AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de jalleks


jalleks
  26 septembre 2017
Couverture de livre aguicheuse.
Titre court et incisif.
Identification de l'auteur immanquable.
Maison d'édition qui ne fait pas dans la dentelle.
L'auteur de Charade a de nouveau frappé.
Cette fois, au Cyanure.
Et il ne fait pas dans la demi-mesure, ni n'épargne ses lectrices et lecteurs, le Loison.
Il fait la part belle aux personnages pour lesquels il n'a aucune pitié, aucune condescendance. C'est parfois cru, mais bien réel. Il fait fi des procédures et de la théorie. Rien n'est trop beau, ni trop dangereux ou valeureux pour attraper un tueur fou.
L'action démarre à la première page pour ne plus s'arrêter.
Barga et de Quézac du 36 s'apprêtent à délaisser le quai des Orfèvres, qui va déménager aux Batignolles. Mais leurs méthodes, elles, ne changent pas. Nous voilà entraînés dans une course folle, au plus haut sommet de l'Etat.
Il a bien capté les rouages du thriller, maître Loison.
Et on lit, on dévore. Jusqu'à être à la limite des symptômes de la prise de cyanure : apnée, convulsions, arrêt cardio-circulatoire.
Et il nous a jusqu'au bout. La chute est surprenante, il fallait le faire ! Mais chut, pas de spoiler, j'voudrais pas me prendre un tir d'arbalète d'avoir trop parlé.
Cet opus reprend ses personnages de Charade. Vous n'avez pas lu Charade ? Pas de problème, ce n'est pas la suite.
Vous n'avez pas lu Charade ? Pardon, vous n'avez pas lu Charade ?
Courez donc chez le libraire, rectifier le tir, sans mauvais jeu de mots ...
Bravo Laurent Loison, vous êtes rentré dans la cour des grands du Thriller français.
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (8)voir plus