AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de AlouquaLecture


AlouquaLecture
  23 mai 2020
Seconde parution pour Crin de Chimère. Je peux vous dire que c'est du lourd. Au diable les vampires pour midinettes, retour aux sources avec les dents longues cruelles ! Je vous assure que cela fait du bien, même si des sujets très sensibles se retrouvent dans le récit. Thème très difficile que la pédophilie, pourtant un fait de société, mais toujours dérangeant malgré tout. L'auteur a prit un énorme risque, mais je trouve que c'est malgré tout judicieux, au moins on ne peut que se souvenir de son livre.

En tant que maman, mon coeur a souffert, mais c'est pourtant un comportement bien réel dans notre société. Je trouve que l'aborder ici dans une parution avec des vampires bien méchants, c'est un très bon choix. le pédophile qui se retrouve transformé en vampire, cela le classe définitivement dans la case des personnes à éliminer.

Il y a pas mal de retours en arrière, ce qui nous permet de comprendre chacun des personnages, ce qui inclus les pires, bien entendu. Mais cela donne un réel plus à l'intrigue, c'est indéniable.

En dehors des passages très noir où nous sommes avec le fameux Schwartz, le reste est un peu plus lumineux. J'entends par là que rien n'est facile pour aucun des personnages, mais ils apportent tous leur pierre à l'édifice qu'est Nocturne de Sang. Beaucoup de blessures pour chacun d'eux, Jessica suite à ce kidnapping durant son enfance et ce qu'elle a dû affronter durant cette période, Maxime le jeune homme autiste que je n'ai pu qu'avoir envie de soutenir à de nombreuses reprises durant le récit, Matthieu son frère que j'ai eu envie d'aider à comprendre son frère, Jessica qui m'a touchée de par ce qu'elle est devenue et la force qu'elle a dû développer pour pouvoir continuer, Clara sa fille qui est une fillette très renfermée et qui va devoir affronter l'horreur, Joséphine que j'ai eu envie d'étriper, Schwartz pour qui je préfère garder pour moi ce que j'ai eu envie de lui faire subir, … Mais également les personnages du passé, comme les parents de Matthieu et Maxime par exemple.

Cela ne me déplairait pas de pouvoir savoir ce qui arrive par la suite, oui je suis une éternelle gourmande !

Je préfère vous prévenir qu'il faut avoir le coeur bien accroché par moment, les passages avec Schwartz sont difficiles, mais avec une vue d'ensemble, c'est un mal pour un bien car le récit dans sa globalité est simplement génial et je sais déjà que je le relirai sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus