AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.02 /5 (sur 4221 notes)

Nationalité : Irlande
Né(e) à : Clontarf , le 08/11/1847
Mort(e) à : Londres , le 21/04/1912
Biographie :

Abraham Stoker, dit Bram Stoker, est un écrivain irlandais, auteur de nombreux romans et de nouvelles.
Enfant maladif jusqu'à l'âge de 13 ans, sa mère lui conte durant ses longues périodes de convalescence des légendes irlandaises, des histoires de la bible, des récits de l'épidémie de choléra du début du 19è siècle. Cela le marquera pour la vie.

Passionné par la poésie, la littérature avec notamment les œuvres controversés de l’auteur Walt Whitman, il est très attiré par le théâtre et deviendra même, gracieusement, chroniqueur théâtral pour le journal le Dublin Evening Mail.
Diplômé en mathématiques à 23 ans, il suivit dans un premier temps le parcours de son père dans l'administration et se fit élire au rang de conseiller financier de la Société Historique. Parallèlement à son travail de fonctionnaire, il s’essaya à la création littéraire et publia, en 1875, son premier roman " The Chain Of Destiny".

En 1876, il fit la connaissance du célèbre comédien Shakespearien Henry Irving, qui devenant deux ans plus tard, directeur du Lyceum Theatre de Londres, demanda à son ami Stoker d’en devenir l’administrateur. Il épouse une ancienne voisine d'enfance, Florence Balcombe, en 1878. Leur fils Noel Thornley naît en 1879.

Pendant son temps libre, il commence à écrire des histoires pour enfant comme le recueil de nouvelles de 1882 "Under the Sunset" (Au Delà du crépuscule). Sa première œuvre romanesque fut publié en 1891, "The Snake's Pass" suivie, en 1895, par "Shoulder of Shasta" et "The Watter's Mou".

En 1890, lors des fréquentations de la “Compagnie des Beefsteaks” dans les salons du théâtre, Stoker fit la connaissance de passionnés de surnaturel comme l’orientaliste et explorateur Richard Burton ou du Dr Arminius Vambery. Ce dernier connaissait parfaitement les légendes et le folklore d’Europe centrale comme celle du chevalier Vlad Tepes, célèbre pour son extrême cruauté et dont le surnom était Drakul. La légende veut que Stoker fut aussi membre de "La Golden Dawn", l’une des plus célèbres sociétés secrètes d’occultisme, très prisé à cette époque par de nombreuses personnalités anglaises.

Commencé sept ans plus tôt, c’est en mai 1897, que sortit son roman culte : "Dracula".

En 1898, le Lyceum Theatre connut un grave incendie et ferme ses portes. Stoker se consacra de plus en plus à l'écriture et publia plusieurs romans comme "The Mystery of the Sea" en 1902, "The Jewel Of Seven Stars" en 1903 et "The Man" en 1905.

+ Voir plus
Source : PocheSF
Ajouter des informations
Bibliographie de Bram Stoker   (35)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bram Stoker (1847-1912), dans l'ombre de Dracula. Par Céline du Chéné et Marie-Ange Garrandeau. Diffusion sur France Culture le 29 décembre 2009 pour l'émission “Une vie, une œuvre”. Si tout le monde sait que “Dracula” est un roman, moins nombreux sont ceux qui connaissent le nom de son auteur : Bram Stoker (1847-1912) fait, en effet, partie de ces écrivains que le succès de leur œuvre a éclipsé. Un anonymat peu mérité puisque l'écrivain irlandais est à l'origine de l'un des plus grands mythes de l'histoire de la littérature et du cinéma : Dracula, son personnage, étant devenu l'archétype même du vampire. Qui était vraiment Bram Stoker ? Certains le considèrent comme l'auteur d'un unique chef-d'œuvre, d'autres comme un prude bourgeois victorien, farouche partisan de la censure... Pas si sûr ! Dans son roman “Dracula”, on perçoit un tout autre visage : la figure monstrueuse du vampire, l'érotisme des personnages laissent transparaître une âme bien plus trouble. Derrière le costume du conservateur conformiste se cache de toute évidence un autre être, un Bram Stoker que ce documentaire vous invite à découvrir. Invités : Dacre Stoker Noel Dobbs Jean Marigny Alain Pozzuoli Philippe Chassaigne, professeur d'Histoire contemporaine à l'université Michel de Montaigne Bordeaux 3 Thèmes : Littérature Etrangère| Dracula| Vampire| Littérature gothique| Bram Stoker Source : France Culture

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (363) Voir plus Ajouter une citation
Gwen21   24 août 2013
Dracula de Bram Stoker
Ne pensez-vous pas qu'il y a des choses qui, même si vous ne les comprenez pas, existent cependant ? [...] Ah ! c'est bien là le défaut de la science : elle voudrait tout expliquer ; et quand il lui est impossible d'expliquer, elle déclare qu'il n'y a rien à expliquer.
Commenter  J’apprécie          820
Amethyst   02 septembre 2010
Dracula de Bram Stoker
"Sans doute les larmes font-elles du bien parfois; sans doute rafraîchissent-elles l'atmosphère comme le fait la pluie..."
Commenter  J’apprécie          710
tousleslivres   03 mai 2012
Dracula de Bram Stoker
Nul homme ne soit, tant qu'il n'a pas souffert de la nuit, à quel point l'aube peut être chère et douce au cœur.
Commenter  J’apprécie          541
Gwen21   07 mai 2013
Dracula de Bram Stoker
Un homme - et ils sont tous pareils - aime que les femmes, et surtout la sienne, soient sincères ; mais les femmes, je le crains, ne sont pas toujours aussi franches qu'elles devraient l'être.
Commenter  J’apprécie          460
Luniver   28 mai 2012
Dracula de Bram Stoker
Je m'étais préparé à une éventualité terrible ! Si nous découvrons un jour que Mina doit devenir vampire, elle n'entrera pas seule dans ce terrible pays d'horreurs et d'infamies. J'imagine que ma pensée explique comment un seul vampire a pu se multiplier : de même que leur corps hideux ne pouvait trouver le repos qu'en terre consacrée, de même l'amour le plus pur servait d'excuse à accroître leurs monstrueux rangs.
Commenter  J’apprécie          450
TwiTwi   23 janvier 2010
Dracula de Bram Stoker
Les merveilleuses couleurs s'étaient retirées du visage, les yeux paraissaient jeter des étincelles infernales, les sourcils se rejoignaient, laissant sur le front des rides semblables aux serpents de Méduse et la bouche vermillon, naguère si adorable, s'ouvrit presque jusqu'à former un carré, comme ses masques représentant la colère chez les Grecs ou chez les Japonais.
Commenter  J’apprécie          440
TwiTwi   23 janvier 2010
Dracula de Bram Stoker
Ma douce Mina, pourquoi les hommes sont-ils si nobles et pourquoi nous, les femmes, sommes-nous si peu dignes d'eux ?
Commenter  J’apprécie          440
Pavlik   11 décembre 2014
Dracula de Bram Stoker
Je regarde autour de moi, dans cette chambre où j'ai tant affronté la peur. Elle forme à présent une espèce de sanctuaire, même si j'y ai connu des épouvantes sans pareilles : rien ne pourra jamais me sembler plus horrible que ces femmes, ces femmes si belles qui attendaient - qui attendent ?- l'occasion de me sucer le sang.
Commenter  J’apprécie          410
Gwen21   13 mai 2013
Dracula de Bram Stoker
[le narrateur s'adresse à un ami qui vient de perdre un être cher]

Je le consolai de mon mieux. Les paroles, en de telles circonstances, sont inutiles. Une poignée de main, ou une main fortement appuyée sur l'épaule de l'ami dans l'affliction, ou encore un sanglot se mêlant aux siens, ce sont là des expressions de sympathie que le cœur reconnaît tout de suite.
Commenter  J’apprécie          400
Woland   05 mai 2010
Dracula de Bram Stoker
[...] ... Journal de bord du "Demeter" - De Varna à Whitby



Le 16 [juillet] au matin, le second vint me dire que l'un des hommes, Petrofsky, manquait. Chose inexplicable. Il a pris le quart à babord à huit heures, hier soir, puis a été relevé par Abramoff ; mais on ne l'a pas vu qui allait se coucher. Les autres étaient plus abattus que jamais ; à les entendre, ils redoutaient depuis quelque temps une disparition de cette sorte mais, quand on les questionnait, ils persistaient à répondre seulement qu'il y avait quelque chose à bord. Le second finalement s'est fâché ; il redoutait une mutinerie.



Le 17 juillet, hier, Olgaren, un matelot, est venu me trouver et m'a confié avec effroi qu'il pensait qu'un homme étranger à l'équipage se trouvait à bord. Il m'a raconté que, pendant son quart, alors qu'il s'abritait du gros temps derrière le rouf, il avait aperçu un homme grand et mince, qui ne ressemblait à aucun des nôtres, apparaître sur le pont, se diriger vers la proue et disparaître ; il voulut le suivre mais, quand il arriva à l'avant, il ne vit personne et toutes les écoutilles étaient fermées. Il était encore en proie à une panique quasi superstitieuse et je crains que cette panique ne gagne tout l'équipage. Pour les rassurer tous, aujourd'hui, je vais entièrement fouiller le bateau. ... [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Dracula

A quel genre littéraire appartient ce roman ?

au genre épistolaire
au théâtre
à l'autobiographie
à la poésie

8 questions
1213 lecteurs ont répondu
Thème : Dracula de Bram StokerCréer un quiz sur cet auteur

.. ..