AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Olivia-A


Olivia-A
  04 décembre 2018
Holy Lands, c'est d'abord une histoire de cochons. On ne sait pas comment Harry Rosenmerck s'est retrouvé à élever des cochons en Israël mais ce pied de nez manifeste à toutes les sensibilités religieuses de la région n'en finit plus de nous tordre de rire. Assez vite pourtant, la correspondance fortuite entre Harry Rosenmerck et le rabbin Moshe Cattan dévie sur d'autres considérations. Il n'est plus seulement question de cochons, mais de religions, de toutes les religions, des lois divines, de la Shoah et des murs. Ce livre drôle se transforme petit à petit en manifeste pour la tolérance qui, à travers le rire et les opinions diverses de ses personnages, nous amène à une véritable réflexion sur l'existence d'un dieu, quel qu'il soit, sur les dérives du fanatisme religieux et sur la constitution de l'Etat d'Israël. Amanda Sthers, en nous démontrant que l'on peut rire de tout, sans être désobligeant ou médisant, désacralise un instant tous ces cultes qui dévorent cette partie du monde, montrant derrière eux les hommes et les femmes qui en écrivent l'histoire au quotidien.

Au-delà de ces réflexions politiques et théologiques, Holy Lands est aussi l'histoire de mots qui ne s'écrivent pas, tout ces mots que la famille Rosenmerck tente d'exprimer sur le papier sans jamais y parvenir. C'est l'histoire d'une génération qui cherche à exister en dehors de ce que ses parents ont connu, loin d'un ancrage territorial unique, loin d'une voie unique, professionnelle ou sexuelle. David et Annabelle sont juifs, apatrides, artistes, plus ou moins attardés moralement et sentimentalement. Face à la défection de leur père, parti élever des cochons en Israël, et à la maladie de leur mère, ils essaient de construire leur vie, comme ils le peuvent. Roman épistolaire d'une rare richesse, Holy Lands m'a fait passer du rire aux larmes, comme une évidence.
Lien : https://theunamedbookshelf.c..
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (11)voir plus