Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Critiques de Paola Calvetti


Classer par:       Titrecroissant     Datecroissant     Les plus appréciéescroissant
    • Livres 5.00/5
    Par missmolko1, le 25/01/2012


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    Un vrai beau roman d'amour.
    J'ai adoré la construction du roman, fait de lettres et de narration. Les lettres de Federico sont parfois un peu ennuyeuse, surtout quand il s'attardent sur l'architecture mais ça n’empêche que j'ai trouvé nos deux héros très attachants, ainsi que tous les personnages qui les entoure.
    La librairie d'Emma est chaleureuse et l'on s'y sent bien, et j'ai été très étonné par la quantité de référence littéraire et idées lecture proposés a travers les pages du romans.
    Et puis que dire de l'Italie, dépeint par petites touches mais juste assez pour nous faire rêver.....

    Critique de qualité ? (36 l'ont appréciée)


    • Livres 2.00/5
    Par araucaria, le 15/12/2012


    L'amour secret L'amour secret de Paola Calvetti

    Un amour adultère... des lettres... Je m'attendais à un récit passionné, à une superbe histoire. Je reste sur ma faim. Je trouve le texte très plat, sans saveur et ne ressens pas l'élan de deux amants, ni leur désir. Un livre dont j'ai compté les pages qui me rapprochaient du point final. Lecture sans passion aussi... Un roman parmi d'autres sans plus! Un livre que je vais très vite oublier. Un coup pour rien, une erreur d'aiguillage que cette lecture et ma découverte de Paola Calvetti.


    Lien : http://araucaria.20six.fr

    Critique de qualité ? (29 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par Missbouquin, le 05/04/2012


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    Un livre sympathique. Il casse pas trois pattes à un canard, comme dirait ma mère, mais il se lit bien !

    En réalité, j’ai adoré toute la partie de la vie de la librairie : Emma monte mon magasin de rêve ! D’abord seulement librairie, puis librairie et café, puis hôtel pour les écrivains de passage. Des lectures, des pièces de théâtre avec les “clients”; des vitrines thématiques toutes les semaines; un vrai lien avec ses clients. Elle crée un véritable climat local. En réalité, elle gère son commerce comme une bibliothèque ! C’est sûrement pour ça qu’il m’a plu …

    Peut-être aussi pour les excursions à Belle-Ile, endroit privilégié de l’amour des deux protagonistes, à l’abri du reste du monde dans ce magnifique coin de Bretagne, où j’ai aussi vécu des moments merveilleux.

    Enfin également pour tout le travail de Federico, l’amoureux, autour de la Morgan Library dont il est supposé être l’assistant architecte et dont il écrit tout le détail du chantier à Emma.

    Petit aperçu de la bibliothèque, située à Manhattan, et qui conserve un des plus importants fonds artistique, littéraire et musical du Moyen-Age à aujourd’hui (issue de la collection de J.Pierpont Morgan, un des financiers les plus importants du pays; collection dont son fils a fait don en 1924 à la ville). En réalité c’est un véritable patchwork : à partir de la bibliothèque privée de Morgan construite en 1902, on y a rajouté des annexes au fur et à mesure de la croissance des collections. La plus grosse restauration qui ait été faite est celle évoquée par le livre de Paola Calvetti.

    Finalement si cette banale histoire d’amour ne m’avait pas énervée, c’était un bon livre pour moi, érudit, tendre et intéressant sur l’amour de la lecture.

    Je vous le conseille pour vous détendre après un livre dur ou sinistre … ça fait toujours du bien ! ^^


    Lien : http://missbouquinaix.wordpress.com/2011/10/10/lamour-est-a-la-lettre-a-paola...

    Critique de qualité ? (16 l'ont appréciée)


    • Livres 2.00/5
    Par Lali, le 28/02/2013


    L'amour secret L'amour secret de Paola Calvetti

    J’avais beaucoup aimé L’amour est à la lettre A de Paola Calvetti. Surtout pour la librairie que l’auteure avait créée et qu’on voudrait trouver dans chaque ville.

    Je n’ai pas été la seule dans cette situation. Toutes celles à qui j’ai fait lire le livre ont apprécié leur lecture et il s’est vendu des milliers d’exemplaires de ce titre dans plusieurs langues. Flairant la bonne affaire, c’est-à-dire des ventes massives occasionnées par des achats impulsifs, l’éditeur français de Paola Calvetti s’est empressé d’acquérir les droits de son précédent (et premier) roman, L’amour secret, et de de le mettre sur le marché.

    Or, ce premier roman ne méritait ni une traduction vers le français ni la mise en marché auquel il a eu droit. En effet, L’amour secret, qui a pour point de départ des lettres d’amour envoyées à son amant, un célèbre violoncelliste, par celle qui a été son amante pendant des années, lesquelles ont été trouvées par une de ses filles, a peu d’intérêt et n’a rien à envier à certains romans à l’eau de rose.

    C’est donc par une lettre de Costanza que s’ouvre le roman, celle-ci destinée à sa meilleure amie, afin de lui raconter la visite de la fille de l’homme qu’elle a tant aimé, venue lui remettre les lettres dont elle copiera de longs bouts. Une rencontre qui se passe magnifiquement bien (comme dans les livres, me dit une petite voix pas loin) et qui permettra à Costanza de mettre un point final à cette histoire d’amour puisque celle-ci n’a fait que disparaître sans jamais rompre, il y a de cela près de quarante ans.

    Les bons sentiments n’ont pas souvent été à même de faire de la bonne littérature. Nous en avons à nouveau la preuve. L’amour secret aurait mieux fait de rester secret.


    Lien : http://lalitoutsimplement.com/lamour-secret/

    Critique de qualité ? (15 l'ont appréciée)


    • Livres 1.00/5
    Par canel, le 10/05/2014


    La ronde des désirs impossibles La ronde des désirs impossibles de Paola Calvetti

    Douze heures de la vie d'une femme, mais même pas la moitié du talent de Stefan Zweig, loin de là.
    Elle a beau avoir perdu son boulot d'attachée de presse, cette Olivia, elle n'attire pas la sympathie, ni même la compassion. Très haute opinion d'elle-même ou amertume, elle estime que sa hiérarchie n'a pas su reconnaître son génie. Forcément, ils sont nuls. Tant pis pour eux. Et pour elle, surtout, qui va passer la journée à se morfondre devant des tasses de chocolat chaud dans un bar-tabac.

    Encore un livre girly de trentenaire en crise, avec tous les ingrédients : une célibataire malgré elle qui fait des listes, prend de bonnes résolutions (plus de sport, moins de dépenses de fringues), se complaît dans une nostalgie larmoyante sur feue sa mémé qui la comprenait elle, au moins. Et comme Bridget, quand elle déprime, elle enfile un pyjama en pilou et de grosses chaussettes en boulottant du chocolat devant la TV.
    Pour enrober ces futilités, donner un semblant de profondeur au récit, l'auteur présente en parallèle un jeune avocat marqué par une enfance endeuillée. Ces passages sont plus intéressants mais là non plus, on n'échappe pas aux poncifs (sur le suicide adolescent et le deuil maternel, notamment).

    Quant au dernier chapitre, ouh là... Attention, je spoile, mais finalement pas plus que la quatrième de couv' :

    L'intrigue rappelle celle des 'Heures souterraines' de Delphine de Vigan, mais la comparaison me semble insultante pour DdV.

    Je m'étais laissée tenter par une jolie couverture, qui s'avère sans rapport avec le propos de l'ouvrage. La présentation de la version originale est plus appropriée : des coeurs qui tombent d'un parapluie, cela annonce clairement... - re-spoil -

    Critique de qualité ? (14 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par brigittelascombe, le 10/01/2013


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    Emma, "naïve,imprudente et obstinée" aux dires de certains est une charmante quinqua divorcée,une battante et une créative qui sait mener sa barque et tenir bon le cap.Sa barque, ou plutôt sa libraire milanaise Rêves et Sortilèges "spécialisée dans les amours" navigue entre les Anna, Rebecca et Olga...les héroïnes de ses multiples lectures romantiques à souhait et connait un succès grandissant.
    Son cap sera celui de Belle île en mer où chaque 10 avril (date fétiche),elle rejoindra Frederico, un ancien amour de lycée revu entre les rayonnages glamour.
    Le seul hic de cette belle idylle est qu'il est architecte à New-York, est marié, est un et n'est pas un salaud (traduction:il est incapable de quitter sa femme bien qu'il la trompe en pointillés mais est-ce bien tromper si cette épouse irréprochable ne le sait pas).
    Une longue correspondance (de 2001 à 2006) s'en suit de boite postale italienne en boite postale américaine, entrecoupée par les réflexions (style journal) d'Emma.
    Souvenirs communs,projets,quotidien,échange de citations littéraires..épistolaires....vacances bretonnes en chair et en os mais plus chair qu'os bien-sûr...la relation paradoxale se tisse indestructible et fragile à la fois.
    C'est frais et tendre car L'amour est à la lettre A est un Amour avec un grand A.
    Le style d'écriture, le côté authentique et les émotions à foison m'ont évoqué les romans de Jeanine Boissard en particulier Moi, Pauline de la série L'esprit de famille car Pauline l'amoureuse lit pour "se sauver" et écrit pour s'épancher deux choses chères à Emma, une Emma bien vivante contrairement à l'héroïne de Flaubert.
    Cinq ans c'est long et le lecteur voit défiler de loin en loin le 11 septembre fatidique ou la guerre en Irak.Mais point de violence ici car l'Amour balaie tout sur son passage et provoque le destin. Après, est-ce bien crédible? Je connais peu de femmes incapables de lancer au bout d'une année un ultimatum du genre c'est elle ou moi, tu choisis! Emma est ici d'une patience angélique, contrairement au caractère impétueux italien et lui semble mou de chez mou alors qu'il est italien d'origine aussi.
    Paola Calvetti, journaliste,scénariste et romancière italienne a écrit dans le même genre L'Amour secret.

    Critique de qualité ? (10 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par myriampele, le 17/12/2012


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    J'ai beaucoup aimé ce roman écrit en deux temps: la narration, et la correspondance entretenue entre Emma et Federico, son amour de jeunesse retrouvé. Je suis entrée avec délices dans cette librairie extraordinaire qui s'enrichit au fur et à mesure de l'histoire de titres, de délices à savourer, et même d'un endroit pour dormir!!!! Mais au fil des pages j'ai commencé à m'ennuyer, et j'ai finalement trouvé l'histoire un peu mièvre...Dommage, c'était bien, au début!!!!

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par zabeth55, le 23/09/2012


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    Voilà un roman fort sympathique et agréable à lire.
    A Milan, Emma, 50 ans, ouvre « Rêves &Sortilèges », une librairie de livres dédiés à l’amour
    Parallèlement, elle vit une histoire d’amour avec Federico, un amour de lycée, retrouvé par hasard dans sa boutique. Architecte, il vit à NewYork et ils ont décidé de correspondre uniquement par boîte postale
    L’essentiel du roman tient dans cet échange épistolaire avec, en parallèle, la vie de la librairie.
    Elle est vraiment super cette librairie. C’est un peu comme un babelio où l’on se retrouverait en vrai. Elle s’améliore sans cesse. Les vitrines thématiques sont bien imaginées. Confort et bien-être règnent à l’intérieur. C’est un lieu d’échanges, de partages.
    Ce livre est un véritable hommage aux livres, aux écrivains, à la lecture.
    On y trouve des tas d’auteurs, d’œuvres, de citations.
    L’auteur ne peut qu’être amoureuse des livres pour en avoir si bien parlé.
    Seul petit bémol : le style n’est pas vraiment de la grande littérature, et les trois dernières phrases, bien « mélo » sont maladroites et superflues.

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par mimipinson, le 01/12/2011


    L'amour secret L'amour secret de Paola Calvetti

    « Aimer un homme marié, c’est apprendre à composer. On cultive l’art de retenir, résumer, enfermer dans des limites spatiales et temporelles. »

    Un livre toux doux, qui se lit d’une traite ou presque, et surtout le plus clandestinement possible pour ne pas déranger nos deux personnages réunies dans un huis clos pour se parler. Clandestinement, car j’ai souvent eu l’impression d’être de trop, d’écouter à la porte, de connaître une histoire qui ne me concerne pas tant cela touche au plus profond de l’intime : les sentiments.

    Et pourtant cette histoire, celle d’un amour caché, est belle, tout simplement ; sans mièvrerie. Deux être qui se sont aimés, il y a longtemps, qui ont eu la musique en partage.

    A la fois épistolaire, et narratif, la construction est originale. Dans ce qu’on suppose une lettre à une dénommée Gabriella, Costanza fait le récit de la rencontre avec Lucretia, tout en y incorporant des lettres dont on devine très tôt la provenance.

    Ce qui frappe c’est la dignité de Costanza. Elle ne demande rien, cueille ce qui lui et donné quand cela lui est donné. Elle aime, passionnément, accepte, ne juge rien ni personne.

    L’impression de percer l’intimité de ces deux femmes est intensifiée par ces lettres touchantes d’une femme condamnée à la clandestinité. C’est avec la même discrétion que nous quittons cette lecture, en prenant bien soin de refermer la boite dans lesquelles ces lettres étaient rangées.

    L’écriture est toute en musique. L’ouvrage est composé comme une partition : 4 mouvements séparés d’entractes, encadrés d’un prélude et d’un finale . Nombreuses sont les références d’œuvres musicales, pour mon plus grand plaisir.


    Lien : http://leblogdemimipinson.blogspot.com/2011/12/lamour-secret.html

    Critique de qualité ? (9 l'ont appréciée)


    • Livres 2.00/5
    Par patachinha, le 24/10/2009


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    J' ai eu beaucoup de mal à finir ce livre, dont le genre épistolaire domine l' oeuvre. Je me suis beaucoup ennuyée en le lisant, je trouve qu' il ne se passe rien de passionant, Emma la protagoniste est tout de même attachante. C' est une douce rêveuse, une femme particulière assez fragile émotionnellement, simple, qui ne se conforme pas à la modernité, aux ordinateurs, à internet, au téléphone portable... A toutes ces choses qui deviennent aujourd' hui primordiales dans notre société mais contre lesquelles elle refuse de rendre ses armes. Et pour cette raison j' ai apprécié sa façon de se débattre dans un monde hostile pour créer son nid douillet qu' est la librairie de livres romantiques. Contre tout et contre tous son "entreprise" réussira à prospérer dans un cadre familial et amical.



    Sa relation avec Federico en revanche, qu' est-ce que c' était barbant! Elle vit à Milan, lui à New York et ils ne se voient qu' une fois par an en Bretagne. Le reste de l' année ils s' échangent des lettres pas très enflammées à mon humble avis. Elle lui raconte l' évolution de sa librairie, l' aggrandissement du commerce ; lui, lui narre l' évolution d' un projet sur lequel il se consacre et fait de d' inutiles digressions sur l' historique du lieu, sur l' évolution du chantier, sur le maître des lieux, ... enfin les architectes et biographes apprécieront peut- être, moi ça m' a totalement rebutée. Je n' ai pas compris l' intérêt. Il est clair que l' auteur démontre que ses recherches ont été très approfondies sur la Morgan etc... mais je ne vois pas quel intérêt d' en abuser tellement au milieu d' une histoire d' amour qui se veut romantique et libérale à la fois.

    Un point positif tout de même c' est que ce livre recelle de citations d' oeuvres littéraires, de titres de livres dont je n' ai jamais entendu le nom, et celà donne envie de les découvrir car l' engouement d' Emma pour les livres est contagieux.

    Pas de surprise avec la fin, tout est bien qui finit bien... Un livre dont je ne garderai pas un grand souvenir, je ne pense pas...

    Critique de qualité ? (8 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Norlane, le 01/05/2010


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    J'ai ouvert ce livre attirée et inquiète. Je craignais la niaiserie... Mais c'est un vrai beau roman d'amour. J'ai suivi avec plaisir ces deux quinquagénaires s'échangeant des mots d'amour à travers leurs passions personnelles : elle s'occupe d'une librairie particulière à Milan (cela donne des mots magnifiques autour des livres, de la lecture), l'autre est architecte et restaure un bâtiment incroyable à New-York (sous la direction de Renzo Piano). Ici, c'est l'échange en amis qui construit l'amour ; c'est la tendresse, le partage, plus que l'histoire enflammée, et c'est pourtant éminemment romanesque.
    En fait, comme tout roman d'amour, je crois qu'il faut que cela fasse écho d'une manière ou d'une autre dans la vie du lecteur (de la lectrice !) pour se laisser emporter. Pour moi, cela a fonctionné.

    Critique de qualité ? (7 l'ont appréciée)


    • Livres 2.00/5
    Par liratouva2, le 31/08/2010


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    A trop encenser, on risque de nuire. C’est un peu mon histoire avec ce livre dont j’ai entendu beaucoup de louanges.
    Inutile de maintenir le suspense. C’est une déception ! Je n’ai pas été enthousiasmée comme je m’y attendais en lisant le résumé et en connaissant surtout la passion dévorante de l’héroïne pour les livres. Elle leur consacre sa vie en ouvrant une librairie idéale comme il serait si bon d’en voir fleurir partout : un petit monde convivial, tranquille et chaleureux où on prend son temps pour choisir et parler du contenu des livres exposés amoureusement. Quand en plus elle l’entoure d’un hôtel et d’un petit coin café en adéquation avec les livres en promotion, ce n’est plus une librairie mais un petit coin de Paradis!


    Seulement voilà, je n’ai pas aimé les personnages, je ne les ai pas sentis réels, je n’ai pas cru à leur histoire d’amour un peu trop à l’eau de rose.


    Lien : http://liratouva2.blogspot.com/2010/08/lamour-est-la-lettre-de-paola-calvetti...

    Critique de qualité ? (6 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par liliba, le 18/08/2011


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    A presque 50 ans, Emma démissionne de son emploi de traductrice pour vivre son rêve : elle ouvre à Milan la librairie "Rêves & sortilèges", entièrement dédiée à la littérature amoureuse. Elle est divorcée, son fils est grand, et elle entend bien vivre tranquillement entourée de ses livres adorés. C'est sans compter l'irruption dans sa vie de Frederico, son premier amour. Ce brillant architecte qui vit à New-York avec sa femme et sa fille lui laisse un mot dans un livre et après s'être brièvement revus, ils décident de s'écrire, d'entamer une correspondance à l'ancienne pour réapprendre à se connaître.

    Mais bien sûr, au détour des mots, l'amour pointe son nez à nouveau, et Emma et Frédérico redeviennent amants. Amants par intermittence, puisqu'ils ne se voient qu'une fois par an, pour un séjour d'une semaine à Belle Ile en Mer.

    Au fur et à mesure que la librairie se développe, attire de plus en plus de passionnés et de fidèles, devient même salon de thé et salon littéraire, l'amour qui la lie à Frédérico pèse sur le coeur d'Emma. Comment envisager l'avenir ? Y a-t-il d'ailleurs un avenir dans une relation uniquement épistolaire, avec juste une semaine d'évasion annuelle ?

    Ce roman a provoqué en moi deux sentiments contradictoires : j'ai trouvé cette histoire d'amour totalement impossible, improbable et les lettres échangées au début pas vraiment intéressantes. Emma s'en rend bientôt compte, l'éloignement aura raison de cet amour, et c'est là que cela devient plus vrai, parce qu'elle souffre en même temps qu'elle aime, parce qu'elle se pose des questions sur son avenir, sur sa vie toute entière.

    J'ai beaucoup aimé les passages sur Belle-Ile, ayant moi aussi vécu des moments très heureux dans cette île magnifique, mais une fois de plus, j'ai trouvé que tout ce qui avait trait à leur relation amoureuse était un peu plat, trop convenu, sans surprise...

    J'ai adoré par contre tout ce qui a trait à la librairie. Que n'ai-je une telle librairie dans ma région ! On a envie de s'y glisser, de s'y faire tout petit et de s'installer dans la fameux fauteuil du premier étage. On a envie de grignoter un gâteau, entouré de livres et d'amis de la littérature... J'ai imaginé chaque devanture, chaque thème dont Emma décore sa vitrine... et je me suis retenue de ne pas ajouter à ma LAL chaque roman cité par Emma et son assistante...

    Au final, une lecture agréable, mais plus grâce à Rêves & Sortilèges que grâce à l'histoire d'amour d'Emma...




    Lien : http://liliba.canalblog.com/archives/2011/03/25/index.html

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 2.00/5
    Par laconteuse, le 05/12/2010


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    Emma approche de la cinquantaine. Elle a un fils Mattia. Elle a un rêve : avoir sa propre librairie uniquement dédiée à l’amour !

    Sa meilleure amie, Gabriella, la soutient. Alberto, mari de Gabriella, est le comptable d’Emma. Lui ne sera pas optimiste à l’idée d’ouvrir cette librairie uniquement sur l’amour. Il a des réticences. Mais Emma est décidée à l’ouvrir coute que coute.

    Librairie ouverte, Emma travaille avec Alice. A elles deux, elles forment une belle équipe. Tous les livres sont répertoriés : amours brisés, amours lointains… Même un site internet est ouvert et Emma envoie des colis à travers le pays.

    La librairie marche bien. Il sera même agrandi en petit auberge où il sera possible de se restaurer. Mais attention pas d’alcool, uniquement thé, café et cocktail de jus de fruits.

    Des après-midi lecture seront organisés : « Les après-midi d’Emma ». Par la suite, même un petit (mais vraiment tout petit) hôtel ouvrira ces portes au dessus de la librairie. Trois chambres pourront accueillir des écrivains de passage ou simplement être invité lors de ces après-midis lectures.

    En parallèle, Emma revoit son premier amour. Mais Federico est marié et a une fille. Les années ont passé mais ils restent toujours les mêmes. Après avoir soupé ensemble, ils décident de s’écrire, juste histoire de garder le contact et de ressasser un peu le passé. Pas de téléphone, pas de promesses sont les seuls éléments sur lesquels ils sont d’accord.

    Mais au bout d’un an, ils se rencontrent sur une petite île pour y passer 5 jours à se repasser les meilleurs souvenirs de leur adolescence… L’amour étant toujours présent au bout de tant d’années, ils ne peuvent profiter que de ce temps-là pour se câliner…. Pendant quatre années, à la même période, un voyage sera organisé afin qu’ils puissent se voir.

    J’ai eu un peu peur lors de la critique de Cryssilda. Je venais à peine de recevoir le livre. Et bien je dois dire que j’ai trouvé ce livre assez sympathique. Lors des échanges de lettres, ils se passent autre chose que les « tu me manques », « on se voit quand »… Non ce n’est pas cela, malgré qu’il y ai quelques phrases qui s’y trouvent, mais c’est beaucoup plus poétique que cela. Ils peuvent parler de la pluie et du beau temps, de la librairie qui continue son ascension et du travail d’architecte de Federico.

    En outre, j’ai trouvé super intéressant le nombre de références littéraires dans l’histoire (et oh ciel ! il y en a beaucoup, mais vraiment beaucoup) que je n’ai pas lu ! Honte à moi. Je ne dis pas que toutes les références sont bonnes à prendre (il y en a que je ne connais pas, mais j’ai moyen d’agrandir ma culture littéraire de petit pois ! Un bon roman à lire…

    Critique de qualité ? (5 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par MissAlfie, le 09/05/2014


    La ronde des désirs impossibles La ronde des désirs impossibles de Paola Calvetti

    L'histoire se concentre sur une journée. On suit principalement Olivia, la narratrice, et les projets qu'elle va peu à peu construire pour sa nouvelle vie, accompagnée pour cela de la petite voix de sa grand-mère qui a su lui donner dans l'enfance les recettes pour rendre la vie drôle et douce. Au milieu, viennent s'intercaler des instants de vie de Diego. Rapidement, on se rend compte que c'est deux là doivent se rencontrer, c'est écrit, ils se sont trop souvent croisés par le passé pour que leurs destins ne se confrontent pas une fois de plus. La bonne ?

    La ronde des désirs impossibles est une histoire bourrée de poésie, avec un air d'Amélie Poulain, une histoire qui fait du bien et qui rappelle combien dépoussiérer le quotidien et en faire un jeu peut rendre heureux. Je n'en dirai pas plus, j'ai juste envie de vous inviter à savourer ce bonbon, cet instantané de vie qui rappellera combien garder son âme d'enfant rend la vie plus sympathique !


    Lien : http://croqlivres.canalblog.com/archives/2014/05/05/29734651.html

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par vdujardin, le 27/04/2012


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    J'ai adoré. Ce livre est plein de petites pépites, de références à des lectures, d'expressions qui ont trouvé écho en moi. Quelques exemples ? Page 61, la Participation démocratique, presque la démocratie participative d'une ex-candidate aux présidentielles, mais ici, ce sont les lecteurs et clients qui font des propositions d'achat. Tout au long du livre, le choix des vitrines mensuelles. Page 75-77, une jolie lettre de Federico racontant le 11 septembre 2001. Les toilettes avec coin lecture... et en particulier un livre (page 254), Lire aux cabinets de Henry Miller, dont je vous ai parlé il y a quelques mois... Page 123, curieux, les pommiers en fleur... le 15 mai à New-York, ils fleurissent si tard là-bas ? Page 132, La Princesse de Clèves. Ça ne vous dit rien ? Rassurez-vous, au président de la République non plus, lui qui ne comprend pas qu'elle puisse faire partie de questions de culture générale à un concours... Pauvre Madame de Lafayette, encore que depuis quelques mois, beaucoup de monde l'a lu ou porté le badge Je lis la princesse de Clèves, grand succès au dernier salon du livre à Paris. Je suis sûre que plein d'autres passages seront pour vous des souvenirs de lecture, des petites madeleines...


    Lien : http://vdujardin.over-blog.com/article-31705201.html

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Neediena, le 29/08/2014


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    Le roman parfait pour l'été ! Une très belle histoire d'amour, une jolie écriture, un cadre (une librairie) qui forcément plaît aux lecteurs, quelques reflexions sur la maturité, le sens à donner à sa vie.... Tous les ingrédients sont réunis pour que l'on passe vraiment un très agréable moment de lecture !

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par chriskorchi, le 03/05/2014


    La ronde des désirs impossibles La ronde des désirs impossibles de Paola Calvetti

    Une sympathique comédie sentimentale dans l’air du temps. J’ai passé un bon moment de lecture avec Olivia et Diego les deux personnages principaux qui sont terriblement attachants et actuels. On peut toutes se retrouver en elle, c’est une poète à sa manière. Elle est touchante. J’ai bien aimé les passages avec la Witch (DRH) qui m’ont rappelé quelques souvenirs et c’est vraiment bien vu. Sinon, le fait qu’elle fasse des listes pour tout aussi me parle beaucoup, personnellement c’est plutôt les listes des livres à acquérir le plus souvent. Elle est optimiste, elle ne se laisse pas abattre.

    Diego est aussi attachant il a souffert de la perte de son frère dans un premier temps et de ses parents ensuite. Il est abîmé et complètement happé par sa carrière d’avocat. Il veut tourner la page et ne plus vivre dans le passé.

    Le point commun entre eux : ils n’ont pas trouvé l’amour et sont seuls.Ils ne se connaissent pas mais le hasard et la vie sont farceurs et leur vie va en être bouleversée. Une comédie sentimentale vraiment réussie , une plume aérienne et sensible vous trouverez tout les ingrédients nécessaires à de bonnes heures de lectures.

    Les amateurs de romance et de comédie sentimentale seront à coups sur conquis.

    A déguster avec une tasse de thé, des chamallows ou du chocolat , une petite couverture bien douce, une petite bougie parfumée, une petite musique douce et une lumière tamisée. Le bonheur c’est simple parfois !!

    VERDICT

    Un bien sympathique roman qui peut convenir à tous. Il est tout indiqué pour un weekend, des vacances. Vous pouvez l’offrir à une tante, une soeur, une amie ou à votre maman (c’est bientôt la fête des mères).


    Lien : http://lilacgrace.wordpress.com/2014/05/02/la-ronde-des-desirs-impossibles-ca...

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par CelineCDI, le 25/02/2013


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    Emma, quinqua romantique et divorcée, décide de changer de vie et d'ouvrir une petite librairie à Milan, spécialisée dans le roman d'amour. Un jour, dans sa boutique, elle tombe sur un ex-petit ami de lycée, Federico. Ils dînent ensemble et retrouvent comme par miracle leur complicité d'antan. Sauf que Federico est marié et qu'il vit à New-York où il travaille pour un célèbre architecte italien. Emma et Federico décident alors d'entamer une correspondance secrète, par boîtes postales interposées. Ils se racontent leurs vies, la librairie, l'architecture, la littérature, l'amour. Une fois par an, ils se retrouvent pour une liaison torride à Belle-Ile-en-Mer...

    Une histoire plaisante, qui tourne bien sûr autour des livres et de la littérature (la boutique d'Emma, la bibliothèque de Federico). Mais l'ensemble est inégal. Entre le récit d'Emma et les lettres échangées, on a parfois l'impression de passer du coq à l'âne... Heureusement, les personnages secondaires viennent pimenter un peu l'histoire et y apporter un peu de fantaisie. Et puis il y a les livres, qui viennent sauver le tout. J'ai bien aimé la librairie d'Emma, un peu hors du temps. Dommage qu'elle finisse par se devenir un concept-store...

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 3.00/5
    Par akialam, le 21/06/2009


    L'Amour est à la lettre A L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti

    Un très joli roman sur la lecture, les amours jeunes et matures. On y retrouve le plaisir de lire, ces moments qu'on se ménage, depuis le choix de l'ouvrage, jusqu'à l'installation confortable au fond du canapé en passant par le souvent incontournable thé, tout le rituel de la lecture "cooconing", et l'impatience d'entamer un nouvel ouvrage comme on ouvre une malle au trésor... Au delà de l'histoire d'Emma et de Federico, ce livre est une vraie ode au bonheur de lire, au bonheur d'aimer et d'être aimé. Probablement un peu trop fleur bleue pour le public masculin ( qui a dit que les hommes ne lisent pas de romans d'amour ? ) mais vraiment sympathique, comme ces douceurs un peu trop sucrées que l'on dévore sans culpabilité tant elles sont délicieuses.


    Lien : http://akialam.over-blog.com/article-31680431.html

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)




Faire découvrir Paola Calvetti par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz

    Rien n'est plus beau qu'un mot d'amour

    A quel roman cette citation appartient-elle ? « Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueuilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. »

    •   'Dom Juan' de Molière
    •   'Le Jeu de l'amour et du hasard' de Marivaux
    •   'On ne badine pas avec l’amour' de Musset
    •   'La double inconstance' de Marivaux

    11 questions - 53 lecteurs ont répondu
    Thème : amour , amours compliqués

    Créer un quiz sur cet auteur.