AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Allison


Allison
  13 décembre 2017
Certains découvrent l'univers des Haut-Conteurs avec ce préquel, d'autres y replongent après avoir dévoré les cinq tomes… Et il y a moi, qui lis le Songe Maudit après avoir seulement lu le premier tome de la pentalogie initiale. J'avais été agréablement surprise par son ambiance sombre et j'avais beaucoup apprécié retrouver tout à la fois le côté épique des romans d'Olivier Peru et la tendance à l'uchronie de Patrick McSpare. Les Haut-Conteurs, c'est un peu de la dark fantasy jeunesse qui s'imbrique dans notre Histoire. Bien sûr, j'avais passé un très agréable moment de lecture, et même si je n'ai toujours pas lu la suite, je pense y remédier très vite ! Aussi, si la saga est à la base le fruit de la collaboration de Patrick McSpare et Olivier Peru, seul Patrick est aux commandes du Songe Maudit, même si Olivier est bien l'illustrateur de la couverture (permettant au roman de s'installer confortablement aux côtés de ses prédécesseurs) ce qui laisse sous-entendre qu'Olivier est toujours présent dans le processus.

Les Origines ne remontent pas vraiment… aux origines de la caste de Haut-Conteurs. le préquel se déroule simplement quelques années avant le premier tome, montrant la fin de l'apprentissage d'un personnage principal par la suite. Ainsi, vous pouvez sans crainte lire ce livre avant de débuter la saga pour découvrir en quoi consiste le rôle d'un Haut-Conteur, ou bien vous pourrez retrouver des personnages que vous connaissez et appréciez déjà si vous avez fini la saga mère. Dans ce tome, nous suivons Corwyn le Flamboyant et son apprentie Mathilde, en fin d'apprentissage et à quelques jours de devenir une Haut-Conteuse à son tour. Leur complicité est touchante et fait d'eux des personnages très agréables à suivre, que j'ai maintenant hâte de retrouver dans la suite (le début ?) de la saga. En quelques mots, les Haut-Conteurs sont une caste très respectée dont les membres parcourent le monde pour trouver des histoires et les raconter, tout en enquêtant secrètement sur le mystérieux Livre des Peurs. Vêtus d'une cape pourpre qui les rend reconnaissables au premier coup d'oeil, ils sont toujours accueillis avec enthousiasme, et pour cause : leur voix des rois rend leurs histoires aussi passionnantes qu'inoubliables. Dans le Songe Maudit, Mathilde et Corwyn se mettent à la poursuite de Lothar, un autre Haut-Conteur qui a trahi son ordre et assassiné deux des siens dans sa quête du Livre des Peurs.

Leur quête les mène jusqu'à Bagdad, où ils retrouvent Salim le Facétieux, qui les aide dans leur entreprise. Je dois avouer avoir un peu perdu de mon enthousiasme initial à ce moment de l'histoire, que j'ai trouvé trop linéaire, après un début très bien rythmé et plein de rebondissements. Il faudra attendre les cent dernières pages pour que l'histoire reprenne son rythme initial et nous laisse sur un final très satisfaisant et très bien amené. Les dernières lignes donnent clairement envie au lecteur ou à la lectrice de se précipiter sur la saga mère, ou comme c'est mon cas, de la continuer ! Je pense que j'aurais plaisir à me remémorer Mathilde jeune, alors qu'elle enseignera à son tour à son apprenti. Je n'ai pas très envie de vous raconter ce que nos héros vont découvrir à Bagdad, il faut bien entretenir le mystère autour du Livre des Peurs…

Je vous conseille donc ce roman si vous avez lu et apprécié les Haut-Conteurs, mais vous pouvez bien entendu le lire sans l'avoir fait, mais sachez que vous aurez terriblement envie de vous lancer dans la pentalogie après ça ! Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus