AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Enya75


171 pages seulement pour narrer une saga familiale qui s'étend de 1908 à 2008, sans chronologie. Histoire condensée, mais racontée par cette plume travaillée, précieuse, ce style ciselé et précis. Comme toujours, l'écrivaine nous emmène où elle veut et comme elle veut, on la suit avec admiration, délectation, plaisir... Et Marie Hélène Lafon n'a jamais besoin de long discours pour développer son sujet, toujours concis. Cependant, je me suis un peu perdue dans le temps, dans les événements, dans ces variations, dans cette famille, parmi ces personnages, dont certains très éphémères, et cette tristesse, mais on se laisse embarquer. L'histoire commence à Chanterelle en 1908 avec Paul et y revient en 2008 avec Antoine. Lot, Cantal, Paris, sororité, famille recomposée, histoire d'une multitude d'histoires, d'instantanés, d'un fils sans père, le tout déployé par une merveilleuse conteuse.

Commenter  J’apprécie          150



Ont apprécié cette critique (14)voir plus