AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Indocile


Indocile
  20 juillet 2015
Une fois n'est pas coutume, j'ai découvert la préquelle avant la trilogie. Comme pour la trilogie du magicien noir de Trudy Canavan, j'ai donc découvert "L'Ombre parfaite" avant la trilogie de "L'Ange de la Nuit".

L'histoire est relativement courte. Entendez par là qu'en 2h le livre est dévoré en traînant la lecture. Une cinquantaine de page environ pour cet opus. Si je triche un peu (j'ai lu la trilogie dans la foulée avant d'écrire cette critique) en faisant le parallèle avec la trilogie je dirai qu'on découvre un peu le passé de Durzo Blint, de son métier de pisse-culotte, de son arrivée dans le Dédale de Cénaria et de sa rencontre avec Mama K. Le décor est planté pour la trilogie.

L'écriture bien que fluide est pas très rythmée comme on s'y attendrait pour un récit d'action. Celles-ci sont d'ailleurs un peu trop éparses à mon gout. Je n'ai même pas pris la peine de lire complément les annexes (sauf le glossaire qui est vraiment le bienvenu lorsque l'on découvre la préquelle avant la trilogie) car je ne leur ai pas toujours trouvé grande utilité. Le personnage évolue dans un environnement sombre, même en plein jour. Son nouveau métier l'amène à être assez distant avec les autres bien qu'il soit marié en début de récit. Je reviens sur le fait que c'est court, résultat on ressent un manque d'informations en plus du manque d'action dont je parlais. Il y a juste ce qu'il faut pour donner l'envie d'en savoir plus et donc lire la trilogie, mais rien de palpitant ou transcendant hélas.

Les + :
Écriture fluide

Les - :
Manque d'action
Récit très court
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus