AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Allantvers


Allantvers
  28 janvier 2020
Je suis une fois de plus bluffée par le talent de Ian McEwan qui réussit encore une fois à conjuguer, sur un sujet difficile car encore peu pensé faute de recul, une appréhension vaste et profonde de la problématique posée, sa restitution en un récit crédible, une plume d'une admirable tenue, le tout avec ce léger pas de côté qui donne toute sa force à la réalité fictionnelle qu'il propose.
Ce talent-là de romancier est en tout cas à mes yeux exactement ce qu'il me fallait pour aborder l'intelligence artificielle plus en profondeur que par les articles de presse et les documentaires, convaincue que je suis que le monde est devenu si complexe et l'avenir si plein d'inconnu que seule la fiction des bons livres peut nous en livrer quelques clés.
La rencontre que nous propose ce roman avec Adam, un androïde de toute première génération, est extrêmement troublante. L'auteur nous aura déjà subtilement désaxés en plaçant son récit dans un temps légèrement décalé, un 1982 où Margaret Thatcher ferme les usines mais perd la guerre des Malouines. Nous sommes pourtant très loin de l'univers de la science-fiction, mais bien dans le rythme lent d'une intimité dans laquelle McEwan brouille une à une les frontières entre Adam et Charlie son acquéreur, soulignant ici la supériorité de l'un et là la faiblesse de l'autre, les installant dans une relation très éloignée de la servitude homme - machine (Charlie et Adam se vouvoient, par exemple), interrogeant en profondeur ce qui constitue l'humanité et comment s'effacent ses limites.
Un roman passionnant que je m'en vais mettre de force dans les mains de mes proches.
Commenter  J’apprécie          250



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (22)voir plus