AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de patriciabiron


patriciabiron
  15 novembre 2021
Le silence, c'est le trait d'union entre Laure et son père. Depuis toujours, Il hurle en sourdine de non dits, de zones d'ombre et de secrets.

François ne s'est jamais remis de la mort de sa femme. La bouteille est la main tendue vers laquelle il s'est tourné.
Laure souffre terriblement du désamour de son père qui l'empêche d'avancer dans la vie. Sa mère lui manque plus que jamais.
Simone, la gouvernante, veille discrètement sur ces deux êtres déchirés qui constituent sa seule famille.

Cette nuit là, Laure repartait de chez son père après avoir récupéré ses toiles. Puis, la neige, la nuit, un accident, et Laure rebrousse chemin...
Une seule question suffira à briser les chaînes du silence pour affronter son père. Chaque personnage fait alors un point sur sa propre vie. Les souvenirs affluent et la douleur avec. Des mots viendront, ils effaceront enfin les non dits et les secrets.

Après « le vieux qui déjeunait seul » qui avait été un gros coup de ❤️, ce roman est le second que je lis de Léa Wiazemsky. Même si j'ai préféré ma première lecture, l'autrice nous offre ici une histoire émouvante, avec des chapitres courts, des mots qui sonnent justes et une plume tendre et bienveillante. Une jolie pause entre deux lectures plus noires.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus