AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de patatipatata


patatipatata
  31 août 2012
Le recueil de nouvelles «après le tremblement de terre» est construit comme une succession de solos autour d'un même thème, comme le morceau de Jazz cité dans la nouvelle «La Thaïlande», où Lester Young, Howard Mc Ghee, Charlie Parker, Willie Smith et al Killian improvisent 5 variations autour de «I can't get started».
C'est un des aspects que j'aime beaucoup chez Murakami, cette façon de semer des petits cailloux qui nous incite à sortir du cadre du récit pour nous conduire sur des chemins de traverse qui enrichissent le texte d'une nouvelle tonalité.
Dans «Le sud de la frontière» dont l‘ambiance est proche du très beau film de Wong Kar-Wai «In the mood for love», c'est la voix de Nat king Cole «South of a Border» que l'on entend.
Kafka sur le rivage : la Sonate en Fa Mineur de Schubert et le thème mythique du film Casablanca «As time goes by» .... play it again, Sam ;-)
1Q84: la sinfonietta de Janacek etc..
Il y a bien sûr d'autres cailloux comme toutes les références littéraires et cinématographiques qui émaillent généreusement ses textes, comme des clés à saisir pour s'ouvrir à des univers parallèles. Dans ce livre ce sera pour moi Nuits Blanches de Dostoïevski qui me semble être en écho avec la dernière nouvelle, "Galette au miel".
Enfin, Murakami a cette délicatesse de toujours laisser la porte entrebâillée à la fin de ses livres, pour laisser au lecteur la liberté du choix de ses propres conclusions.
Moi, j'appelle ça de l'élégance.
Commenter  J’apprécie          270



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (23)voir plus