AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Cer45Rt


Cer45Rt
  31 juillet 2019
Dans son "Manuel", Epictète tente d'offrir simplement une philosophie de vie simple, qui pourrait aurait pu me plaire s'il n'était pas par trop déterministe. Il y a beau y avoir deux ou trois passages intéressants, je tique et, pour l'essentiel, je n'adhère pas à cette pensée qui ne peut que déplaire à une personne pour laquelle l'oeuvre sartrienne fut une révélation. Et non seulement, je le trouve déterministe ; mais contrairement à Sartre, qui ne nie pas le déterminisme, mais qui croit en la capacité de l'homme à se libérer dudit déterminisme, contrairement à Sartre, l'athée pour lequel le déterminisme n'est pas lié au(x) dieu(x), la thèse de l'existence de divinités déterminant la vie des hommes est implicite ( ou parfois explicite !... ) dans tout le "Manuel".
Et Epictète, en bon stoïcien, estimant que les hommes n'ont aucune main sur leur destinée, leur conseille de se résigner à ce qui va leur arriver…
C'est certes de la pensée simple et accessible, mais personnellement je pense que ce n'est pas une pensée juste, que, non seulement, le déterminisme selon Epictète, implique des croyances religieuses, mais, qui plus est, il est extraordinairement exagéré.
Malgré ses défauts qui m'empêche d'apprécier l'essentiel de ce texte, j'ai bien aimé quelques passages, tels que ceux, notamment, qui souligne l'importance de la mise en pratique de la philosophie.
Je n'en reste pas moins négatif quant à l'essentiel de ce court exposé de la pensée d'Epictète.
Commenter  J’apprécie          141



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (14)voir plus