AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de greg320i


greg320i
  27 janvier 2020
Une critique ? Non, un mot pour l'auteur :
Cher Robin S.S,
Depuis que tu t'es séparé de Batman, je crains comprendre que tu n'a plus autant de valeur et de prestige aux yeux des autres..
Et de ce fait, tu déprime, tu constate une baisse générale d'intérêt dans ta vie qui fut jadis si trépidante ,si torride ,si fantastique auprès d'un mentor
qui jouer avec tant d'ardeur et de facilité avec le feu.

Jadis -hier encore pour toi- , ta seule vocation et véritable hargne dans la vie furent tes nuits si brûlantes à arpenter les rues au volant de ta Ferrari.
Combattant avec frénésie et excitation le brigand ,chassant la brute , traquant le truand et jugeant les méchants. .

Avocat comme tout le monde le sait depuis, ami de la chauve-souris ,mais ayant également en secret des envies de tout foutre en l'air car exaspéré de ce quotidien devenu au fil du temps labeur ingrat pour si peu d'intérêt ( c'est Batman qui ramasser tout le pognon,,) tu devint alors irrémédiablement de jour en jour plus aigri ,plus noir encore que le costume de ton compagnon.

La déchirure fût âpre; l'après-métier de justicier fatalement rancunier dans tes convictions et tes persuasions que "la vie ne vaut la peine d'être vécu que dans le suspense , le danger et la mort à proximité " .

Que faire, que faire ? Te demanda-tu comme un sacré damné.
L'idée fut belle, mais le profit avec la conjoncture actuelle de l'inflation (et des impôts) hélas risqué .
Vendre ta Ferrari Testarossa !
Oui, celle que tu adorais ,que tu chérissais mieux qu'une femme en la bichonnant comme un beau diable chrome & échappement ...
Finalement laissée et délaissée aux enchères sur un marché quelconque.

Poussé à bout , risquant le tout pour le tout, marchant désormais en solitaire avec un livre de Jacques Lanzmann intitulé " Marches et rêves " pour seule philosophie, ton équipée sauvage te mena finalement dans un pays sacré et secret proche de l'Himalaya .
Tintin au Tibet fut-il ton inspiration sur le coup mon mignon ?
Toujours est-il qu'au sein d'un monastère un peu austère et avec beaucoup de poussière dans tes jolis yeux si fatigués , tu décida d'y apprendre la Sagesse avec un grand S. "Suprême Sagesse" même,histoire de mieux correspondre à tes initiales peu recommandable dans une communauté juive..

de réapprendre le "vrai sens de la vie" à grande choppe de lait de yak.
De retrouver force et équilibre en mastiquant leur fromage de brebis dénué de cholestérol .
Un nouvel Homme vu alors le jour en toi mon ami;
Un volcan de mondanité occidental s'éteint, un être sain s'éveille.
Mais le doute subsiste encore quelque part dans ton esprit ,,
Comment mettre à profit finalement cet incroyable bien-être et toute cette fabuleuse capacité à prouver que "seul l'équilibre et la chasteté" ( on en parle jamais ,,mais c'est un fait) valent le prix d'une vie ?

C'est alors grâce à ta seconde rencontre -plus décisive que jamais- dans laquelle tes revenus ont trouvé la plus-value la plus incroyable & jamais vue de tes banquiers que tu trouva ENFIN la joie :
Écrire mon gars ..
Et oui, pourquoi rester comme un paumé chez les moines et te lever à l'aurore si en toute chose préférable pour toi ( la sûreté de l'emploi, du flouze à gogo ,, ) l'or ne coulerai pas plutôt au bouts de tes doigts ?
( et accessoirement dans ton compte bancaire )

Voilà pourquoi , " le moine qui vendit sa Ferrari" reste à ce jour un très grand succès, une forte belle histoire pour nous apprendre à tout plaquer, tout laisser, ne jamais se laisser envahir de confiance par des chevaux cabrés au logo en écusson sur son porte-clé..
Mais au contraire faire ce que nous croyons bon pour nous .


Moralité : quelle que soit votre sagesse ou votre foi en l'avenir , un bon éditeur et une pub d'enfer ,ça vous vends un livre mieux qu'un moine dans son monastère .
(Et pour le fric , on a pas trouvé mieux depuis..)
Commenter  J’apprécie          271



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (24)voir plus