AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Squirelito


Squirelito
  25 septembre 2020
Haute couture romanesque pour un tissu d'histoire cousu en trois générations, Céline Spirer déploie un long fil sur un siècle de tragédies et de reconstructions depuis presque les monts Oural jusqu'à outre-Atlantique.

Ethan, un jeune adolescent new-yorkais vit avec ses soeurs et sa mère avec la tristesse d'avoir vu son père une dernière fois en mangeant une glace sans jamais le revoir. La famille est morose suite à ce départ sans explication, sans aucune nouvelle et la mère sombre souvent dans une mélancolie lugubre, s'il fallait nommer une couleur pour la définir ce serait un gris cendré.

Dans un autre appartement, vit une vielle dame répondant au nom de Janik et ne fréquentant personne. Sa démarche est indécise, ses vêtements inadaptés et pourtant il lui reste une noblesse dans sa façon de bouger, de regarder. Par hasard, Ethan et Madame Janik se rencontrent dans la cour de l'immeuble et pour la première fois un étranger sera invité à franchir le seuil de son appartement, une habitation à l'aspect désordonné mais où sont renfermées dans une pièce close des toiles achetées aux enchères il y a près de quarante ans. Les échanges sont sibyllins mais peu à peu les deux êtres prennent confiance, les confidences vont suivre.

Avec beaucoup de flash back, le lecteur découvre l'existence d'une Katarzyna, originaire de Kalisz en Pologne et réfugiée aux Etats-Unis, au début du XX° siècle, où elle rencontrera un jeune homme ambitieux et peu scrupuleux qui adoptera néanmoins l'enfant qu'elle porte. Une petite fille va naître, Edith, qui cherchera à connaître sa véritable histoire après l'assassinat de sa mère. Mais lorsqu'elle part à la recherche de ses origines dans l'Est de l'Europe, la montée du nazisme devient effroyable avec comme conséquence une guerre dévastatrice. Comment Edith va-t-elle pouvoir s'en sortir et qui est réellement cette Madame Janik ?

Si votre serviteur est loin d'être un amateur des sagas familiales, c'est pourtant avec une attention toute particulière qu'il a avalé ce roman fleuve coulant sur les terres polonaises et allemandes, puis se jetant dans l'Atlantique pour amplifier le récit époustouflant de trois générations prises dans les tourbillons de l'histoire.

Un roman qui surfe sur les sentiments cachés, les blessures inguérissables, le silence des voix et les non-dits des âmes à la fois errantes et emprisonnées par le vécu.

Beaucoup d'émotions également entre la relation qui se forme entre un jeune garçon, d'une grande maturité, et cette dame âgée si craintive et si peu portée aux confessions. Les descriptions des attitudes de deux protagonistes sont si précises et détaillées que ce n'est plus un livre qui est devant vos yeux mais un écran où se déroule une épopée livresque.

Quant à l'écriture, c'est une broderie, des mots piqués sur les fluctuations des destins, un raccommodage minutieux pour réparer tous les fils cassés par les mains destructrices des hommes.
Lien : https://squirelito.blogspot...
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus