AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Amnezik666


Amnezik666
  04 août 2016
Pfft j'suis trop vieux pour ces conneries ! Non mais c'est vrai quoi, mon palpitant n'est plus de première fraîcheur. Et je ne vous parle même pas de ma tension. Et l'autre là, le Boyd Morrison, se permet de malmener tout ce petit monde sur plus de 400 pages sans jamais leur accorder le moindre répit. Histoire d'enfoncer le clou, ce petit saligaud ne nous fait même pas grâce d'un happy end… Sadique !

J'ai abordé ce bouquin comme un divertissement rythmé mais hautement improbable, quelle erreur ! On est dans le même registre que Extinction de Matthew Matter (chez Bragelonne aussi, chroniqué ici), à savoir un scénario catastrophe certes extrême mais malgré tout possible. le tout servi par une intrigue richement documentée (sans jamais sombrer dans le didactique soporifique) menée à un rythme ahurissant. Il faut dire que l'action se joue en moins de 4 heures, pas le temps de souffler entre deux chapitres, ni même entre deux pages. Quand j'vous dis qu'il vous mettra les nerfs en pelote, ce n'est pas du bluff.

Avec le personnage de Tai Kanaka on trouve un personnage ordinaire confronté à une situation extraordinaire, et pour couronner le tout il va se retrouver déchiré entre sa conscience professionnelle (dont dépend la vie des habitants de l'archipel) et ses sentiments personnels (sa femme et sa fille sont directement exposées au tsunami), déchirement qui s'achèvera sur un choix cornélien des plus déchirant.

Au cours de son périple au milieu d'un Honololu dévasté par la nature en furie, il croisera des alliés, des victimes dépassées par les événements, mais aussi des connards de première qui ne pensent qu'à sauver leur petite gueule de minable et des inconscients qui se fichent éperdument de l'alerte. Des rencontres qui malheureusement ne que trop vraies dans ce genre de situation, il y en a toujours qui vont se persuadés d'être plus important que les autres ou pire, invulnérables face aux éléments déchaînés.

Je ne sais pas si tout est scientifiquement rigoureusement exact, ni si tout est humainement réalisable mais honnêtement je m'en fous, l'essentiel étant que l'ensemble passe comme une lettre à la poste et sur ce point le challenge est relevé haut la main.

Le roman a été publié en version originale en 2009, puis réédité en 2010 (c'est le second roman de l'auteur, le premier étant encore inédit en français) ; il aura fallu attendre 2016 et le succès de la série Tyler Locke (du même auteur, chez Bragelonne) pour qu'une version française voit enfin le jour.

J'adore ces bouquins qui vous laissent groggy une fois la dernière page tournée, à ce titre La Vague fait vraiment très fort, tellement addictif que je l'ai dévoré d'une traite.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus