AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de kuroineko


kuroineko
  30 mars 2019
Subtile, nuancée, pleine d'émotions tout en retenue, c'est ainsi qu'on peut décrire l'intrigue de Rendez-vous dans le noir.

L'histoire tourne autour de deux personnages principaux. Il y a d'abord Honma Michiru, une jeune femme aveugle suite à un trauma crânien quand un chauffard l'a renversée. Elle vit seule dans la maison familiale près de la gare depuis la mort de son père.
Et il y a Ohishi Atsuhiro, jeune homme en fuite, accusé d'avoir poussé son collègue au passage d'un train express. Et poursuivi par conséquent. Il se réfugie chez Michiru, essayant de ne pas signaler sa présence à l'aveugle.

Commence ainsi une histoire à l'atmosphère très particulière, tissée de silences et de retenue. Otsuichi alterne le point de vue de ses deux protagonistes, ce qui permet d'apprendre à les connaître plus en profondeur. Et de découvrir combien ils détonnent, si solitaires depuis l'enfance, dans une société japonaise qui se base sur l'appartenance à un groupe, à la communauté. Les adeptes de la solitude et les personnes ne sachant pas endosser le rôle social sont regardés avec méfiance et souffrent souvent de déconsidération, voire de brimades.

Classé dans la collection noire des éditions Picquier (longue vie à elles pour nous permettre de rencontrer toujours plus de belles plumes asiatiques), Rendez-vous dans le noir dépasse le cadre du thriller et se préoccupe plus de la psychologie intime de Michiru et de Atsuhiro que de l'enquête policière sur la mort du collègue.

Sans excès, sans fioriture, Otsuichi raconte ses personnages avec beaucoup de finesse et nous les rend très attachants,  quoiqu'il se soit passé. Il y a une tonalité singulière dans ce roman, une sorte de douce intensité, qui en fait un univers à part dont il semble difficile de se détacher une fois la dernière page tournée.
Commenter  J’apprécie          290



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (29)voir plus