AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Joannie57


Joannie57
  07 août 2022
J'attendais les vacances avec impatience pour me plonger dans un roman de Carène Ponte et je peux vous dire qu'elle a égayé mes heures de plage.

Une fois de plus, je me suis attachée à son personnage, ici Maxine, une jeune femme sympathique, drôle, avec un grain de folie totalement assumée...oui mais voilà elle est prof de français dans un lycée et doit faire en sorte de captiver des élèves de seconde avec Flaubert. On aurait pu imaginer plus fun "si…"
Et oui avec des si on pourrait tous réinventer notre vie, changer de job, choisir un autre plat au restaurant (ce qui pourrait vous faire paraître instable 😜), et si ça pouvait vraiment arriver à notre héroïne? Je vous laisse découvrir de quelle façon.

Une chose est sûre, la plume de Carène Ponte m'a encore une fois fait beaucoup rire, on s'identifie toujours à ses personnages, beaucoup chanté (si si, elle arrive à nous faire chanter à chaque fois!), et émue. Mon coup de coeur? Mamie Moune. Elle est incroyable et tellement touchante. Mais il faut dire que j'ai un truc avec les grands-mères bienveillantes qui savent toujours nous guider. Peut-être parce que j'ai eu la chance d'avoir moi aussi une super grand-mère.
Cependant les autres personnages sont tout aussi géniaux : entre les deux copines qui travaillent au même lycée, qui sont prêtes à tout pour un karaoké mais qui ne sont pas capables de courir 300 mètres, sa coloc 100% écolo et ses visites hebdomadaires sur le fauteuil de dentiste de sa soeur, on ne s'ennuie pas.

J'ai passé un très bon moment , alors merci Carène pour cette pépite de plus.
Je vais essayer de lire d'ici la porte toi bien ce mois-ci. Les vacances sont terminées mais pas les bonnes lectures!

Note : 18/20
https://labibliojoe.blogspot.com/2022/08/avec-des-si-et-des-peut-etre.html
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus