AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de wangobi


wangobi
  17 octobre 2017
Les éditions du Bélial' ont une affection toute particulière pour l'oeuvre de Jack Vance, écrivain voyageur hissé au panthéon des monstres sacrés de l'âge d'or de la science fiction, maintenant décédé voici quelques années. On trouvera par conséquent nombre d'histoires inédites au sein du catalogue ou de rééditions savamment choisies, compilées et nouvellement traduites en provenance posthume de notre « bourlingueur favori des sept mers étoilées ».

C'est au tour de Miro Hetzel de faire la une cet été. Personnage au pragmatisme implacable et « effectueur » de premier ordre opérant au sein de l'Etendue Gaéane, notre vénal et très professionnel héros se verra propulsé dans d'incroyables imbroglios planétaires d'où il sortira gagnant sur tous les fronts. Sachez, gentil lecteur, qu'un « effectueur », c'est quelqu'un qui effectue des enquêtes et qui se fait rondement payer pour l'occasion. Si on souhaite un service de qualité, on doit savoir bourse délier. Et sachez également qu'Hetzel n'a pas la réputation de donner dans le discount de la filature galactique !

Quels que soient les cieux et les enquêtes, Miro Hetzel y brillera par son sens de la déduction, sa ténacité, son flegme en toutes situations et son opportunisme hors-pair. L'exotisme et l'aventure sont une nouvelle fois au rendez-vous : l'imaginaire de Vance est un feu d'artifice, ses intrigues et ses personnages foisonnent de vie et d'humour. Il y flotte également un parfum d'antan, rappelant à nos bons souvenirs les aventures pittoresques d'une sorte d' « Hercule Poirot des étoiles », pour qui aucun mystère ne restera insondable tant qu'on saura y mettre le prix.

l'intégralité de ma chronique sur le site des nyctalopes !
Lien : http://www.nyctalopes.com/mi..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus