AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le temps des chimères : Articles, préfaces et conférences (.. (2)

Musikant
Musikant   16 juillet 2010
Elles [les nouvelles générations] passent de plus en plus de temps devant les écrans, où tout déferle en vrac, et ignorent la littérature, raccourci magique vers les compréhensions de l’âme et le sens de la vie. Paradoxe de la communication : des gens, qui passent leur temps à communiquer partout dans le monde par écrans interposés, ne se saluent pas dans l’ascenseur. C’est plus que de l’acculturation, c’est de la barbarisation. On est hystérisés. La lecture est un antidote à cela. Il existe dans la lecture une lenteur et une densité nécessaires à la construction de l’homme. Les lecteurs deviennent une petite minorité. Il faut défendre la lecture par tous les moyens. Certes, je dis cela alros que je ne pourrais pas vivre sans lire ni écrire. Je crois sincèrement qu’il faut réintroduire l’éblouissement de la lecture dans les vies d’aujourd’hui.
Commenter  J’apprécie          20
Musikant
Musikant   16 juillet 2010
Les hommes politiques sont aujourd’hui, en moyenne, peu cultivés. Ils ne lisent pas parce qu’ils ne trouvent pas le temps. Mais à quoi passent-ils leur temps ? Ils jugent que ce n’est pas prioritaires, pas utile de lire. Cela légitime une sorte d’acculturation moyenne dont aucun écran ne peut combler le vide. Moins ils lisent, moins ils sont capables de faire passer des messages essentiels. Cela contribue à la perte de sens. Si l’on constate comment marche la fabrique des hommes politiques, on n’est pas étonné du résultat. Il n’est pas indispensable d’être très cultivé pour faire l’ENA, encore moins pour être communiquant !
Commenter  J’apprécie          10


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr