AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cicou45


cicou45
  01 décembre 2013
Malgré les critiques élogieuses sur ce roman, j'avoue que, en ce qui me concerne, je suis d'un avis mitigé.

Mukano est le chef (le janea) de la tribu des Mulongo qui a élu domicile en Afrique subsaharienne, en plein milieu des terres. Autant dire que celle-ci ignore tout de ce qui s'étend autour d'eux et ignorent même l'existence de l'océan, qui n'est pourtant pas bien loin. Les seules relations que les Mulongo entretiennent avec le monde extérieur est celles qu'ils ont avec la tribu la plus proche d'eux, celle des Bwele avec qui ils ont toujours eu des relations cordiales, mais se limitant à des relation commerciales cela dit. Cependant, un beau jour- non pas un jour ordinaire puisqu'il s'agit du jour où un grand incendie s'est répandu sur tout le village-, une ombre plane sur le clan Mulongo car douze hommes ont disparu, dix fils aînés de familles et deux homme d''âge mûr. Les dix mères dont les fils aînés se sont, comme volatilisés dans la nature, sont immédiatement mises à l'écart et appelés dorénavant "Celles dont les fils n'ont pas été retrouvés". Dans un monde où la magie est omniprésente, où les rêves sont on ne peut plus importants, il est vital, pour les autres du clan, de les isoler dans une case commune afin que le malheur ne se répande pas autour d'eux, d'autant plus que Mundene, le ministre des cultes, fait part des douze hommes disparus.
Eyabe, elle, bien que n'étant pas entièrement convaincue que son fils ne soit pas mort (la preuve étant qu'elle s'est coupée les cheveux en signe de deuil), elle décide, sans consulter les ancêtres ni même les hommes du village, de partir à la recherche de celui qui lui manque et qu'elle désespère de revoir un jour. Seule Ebeise, la femme du ministre des cultes, est dans la confidence. Aussi, s'engage alors pour toutes ces femmes qui vivent dans un monde où les femmes ont rarement droit à la prise de décisions, une lutte interminable pour savoir ce qui est arrivé à leur progéniture.

Le janea, accompagné de sa garde personnelle, a lui aussi entrepris une expédition afin de découvrir où sont passés ceux qui n'ont pas été retrouvés.
Parviendra-t-il à déceler ce mystère ? Et si oui, les conséquences ne s'avéreraient-elles pas encore plus dramatiques que ce qu'elles ne laissaient présumer ?

Un roman très bien écrit, certes, mais qui est parfois difficile à suivre (non pas tant en raison du vocabulaire employé puisqu'un lexique se trouve en fin d'ouvrage) mais plutôt en raison des noms qui ne sont pas évidents à retenir car certains se ressemblent tant que l'on finit à ne plus savoir qui est qui. le lecteur (enfin je parle toujours pour moi, bien sûr) parvient néanmoins assez facilement le coche mais toujours est-il que je n'ai pas vraiment accroché avec cette lecture bien que celle-ci soit fort enrichissante ! A découvrir !
Commenter  J’apprécie          440



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (32)voir plus