AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de IreneAdler


IreneAdler
  18 octobre 2016
Challenge ABC, 2016-2017

Avec Indiana, G. Sand dénonce l'institution du mariage, mais aussi le manque d'éducation des femmes. Indiana le dit bien, elle n'est qu'une "servante".
Cependant, Sand essaye de rester impartiale : si la femme est souvent victime, elle a parfois sa part de responsabilité. Prendre un amant ou quitter la maison de son mari, ce n'est pas la meilleure manière de faire avancer les choses. Surtout qu'elle ne choisi pas le meilleur homme pour amant. S'il n'est pas méchant, il est trop dans le monde et ses artifices. Or, Indiana est naïve et a été tenue à l'écart : elle ne connait pas les codes. Elle aura a en souffrir.
Ce qui ressort de ce roman, outre la place des femmes, reléguées au second plan, c'est l'incommunicabilité entre les êtres et les rapports humains, tous placés sur le plan de la domination. Indiana se révolte, mais toute son énergie à le faire se retourne contre elle.
Sans éducation et sans codes sociaux, elle sera une éternelle victime.
Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (20)voir plus