AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,13

sur 23 notes
5
2 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
LisLou
  10 mai 2021
C'est la couverture qui attire mon oeil chez le bédéiste.

L'histoire est tout aussi attirante voire loufoque au début.
Le Zach en question est fan d'ampoules de couleurs. Il en met partout, il en vend, il en offre.

Sa petite amie ne supporte plus son excentricité ( que moi je trouve juste géniale) et le quitte.
Il en est super triste.

Il va rencontrer une personne dans la vie de laquelle il a envie de mettre plein de couleurs. Evidemment la vie ce n'est pas que des jolies couleurs et des soirées lumineuses.

Zach voit-il la réalité et choisi-t-il de la colorer? ou est-il incapable de voir la réalité en face?

à lire, relire les jours de pluie
Commenter  J’apprécie          81
shmileblik
  23 septembre 2018
Une lecture qui met du rose dans le coeur. La vie peut être douce et surprenante si on prend le temps de regarder au-delà des apparences.
Commenter  J’apprécie          30
mathie36
  31 juillet 2018
J'adore quand un livre ou une bande dessinée transmettent ce genre de message !

À travers ce personnage, Zach, un peu à part, très naïf, les auteurs prônent la différence, ils nous montrent que non seulement elle est une force, elle nous rend uniques. Soyons-en fiers !
Zach m'a un peu fait penser au personnage d'Edward aux mains d'argent, sans le côté Frankenstein, mais plus à son aspect insouciant, sincère et tellement humain qui arrive à rendre le monde plus beau, plus intéressant… Plus rose !
On voit la couleur au travers du gris de la vie, on oscille entre poésie et réalité… Bref, tout est possible.

C'est tellement humain, cette bande dessinée m'a fait du bien, je me demande si cela ne serait pas encore mieux de la découvrir à la période de Noël, il y a une ambiance féerique qui peut évoquer cette période.

Le graphisme me parlait et pour cause : c'est le dessinateur de ”Croquemitaines”, deux tomes lus et adorés l'année dernière. Et pour lesquels justement, j'avais été attiré par le dessin. Sans le savoir, j'y suis retournée, c'est plutôt bon signe.

Une BD décalée et touchante qui donne à voir la vie en rose !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CornerBD
  12 juillet 2019
Cet album est pour moi une magnifique découverte. J'ai été fasciné par ces couleurs, elles m'ont transporté. Je conçois que cet album ne plaira pas à tout le monde c'est un peu un ovni mais pour moi c'est une vrai réussite. Je sais bien qu'il ne vaut pas 5/5 pour la plupart des gens mais si j'avais put mettre plus je l'aurais fait tellement cet album m'a touché.

Article complet sur le lien suivant:
Lien : https://www.cornerbd.fr/post..
Commenter  J’apprécie          10
Playmo44
  31 juillet 2018
Zach est responsable luminaire dans un grand magasin parisien. Les lumières, c'est toute sa vie et il les préfère en rouge, vert ou bleu mais surtout pas en blanc neutre et aseptisé. Depuis qu'il a eu un accident étant enfant, il a une vision déformée de la réalité. Les choses qu'il voit sont idéalisées et transformées par le prisme d'un optimisme forcené et exacerbé. C'est pourquoi, lorsqu'il rencontre Clélia, star du porno qui réalise une exhibition en tant que danseuse/effeuilleuse dans un salon de l'érotisme, il imagine que celle-ci pratique de la danse classique. Alors que toutes les personnes présentes ont vu un strip-tease, lui a vu un magnifique ballet constitué de pas chassés…

J'ai décidé d'acheter cet album, après avoir lu en avant-première quelques planches sur le site de BDGest, en mai dernier. le dessin élégant et les premières pages prometteuses m'ont donné l'envie de me le procurer. Sans compter que c'est encore un album de la collection Grand Angle de chez Bamboo édition.

Au scénario, nous retrouvons un duo constitué de Stéphane Massard et Jean Rousselot à qui on devait déjà « Adieu monde cruel ! », en 2017. Ces deux compères, issus du monde de la télévision, nous offrent une histoire originale, où les auteurs nous content une réalité poétisée. Zach et Clélia, sont deux êtres très différents mais il se passe une rencontre improbable qui fait que des choses impossibles le deviennent et qu'un peu de magie opère. Même si certains personnages sont peut-être un peu trop stéréotypés comme celui du manager sans scrupule, d'autres sont plus extravagants et originaux comme l'indépendantiste qui va essayer d'aider notre héros à illuminer un pays tout entier.

En route pour l'Ile de Beauté et la liberté, nos héros ont choisi l'option du scooter comme moyen de transport, rendant ainsi encore plus pittoresque leur périple. le récit est parsemé d‘humour, ce qui donne à cette aventure un certain charme. Les auteurs ont décidé de traiter cette histoire d'amour avec légèreté, candeur et un peu de féérie, sans véritablement s'inquiéter de la probabilité de leur histoire, un peu à la manière d'un scénario à la Forrest Gump ou Amélie Poulain. Si je devais classer cette BD, j'hésiterais entre deux catégories cinématographiques qui ne sont pas forcément antinomique : le road-movie et la Rom Com.

D'un point de vue graphique, les dessins de Djet m'ont tout de suite attiré. J'ai trouvé original son style semi-réaliste tirant à certains moments vers le manga et à d'autres vers le comics. le coup de crayon de l'auteur, allié aux couleurs, arrive à faire passer des impressions différentes (tantôt chaudes tantôt froides). de même, j'ai trouvé original que l'on nous montre le décalage dans la perception des choses notamment lorsqu'on les voit avec les yeux de l'un des protagonistes puis de l'autre. Il s'agit du même endroit mais avec deux manières très différentes d'appréhender les choses. de manière générale, les couleurs sont lumineuses et totalement adaptée au propos. le découpage dynamique fait que l'on ne s'ennuie pas. Enfin, on retrouve à la fin de l'album un cahier graphique de quelques pages qui nous présente des recherches réalisées pour les personnages principaux.

C'est une BD qui se regarde plus qu'elle ne se lit. Les auteurs ont choisi le parti-pris de ne pas noyer le lecteur sous des tonnes de dialogues, préférant l'efficacité à la verbosité. le reproche que l'on pourrait lui faire est de ne pas avoir mené une réflexion et une critique plus acerbe sur certaines thématiques soulevées pour l'histoire, car on reste à la surface des choses. Cela reste très léger et peu réaliste. Néanmoins, cela atteint aussi son objectif premier qui est de divertir. C'est un récit complet, sans prétention, qui se laisse découvrir avec plaisir.

Lien : http://www.artefact-blog-bd...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AmeliaVarin
  09 juillet 2018
Un autre monde…
Cette bande-dessinée est un peu unique en son genre. Il faut dire qu'on nous propulse dans la vie d'un homme qui voit le monde si différemment de nous qu'il en paraît atypique, voire original. Pourtant, pour lui, c'est sa vie, son monde, sa réalité. Alors, il ne comprend pas quand sa petite amie rompt avec lui sous le prétexte qu'elle le trouve étrange avec ses ampoules de toutes les couleurs. Et puis, pour se détendre et oublier un peu, il va regarder un spectacle. Et ce que tout le monde verrait comme un strip-tease, il le voit comme un ballet de danse classique. Il est émerveillé devant cette femme qui ondule comme une sirène, il la trouve si belle… Et, qu'arrivera-t-il au bout de la route ? Sourire ou désillusion ?

Entre poésie et réalité…
J'ai trouvé qu'il émanait de cette bande-dessinée deux choses très contrastées. D'abord toute la poésie des lieux, des couleurs et même du comportement de Zach, si décalé mais doux et attentionné. Ensuite, cette dureté dans la vie de Clélia, star du porno et ne semblant pas vraiment apprécié son mode de vie… le contraste entre sa mine réjouit aux côtés de Zach et son sourire triste lorsqu'elle mène ses activités participe à cette opposition réalité/magie. Magie parce que dans le monde de Zach, tout semble si beau, si poétique, si doux, si… magique… Cette bande-dessinée est une romance. L'histoire d'une rencontre que rien ne pouvait empêcher. Une rencontre inattendue, certes, mais providentielle aussi bien pour Clélia que l'étrange Zach.

Au final, une bande-dessinée à l'univers singulier qui peint le tableau merveilleux d'une histoire d'amour hors-normes.
Lien : https://leshistoiresdameliae..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4224 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre