AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Foxfire


Foxfire
  21 août 2018
J'ai des amis babeliotes vraiment adorables. Lors de la dernière masse critique consacrée aux B.D, Fifrildi me disait qu'elle avait gagné "cinq branches de coton noir", je lui avais alors dit que j'étais curieuse de connaitre son avis parce que j'avais coché ce titre mais n'avait pas été sélectionnée. Elle m'avait alors dit qu'elle me l'enverrait après l'avoir lu. J'adresse donc un chaleureux merci à Fifrildi pour m'avoir fait parvenir cette B.D. Et en plus, ce fut une excellente surprise. "Cinq branches de coton noir" est une franche réussite.

Le démarrage est certes un peu lent mais cette mise en place est nécessaire pour poser les enjeux. Ensuite, c'est narrativement brillant. le récit est très bien mené. L'alternance des passages aux Etats-Unis et des passages en Europe est un choix narratif pertinent qui dynamise le récit, instaure un beau suspense et ajoute de l'émotion avec le personnage de Johanna.
Le propos est passionnant. Les auteurs évitent toute facilité et proposent un récit subtil, fin sans manichéisme ni victimisation, juste une histoire forte et intense portée par des personnages intéressants et émouvants dont le combat touche le coeur et remue les tripes.

Le dessin est propre et de belle facture. Même s'il ne déborde pas de personnalité, c'est très bien fait et agréable à l'oeil. Détail amusant : les personnages qui ont les traits d'acteurs de cinéma. La colorisation est intéressante et pertinente.
Que ce soit au niveau du scénario ou au niveau du cadrage et du découpage "cinq branches de coton noir" est très cinématographique et serait un candidat idéal à une adaptation sur grand écran.

Encore un grand merci à Fifrildi pour cette belle découverte. Cette B.D vaut vraiment le détour.
Commenter  J’apprécie          426



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (42)voir plus