AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de opheliedms


opheliedms
  18 octobre 2021
Il s'agit de mon premier livre de cette auteure est pas le dernier. Ce livre je l'ai acheté un peu sur un coup de tête, ne sachant pas vraiment dans quoi j'allais me lancer et bien je ne regrette pas.

Le livre se découpe en trois parties et ça permet de mieux situer l'histoire et nous laisse le temps de digérer les évènements.

Nous rencontrons Marilla qui au début du livre à 13 ans et vit avec ses parents et son frère. L'arrivée de sa tante pour aider sa mère enceinte, va bouleverser la vie de Marilla qui ne sait pas comment gérer cette intrusion. En effet, cette dernière est excentrique et à des idées que Marilla juge insensées. Mais la mort brutale et tragique de sa mère va faire prendre conscience de certaines choses à Marilla qui va devoir grandir plus vite que prévu.

Le personnage de Marilla adolescente au début du livre m'a touché dans le sens où elle se dévoue complètement à sa famille, mettant un point d'honneur à respecter sa promesse faite à sa mère sur son lit de mort, à savoir : s'occuper de sa famille. Elle n'est qu'adolescente mais va devoir faire des choses de grande et gérer une maison à ce jeune âge n'est pas à la porté de tout le monde. Elle ne se plaint jamais de ce qui lui arrive, au contraire, elle y trouve une certaine satisfaction qui la rassure puisqu'elle n'a connu que ça, elle aime sa vie ainsi. Elle est timide, réservée mais ne se laisse pas abattre. Elle a des convictions et à son propre point de vue qu'elle va défendre et c'est remarquable, de la voir se battre pour défendre ce qu'elle pense.

Plus on avance dans la lecture, plus on apprécie ce personnage que l'on voit évoluer au fil des pages. D'adolescente, Marilla va devenir une adulte qui se rend compte qu'elle s'est oubliée. En effet, elle a voué sa vie à sa famille au détriment de son propre bonheur personnel et réalise qu'elle va passer à côté d'une belle histoire mais ne regrettera jamais les choix qu'elle a faits. C'est intéressant de voir une héroïne comme cela.

Le cas avec John Blythe m'a touché et attristé. On voit bien que les deux protagonistes ressentent de l'amour mais que Marilla « s'interdit » ce bonheur et refuse les avances de ce dernier car elle juge qu'elle n'a pas le droit à cela. Sa famille passe avant tout.

Le livre traite aussi de la traite des esclaves et de leur « chasse » dans le pays mais je trouve que le sujet n'est pas abordé en profondeur et vers la fin, me laissant sur ma fin. Certes, Marilla va prendre soin et s'occuper des orphelins esclaves mais je trouve que ça manque de profondeur. le sujet des fugitifs noirs américains qui passent la frontière canadienne aurait pu être un peu plus développé car tout se passe si vite qu'on a l'impression de passer à côté de quelque chose.

Ce livre traite également de l'amour fraternel entre Marilla et Mathew qui se soutiennent l'un et l'autre et sont toujours présents quoi qu'il arrive. Mathew veut protéger sa soeur et inversement dans toutes les situations et c'est beau à lire et à voir. L'amour entre un frère et une soeur est inconditionnel et pur.

Sinon, l'histoire était prenante, les personnages attachants et j'ai adoré découvrir cette plume qui m'a transporté au Canada où les descriptions des paysages étaient si prenantes que j'avais l'impression de voyager aux côtés de ces personnages.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus