AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de grm-uzik


grm-uzik
  01 mars 2017
Martin Stillwater est un écrivain de romans policiers prolifique. Financièrement il est à l'aise et son prochain livre va sûrement être un best-seller. de plus, il vient de poser (avec réticence) pour le magazine People qui lui a donné un surnom charmant. Marié à Paige et père de deux filles, Charlotte et Emily, c'est le type même du bon papa bien heureux cela semble le cas. Mais un matin, un petit détail le froisse, un petit truc de rien du tout, qui ne signifie peut-être rien. de l'autre coté de l'Amérique, un homme accomplit une besogne d'une manière très particulière...

"Mr Murder" est décidément, un excellent ouvrage haletant avec une bonne dose de suspense corrosif.
Ce n'est pas l'intrigue qui m'a surpris, car l'histoire se construit petit à petit, ne laissant pas au lecteur le temps de reprendre son souffle. C'est les petits traits de caractère des personnages, sortes de micro-analyses discrètes de la société.
L'écrivain pris à son propre jeu par son imagination trop fertile, est une petite ironie de la part de Dean Koontz, pour bien montrer qu'il est plus facile d'imaginer, que d'être réellement.
Un autre personnage, Oslett, qui est celui qui m'a le plus dégouté et celui aussi qui m'a fait le plus sourire. Je n'en dirais pas plus du pourquoi il m'a dégouté, pour éviter de spoiler. En revanche, je peux me permettre de dire pourquoi il m'a fait sourire. Ce personnage est en effet, très anti littérature, et ses arguments sont tout à fait ceux que quelqu'un emploierait pour défendre la littérature. le paradoxe m'a fait sourire la première fois et les suivantes, car il énonce les mêmes arguments que ceux qui les prônent, mais à contre-emploi.
Je vous conseille vivement de lire ce roman, pas forcément pour l'intrigue car elle ne résiste pas très longtemps à un lecteur aguerri, mais plutôt pour tout les à-côtés qui font le charme de ce livre.
Pour conclure, Dean Koontz a encore une fois, réussi à nous pondre un succulent roman haletant et empli d'ingéniosité. de surcroît, les petits détails qui sont dispersés dans le texte feront le bonheur de tout les amateurs du genre. Une petite merveille, un pur petit bijou d'angoisse que je vous recommande hautement.
Commenter  J’apprécie          92



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus