AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782820526779
437 pages
Bragelonne (06/07/2016)
4.19/5   105 notes
Résumé :
Hawaï. Le paradis des touristes. L'enfer sur Terre. Le meilleur thriller survivaliste de l'été. « Un conseil : n'emportez pas ce livre à la plage. » Douglas Preston.
« Un thriller survivaliste à lire absolument. » James Rollins.
Une pluie de météorites d'une violence inouïe s'abat sur l'Océan Pacifique. À Honolulu, Kai Tanaka, le directeur du Centre d'alerte tsunami du Pacifique, relève une légère variation sur ses graphiques. Quand les communicatio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 105 notes
5
18 avis
4
8 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Bartzella
  18 septembre 2021
Cette fois-ci, on plonge au coeur d'une catastrophe naturelle. Une violente pluie de météorites frappe l'océan Pacifique de plein fouet, ce qui provoque un tsunami (et plusieurs répliques) d'une ampleur inimaginable sur toute la côte ouest des États-Unis et, à moindre échelle, ailleurs dans le monde également. Hawaï et ses îles sont particulièrement touchées.
Kai Tanaka, directeur du Centre d'alerte tsunami du Pacifique en charge de surveiller tout phénomène particulier, est donc de par sa situation le premier à recevoir les données de ce qui s'en vient. C'est effroyable. Il devra porter sur ses épaules la responsabilité de sauver un maximum de gens en transmettant les nouvelles à son tour au grand public. En effet, au moment où il reçoit l'information comme quoi il s'agit d'un tsunami et non d'un séisme ordinaire, il est déjà trop tard. Au moment où il comprend que ce tsunami est hors-normes, il est trop tard également. La première vague arrivera dans moins de deux heures. Impossible de faire évacuer Honolulu, grosso-modo un million de personnes. Impossible de faire venir des bateaux, avions ou hélicoptères en provenance de la côte, pas assez de temps. Chaque seconde compte déjà.
Le défi consiste à pouvoir contacter tout le monde en même temps, alors qu'il fait beau et que tout le monde est à l'extérieur à profiter de la journée au lieu d'être vautré devant la télévision ou l'ordinateur. Il lui faudra pourtant réussir à faire passer le message dès maintenant sans créer d'onde de panique et ensuite, à chacun de trouver un moyen de grimper sur les hauteurs les plus proches et tenter de sauver sa peau. Tout le monde n'a malheureusement pas les capacités physiques à se mobiliser rapidement. Lui devra en plus tenter de regrouper sa famille éparpillée sur l'île en cette magnifique température. Il ne peut pas être partout en même temps. Sans compter les embouteillages monstres, inévitables, qui nuiront très bientôt à la fuite de tout le monde.
Ce gars-là, c'est un héros ! Pour une fois, on parle d'un héros qui pourrait exister dans la vraie vie. Il est crédible. Dans sa manière d'être, de penser, d'agir. À travers tout cela, il garde toujours la tête froide. Et pas parce que c'est le personnage principal qu'il n'en arrache pas ! Il n'est pas plus chanceux que les autres, il en bave, le pauvre Kai !
"La Vague" est un véritable page-turner, très bien écrit, qui nous tient en haleine du début à la fin. de l'action pure et dure, cela pourrait faire un super blockbuster, comme "San Andreas" avec Dwayne Johnson, les images et tout, haha ! C'est absolument terrifiant à quel point cette histoire est réaliste - ou en tous cas pourrait l'être - et on est stressés tout le long !
Je n'étais pas capable de le lâcher et loin de se réjouir ou de s'amuser de la situation, parce que c'est vraiment tragique, mais les émotions qu'il déclenche sont très intenses et cela en fait tout simplement un excellent roman ! On se rend compte à quel point on ne pèse pas lourd, avec nos petites constructions pourtant solides...Mère Nature sera toujours la plus forte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          293
Amnezik666
  04 août 2016
Pfft j'suis trop vieux pour ces conneries ! Non mais c'est vrai quoi, mon palpitant n'est plus de première fraîcheur. Et je ne vous parle même pas de ma tension. Et l'autre là, le Boyd Morrison, se permet de malmener tout ce petit monde sur plus de 400 pages sans jamais leur accorder le moindre répit. Histoire d'enfoncer le clou, ce petit saligaud ne nous fait même pas grâce d'un happy end… Sadique !
J'ai abordé ce bouquin comme un divertissement rythmé mais hautement improbable, quelle erreur ! On est dans le même registre que Extinction de Matthew Matter (chez Bragelonne aussi, chroniqué ici), à savoir un scénario catastrophe certes extrême mais malgré tout possible. le tout servi par une intrigue richement documentée (sans jamais sombrer dans le didactique soporifique) menée à un rythme ahurissant. Il faut dire que l'action se joue en moins de 4 heures, pas le temps de souffler entre deux chapitres, ni même entre deux pages. Quand j'vous dis qu'il vous mettra les nerfs en pelote, ce n'est pas du bluff.
Avec le personnage de Tai Kanaka on trouve un personnage ordinaire confronté à une situation extraordinaire, et pour couronner le tout il va se retrouver déchiré entre sa conscience professionnelle (dont dépend la vie des habitants de l'archipel) et ses sentiments personnels (sa femme et sa fille sont directement exposées au tsunami), déchirement qui s'achèvera sur un choix cornélien des plus déchirant.
Au cours de son périple au milieu d'un Honololu dévasté par la nature en furie, il croisera des alliés, des victimes dépassées par les événements, mais aussi des connards de première qui ne pensent qu'à sauver leur petite gueule de minable et des inconscients qui se fichent éperdument de l'alerte. Des rencontres qui malheureusement ne que trop vraies dans ce genre de situation, il y en a toujours qui vont se persuadés d'être plus important que les autres ou pire, invulnérables face aux éléments déchaînés.
Je ne sais pas si tout est scientifiquement rigoureusement exact, ni si tout est humainement réalisable mais honnêtement je m'en fous, l'essentiel étant que l'ensemble passe comme une lettre à la poste et sur ce point le challenge est relevé haut la main.
Le roman a été publié en version originale en 2009, puis réédité en 2010 (c'est le second roman de l'auteur, le premier étant encore inédit en français) ; il aura fallu attendre 2016 et le succès de la série Tyler Locke (du même auteur, chez Bragelonne) pour qu'une version française voit enfin le jour.
J'adore ces bouquins qui vous laissent groggy une fois la dernière page tournée, à ce titre La Vague fait vraiment très fort, tellement addictif que je l'ai dévoré d'une traite.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Maks
  15 juillet 2016
Un scénario catastrophe digne d'un blockbuster au cinéma faisant penser à des films comme 2012 ou encore San Andrea donc forcément pas très littéraire mais assumé, ce roman est un veritable Pages turner.
Action non stop, suspense omniprésent quelques doses d'émotions familiales font de la vague un très bon divertissement qui permet de se vider la tête des tracas quotidien.
Les personnages sont typiquement sortis de ce genre de scénarios, le père de famille qui est directeur du centre d'alerte aux Tsunamis fera tout pour sauver la population et ses proches, comportement héroïque de plusieurs personnages mais aussi le salaud de service et son écervelée de femme ainsi que des ados inconscients.
Un livre parfait pour les vacances.
Commenter  J’apprécie          200
MaggyM
  07 juillet 2020

Je ne sais pas si on peut parler de "livres catastrophe" comme on parle de "films catastrophe" mais, dans le genre, c'est une bien belle réussite.
Alors qu'un tsunami d'une violence inédite s'apprête à ravager Hawaï, nous suivons de minute en minute, de vague en vague, le destin des membres de la famille de Kai qui tentent par tout les moyens d'échapper à une mort certaine.
Le récit est haletant, les scènes sont décrites avec jusque ce qu'il faut pour qu'on se représente bien les scènes, sans tomber dans des longueurs qui auraient pu ruiner le rythme. On s'attache très vite aux protagonistes, on a peur pour eux, on s'essouffle dans cette course contre la montre, on reste en apnée quand la vague arrive.
Bref, un page turner hyper efficace, digne d'un des meilleurs scénarios de blockusters hollywoodiens.
Commenter  J’apprécie          160
awoman
  10 août 2019
La vague est un super roman d'aventures "catastrophe", avec beaucoup de suspense. La tension va grandissante et on brûle de connaître le dénouement.
La vague raconte l'histoire d'un tsunami qui part des îles du Pacifique et menace Hawaii. le personnage principal est le responsable de l'organisme de prévention des tsunamis ainsi que sa famille.
C'est une bonne lecture de vacances, peut-être à ne pas lire au bord de la plage...
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MaksMaks   13 juillet 2016
-Ma parole, regardez les oiseaux !
La remarque d'Aspen tira Kai de son ahurissement. Étant donné les circonstances et le spectacle que son interlocuteur avait sous les yeux, il lui sembla curieux de s'intéresser aux oiseaux.
-Qu'avez-vous dit, professeur ?
-Vraiment je n'ai jamais rien vu de pareil. On dirait que tous les oiseaux de l'île viennent de s'envoler en même temps. J'espère que le pilote de l'avion l'aura remarqué et aura éloigné son appareil.
Un cri en arrière fond.
-Brent me fait observer que l'eau commence à revenir. Et à une vitesse alarmante, j'en ai peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Amnezik666Amnezik666   04 août 2016
La vie n’a jamais de fin heureuse, avait dit Teresa. Elle se termine toujours par la mort. La mort peut être digne ou misérable, douloureuse ou indolore, horrible ou sereine, prématurée ou bienvenue. Mais elle est toujours triste. La joie ne vient que de ce qu’on fait de son temps entre le début et la fin de sa vie.
Commenter  J’apprécie          120
benlebbenleb   29 août 2016
- Face à toute cette dévastation et cette mort, cracha-t-il, vous, espèces de petits merdeux, vous ne voyez qu'une occasion de gagner de l'argent ?
- Hé, les chaînes de télé se font un max de blé avec tout ça. Pourquoi pas nous ?
- Vous ne gagnerez pas un rond parce que vous allez mourir. L'immeuble où vous voulez aller ne supportera jamais une vague de soixante mètres de haut.
Les deux jeunes gens s’esclaffèrent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
amanlineamanline   05 octobre 2016
La joie ne vient que de ce qu'on fait de son temps entre le début et la fin de sa vie.
Commenter  J’apprécie          80

Video de Boyd Morrison (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Boyd Morrison
Interview de Boyd Morrison (en anglais)
autres livres classés : tsunamiVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2332 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre