AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Lireaimer


Lireaimer
  06 octobre 2020
un auteur à lire absolument qui était la référence de l'époque pour cet auteur
Ion
Adriatik 23 décembre 2018
Ion de Liviu Rebreanu
★★★★★
★★★★★
Un énorme coup de coeur pour ce magnifique roman reçu dans le cadre de la masse critique du mois de septembre.

Envoutée de la première à la dernière page, j'ai tout aimé : les deux histoires racontées en parallèle, les personnages inspirés de la vie réelle, l'écriture poétique…

Ce roman réaliste est facile à lire, mais nécessite un temps d'adaptation à cause de ses nombreux personnages. Mais c'est juste une petite difficulté qu'on surmonte sans problème et la lecture avance presque toute seule. ( ce fut le cas pour moi.)

Liviu Rebreanu nous propose un long voyage et nous immerge dans la vie et la mentalité des paysans roumains des années vingt. Peu importe si les protagonistes sont sympathiques ou antipathiques, ils ne laissent personne indifférent et font réfléchir sur leur manière d'agir.

L'action se passe dans le petit village de Pripas.

Le personnage principal, Ion est jeune et travailleur, mais ne possède aucune richesse. Pour sortir de sa condition, il se marie sans amour avec Ana, la fille d'un riche paysan foncier. Laissant derrière lui l'amour pour la belle Florica, il gagne enfin la terre tant convoitée et le statut social qui lui fait défaut. Mais l'homme est un eternel insatisfait…

Si j'ai apprécié suivre toute l'histoire, c'est aussi grâce à l'écriture. J'ai pris beaucoup de notes durant la lecture et je me suis rendue compte que l'auteur donne des indices au lecteur sur la tragédie qui va se jouer : ‘Il se pencha, prit dans ses mains une motte de terre et l'écrasa entre les doigts avec un plaisir plein de terreur. Ses mains restèrent couvertes de terre qui lui fit comme des gants de deuil' (page 374) ou lorsque la tension monte entre Ion et son beau - père, cela donne une autre image : ‘La campagne était blanche comme un linceul bien lavé (….) La forêt Domaniale étouffée sous la couche de neige, pleuraient et se lamentait, comme si elle demandait pitié aux deux hommes qui avançaient en ahanant…

J'ai parlé que de la première histoire, mais il y a beaucoup à découvrir.

La postface présentée par le traducteur, offre une analyse complète de ce chef d'oeuvre de la littérature roumaine.

Un roman inoubliable que je ne manquerai pas de relire un jour.

Je remercie les éditions ‘Non lieu' et Babelio pour ce précieux cadeau.
Commenter  J’apprécie          22



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus