AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de MarcoPolo85


MarcoPolo85
  25 avril 2019
C'est en 2016 que Emmanuel Ruben part avec son ami Vlad depuis les steppes d'Europe de l'Est jusqu'à la Plaine d'Alsace via les Balkans, Budapest, Vienne, la Bavière et la Forêt Noire.

Emmanuel nous raconte ces peuples qui s'égrènent le long du fleuve. Il raconte les histoires de ces souabes, de ces lipovènes, de ces magyars et bien d'autres encore dans la Grande Histoire mouvementée de l'Europe.

Il évoque ces écrivains serbes, bulgares, roumains qui ont construit leurs oeuvres dans une dimension universelle.

Entre deux étapes éreintantes le long de cette grande voie cyclable, il parle de cette nouvelle Europe où le populisme prend une place de plus en plus gênante. On y croise les migrants d'hier, et ceux d'aujourd'hui.

Par la plume de Emmanuel Ruben, on voit un Danube qui rit et qui pleure en même temps, un Danube qui rassemble comme il sépare. On y entend le clapotis de l'eau comme on entend les canons de Napoléon, les notes de Strauss, ou encore les bombardements de l'Otan sur la Serbie.

Dans cette Eurovélo 6, c'est tout un monde bigarré que l'on peut voir si on s'y arrête un tantinet soit peu.

Vous, qui voulez arpenter les presque 2900 kilomètres de ce grand fleuve, n'oubliez pas de mettre dans vos sacoches du Ruben.

Et les autres, comme moi, qui ne feront pas ce périple, n'hésitez pas à dévorer "sur les routes du Danube", car là vous allez goûter à ce "pays mouvant, sans racines, sans mémoire, sans identité, sans idéologie, un archipel inachevé..."
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus