AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Eloloo


Eloloo
  19 septembre 2015
** attention, peut comporter des spoilers **Voilà plusieurs jours que j'ai terminé ce livre, mais je reste toujours un peu dubitative. Sur la couverture il est écrit qu'il s'agit de la "suite" de l'oeuvre de Stoker, d'après ses "notes originales". En l'empruntant à la biblio, je pensais retrouver les protagonistes une nouvelle fois aux prises avec Dracula, une nouvelle fois embarqués dans une aventure aux portes de l'Enfer. Au lieu de ça, j'ai trouvé des héros éloignés les uns des autres et se fourvoyant gravement sur le nom de leur ennemi : Dracula le comte suceur de sang n'est plus qu'une espèce de "gentil" vampire cherchant à éliminer le véritable monstre : la comtesse Elizabeth Bathory, lesbienne accro aux bains de sang (sens figuré ET littéral). Bathory fut l'un de mes personnages préférés, malgré évidemment sa folie furieuse. Les auteurs, Dacre Stoker et Ian Holt, ont, à la fin du livre, justifié leur "écarts" par rapport au roman original par le fait qu'Hollywood a "pillé" l'oeuvre originale et qu'ils voulaient par conséquent restaurer l'honneur de Bram Stoker en l'incluant dans le livre. Parce que oui, Stoker en personne se trouve dans le bouquin, directeur de théâtre vieillissant qui a "détourné" l'histoire de Dracula contée par van Helsing dans un bar pour en faire un monstre. Cet élément m'a un peu désarçonnée mais bon, j'ai continué à lire, parce que mis à part tous ces écarts l'histoire est assez bonne, bien menée, les pages se tournent assez facilement. Un seul bémol selon moi, le style un peu "scénaristique" du roman, dû sans doute à l'influence de Holt lui-même scénariste, et un peu trop de clichés qui m'ont fait plus d'une fois lever les yeux au ciel... Et aussi la propension un peu trop prononcée des auteurs pour le gore et le sang, le "sensationel", en somme.Que dire des personnages... Un peu clichés aussi somme toute, le morphinomane, le bourgeois suicidaire, la damoiselle en pâmoison devant son Prince des Ténèbres... Bon ! J'ai eu plus d'une fois envie de gifler Quincey Harker, ou bien de lui hurler dessus à défaut, et la fin m'a bien laissée perplexe. Mais ma "passion" (lol) pour l'époque victorienne l'a un peu emportée sur le reste, et je me suis un peu délectée, malgré le cliché, du portrait de Seward accro à la morphine (oui bon l'intrigue se passe au vingtième siècle mais c'est pas si loin de Victoria!! xD), héro victorien déchu qui s'éclipse un peu trop vite à mon goût. Et évidemment les auteurs ont ajouté une "carotte" pour les lecteurs en la personne de Jack l'Eventreur, dont l'identité n'est ni plus ni moins que révélée dans le roman ! (Je ne vous dirai pas qui c'est mais on s'en doute un chouïa, même si les auteurs brouillent un peu les pistes et font des personnages, surtout Cotford qui y aura cru jusqu'au bout, des naïfs parfois frisant le ridicule !)Pour conclure, je dirais qu'en tant que "sequel" ce livre ne tient pas ses promesses, en cela que ce n'est pas vraiment une suite mais simplement une espèce "d'explication" du roman de Bram, plutôt qu'une suite en bonne et due forme de son Dracula. L'histoire reste malgré tout intéressante et assez agréable, si on garde l'esprit ouvert et si on n'est pas trop regardant...!
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox