AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de 5Arabella


5Arabella
  01 août 2016
Deux soeurs, Madeleine et Dina se retrouvent, après un long moment de séparation. Nous découvrons à petites touches leur histoire, par des retours en arrière, à différents moments de leurs vies. Elles ont aimé le même homme, Ricky, le mari de Madeleine, qui malgré son amour pour Dina, n'a jamais réussi à quitter sa femme et ses enfants, s'étiolant petit à petit, et somatisant ses indécisions et les conflits intérieurs qu'il n'aura jamais su résoudre.

Rosamond Lehmann trace des portraits tout en finesse de personnages complexes, profondément insatisfaits, à qui leur vie échappe d'une façon ou d'une autre. C'est en même temps, et paradoxalement, très noir, et jubilatoire, parce que cela sonne tellement juste que l'on a la sensation d'être en présence de vraies personnes, comme en pourrait en croiser dans la vraie vie, et non pas de personnages de papiers. Les deux soeurs en particulier sont saisies avec une justesse incroyable, Madeleine qui en rajoute dans la respectabilité, la surface et l'apparence, tout en sentant l'inanité de cette façon de vivre, et Dina qui pousse à l'extrême l'originalité, la marginalisation, l'auto-destruction, comme une autre sorte de fuite en avant.

Cela dit , je trouve le personnage de Ricky moins convaincant, et la longue partie dans laquelle il est au premier plan, m'a du coup parue trop longue. Mais il s'agit vraiment d'une petite réserve, le roman dans son ensemble est vraiment très beau, à déguster lentement, tellement l'écriture de Rosamond Lehmann précise, dense, demande le temps pour être saisie dans toutes ses implications. Pas de superflue, l'auteur nous oblige à aller au coeur des sentiments et des malaises. des êtres.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus