AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Khalya


Khalya
  15 mars 2017
D'après ce que j'ai compris, il vaut mieux avoir l'édition de France loisirs que l'édition j'ai lu. En effet, il semblerait que cette dernière en dise beaucoup trop sur l'histoire dans son quatrième de couverture, tandis que celle de France loisirs lui conserve tout son mystère.
L'histoire commence de manière assez « banale » pour les enquêteurs et s'ils ne traitent pas pour autant l'affaire par-dessus la jambe et recherchent activement l'homme et l'enfant, pour eux, ce n'est rien de plus qu'un père qui a décidé qu'il ne serait pas séparé de sa fille.
Pourtant, il y a un membre de l'équipe qui reste sceptique. Cet enlèvement dans un train lui parait trop élaboré pour être du fait d'un père n'acceptant pas la séparation.
Le problème est que cette enquêtrice vient du civil. le gouvernement à décidé d'introduire des personnes venant du civil et donc sortant du cursus universitaire dans les services de police. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça ne plait pas. Les enquêteurs rejettent d'un bloc ces nouveaux venus qu'ils jugent inutiles. Que ce soit les analystes ou les enquêtrices qui viennent de passer des années à l'université à étudier la criminologie et le comportement criminel.
Alors quand Fredrika Bergman fait part à son boss de ses doutes quant à l'enquête, elle est vertement envoyée sur les roses !
Et là, j'ai eu beaucoup de mal à supporter ledit boss : Alex et son enquêteur Peder.

Voir la suite de la chronique sur mon blog
Lien : http://radioselene.hautetfor..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox