliquées : la déshumanisation, la médicalisation à outrance. Là où la femme aimerait être connectée avec son ressenti et ses émotions, on lui propose des examens et des traitements.

Cette nouvelle s'achève sur une porte ouverte. On ne saura pas si la maternité tant désirée a eu lieu. J'ai d'abord eu un petit pincement au coeur de ne pas savoir. Mais finalement c'est aussi bien car ce livre est dédié à ces trois petits anges qui n'ont pas vu le jour. C'est leur deuil que l'auteure porte à travers cette histoire.

Beaucoup d'émotions dans ce livre pour la maman que je suis. Mais au-delà, je pense que cette nouvelle est importante pour que celles qui auraient à vive cette épreuve comprennent qu'elles ne sont pas seules, qu'elles doivent exprimer leurs émotions, ne pas se sentir coupables surtout.

À découvrir gratuitement par ici https://www.amazon.fr/Rien-sera-jamais-comme-avant-ebook/dp/B08NXKFL7V

Commenter  J’apprécie          10

Cette chronique va être très difficile à rédiger. Car le livre est dur, le sujet très complexe, la lecture difficile. Je n'ai jamais vécu ça, donc je pensais que j'aurais un certain détachement vis-à-vis de ce que je lisais, tout en ayant quelques réponses concernant ce que peuvent vivre certaines femmes qui l'ont vécu (car là, par contre, j'en ai connu). Mais cette lecture fut vraiment compliquée pour moi.

Déjà, l'autrice s'adresse au lecteur à la deuxième personne. le but était, je pense, de mieux le faire rentrer dans l'histoire, car elle s'adresse finalement directement à sa lectrice. L'ennui, c'est que cela fonctionne pour les personnes qui l'ont vécu. Moi, j'ai juste imaginé une tierce personne car cela ne peut pas s'appliquer à moi (en tout cas, je l'espère). Mais cela reste très efficace, car le style est rendu encore plus percutant.

Le sujet du deuil périnatal est brutal, et l'autrice a eu le bon ton de le traiter avec des phrases sèches et un style brutal. Elle ne nous ménage pas et dit les choses crûment, sans fioritures ou sans essayer de nous passer de la pommade pour que cela soit plus simple à digérer. du coup, on le vit brutalement, et c'est ça qui a été difficile dans cette lecture : je n'étais pas préparée à ça.

Honnêtement, sachant cela, je pense que je ne l'aurais pas lu, car j'aime lire des livres pour rêver et imaginer des mondes fantastiques ou merveilleux, ou alors frissonner un bon coup dans un thriller. Mais ça, c'est trop concret, trop vrai, et trop écoeurant : certains passages sont un peu trop sanguinolents... Mais dans un but d'informations, la nouvelle remplit bien son office : on comprend de quoi il s'agit, on mesure la douleur des femmes qui l'ont vécu... À vous de voir si vous souhaitez vous y plonger.


Lien : https://mes-reves-eveilles.b..
Commenter  J’apprécie          10

Elleja Kieffer nous invite avec cette histoire inspirée de son vécu, à lever le voile sur un sujet tabou et douloureux, qui est le deuil prénatal.

On déroule les épreuves et le combat d'une femme en mal de maternité. On suit ses blessures physiques, ses humeurs, ses bouleversements émotionnels. On entre dans la fragilité, l'intime avec une vraie vérité. On élude rien du sentiment de solitude, aux doutes, jusqu'à la culpabilité.

On y évoque le caractère froid et technique du corps médical, les tensions dans le couple, les traumatismes, les non-dits.

"Tu sais seulement qu'il est illusoire de penser qu'un jour, cela n'aura plus d'importance, qu'un jour, ce souvenir ne te hantera plu. Tu espères simplement qu'à force, la peine sera moins violente."

L'écriture est sincère, empreinte d'une belle lucidité. Au fil des mois, des années, le message reste bien présent, moins incisif peut-être, plus doux, voire même élancé. Ces "enfants" perdus sont une partie d'elle-même, qu'elle ne peut et ne voudra jamais oublier.

Et si ce récit est une expression d'un ressenti unique, il pourrait se faire le baume d'autres souffrances...


Lien : https://www.sophiesonge.com/..
Commenter  J’apprécie          10

C'est un livre qui pourrait se lire très rapidement mais le sujet de ce livre l'empêche, on peut pas juste tourner les pages comme ça.. A chaque fin de chapitre on réfléchit, on peut pas faire autrement.

Le sujet de ce roman est sensible, je dirais même très sensible, on parle de deuil d'enfants, de fausse couche.. Des mots si fort que très peu de personnes souhaitent en parler et je peux comprendre pourquoi.

Ellega nous livre à travers son écrit, les émotions qu'elle a pu ressentir, la colère, la tristesse, l'incompréhension et t'en d'autres.

Franchement c'est une histoire poignante, touchante, sensible, sincère et bienveillante et elle souhaite libérer la parole autour du deuil périnatal.

C'est un livre à lire sois même pour comprendre les chamboulements que sa crée dans la tête, moi je suis toute retournée.

Commenter  J’apprécie          10

J'étais tellement persuadée que ça ne m'arriverait jamais, que j'en ai oublié que c'était possible. Après tout, le jour où je serai enceinte, je suivrais les recommandations et tout ira bien. N'est-ce pas ? Eh bien non, ça ne suffit pas. Non pas que je puisse en faire davantage, en exiger davantage, à mon cerveau, à mes hormones, ou à mon corps. Tout cela me dépasse, et je ne peux pas contrôler...

Ellega Kieffer a créé un site pour partager, échanger, comprendre, respecter l'ensemble de ce bouleversement. Je vous ai déjà parlé du deuil périnatal avec un autre roman, d'une autre auteure. Ce chamboulement est très important et très impactant, tant sur le plan moral que sur le plan physique. Cet événement non prévu, non souhaité ou nécessaire, remet en cause toute votre vision du monde. L'auteure a souhaité que son roman, en partie biographique, reste gratuit afin que chacun puisse prendre conscience, connaissance du sujet, que vous en soyez affecté(e) directement, ou non...


Lien : https://miniehouselook.wordp..
Commenter  J’apprécie          00

Un superbe livre témoignage sur le manque de celui qui n'existe pas pour les autres : l'enfant d'une fausse couche.

Il reste tellement présent pour la mère...

Il n'y a pas de mots, pas de reconnaissance, rien qu'une douleur qui s'insinue dans tous les instants de la vie.

L'auteur raconte avec une écriture simple, sensible, mais sans concession ce mal. La manière qu'il a de se réveiller à chaque bébé croisé, à chaque autre naissance dans la famille, chez les amis. L'impossible oubli...

Un texte à lire absolument !

Commenter  J’apprécie          00

Quelle puissance que cette lecture qui m'a remuée à en faire monter les larmes.

Quelle force dans cette narration, dans ce choix du "tu" et la construction du récit. Rien n'est laissé au hasard, chaque parti pris contribue à en faire un texte poignant et marquant pour le lecteur.

Quelle délicatesse dans le choix des mots, dans ce qu'on dit et ce qu'on sous-entend, dans ces moments anecdotiques qui parlent mieux que de grandes descriptions.

Je n'ai encore jamais entamé ce genre de chemin, mais je me questionne déjà beaucoup sur ce vaste tabou qui entoure les "fausses couches" (merci d'ailleurs, d'avoir attiré mon attention sur la barbarie de ce terme) et j'ai été profondément émue par cette lecture, qu'il faudrait mettre entre toutes les mains.

La question des violences médicales est également adressée, la sensation de n'être qu'un numéro, l'incompréhension (et l'infantilisation) des patients qui ne rentrent pas dans la norme. Autant de sujets si importants et de problématiques qu'on aimerait voir évoluer bien plus rapidement...

Bref, merci pour cette lecture, pour toute la tendresse qui transpire de ces pages, pour ce livre qui nous prend par la main et nous montre la réalité des choses sans chercher à choquer ou à baigner le tout de sentiments négatifs. On en ressort grandi, ému, rempli d'empathie. Merci pour tout ça.

Commenter  J’apprécie          00

Je tiens à remercier Ellega Kieffer pour sa confiance et pour le parage de son histoire !

Rien ne sera plus jamais comme avant…, nous raconte une histoire sur le deuil périnatal. L'auteure est personnellement touchée et veut nous parler des drames qu'elle a vécus, son ressenti, …

Comme je l'ai dit à l'auteure quand j'ai accepté ce sp, je sors vraiment de ma zone de confort avec ce roman. J'aime découvrir de nouvelle chose, mais ce n'est pas ça qui m'a poussé à accepter. C'est surtout parce que je trouve que c'est important à partager pour toutes les femmes et les couples qui ont pu vivre cette épreuve. Pour le moment, je ne suis pas touchée personnellement, mais je trouve ça tellement courageux et incroyable de partager ces moments de vie, cette douleur, ce déchirement, … En parler pour nous montrer que ce n'est pas quelque chose de tabou, qu'en parler/écrire peut aider, montrer que vous n'êtes pas seule.

C'est une histoire poignante, bouleversante et percutante. Dès les premières lignes les émotions nous prennent aux tripes ! On ressent sa souffrance, sa douleur et sa culpabilité. Les mots sont durs, mais il n'y a pas de faux-semblants. Elle ne cache pas ce qu'elle put ressentir ni ce qu'elle a pu penser même si ça peut paraître horrible.

L'auteure raconte son histoire en utilisant le « tu ». Cette manière de faire est encore plus percutante, parce qu'on peut avoir l'impression d'être à sa place et tout nous marque encore plus fort.

Cette histoire est faite pour être lue. Pour nous faire prendre conscience que ce sujet existe. Qu'il peut toucher n'importe qui et n'importe quand. C'est triste et horrible à dire, mais ce n'est que vérité et nécessaire.


Lien : https://imeliodas.blogspot.c..
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
9698 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre