AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2358800937
Éditeur : Arola (16/03/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Frissonner de peur ou rire aux éclats ? Se mettre dans une colère noire ou voir la vie en rose ? DADA vous offre un voyage dans l'histoire du cinéma, à travers les personnages d'enfants dans les films. Un parcours riche en émotions, en partenariat avec la Cinémathèque française.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
palamede
26 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Dada, une revue d'art pour les enfants (et toute la famille) est une réussite. Son dernier numéro, que je viens de découvrir grâce à Babelio et les Éditions Arola, m'a enthousiasmée. Consacré au cinéma, et en partenariat avec la Cinémathèque de Paris, dans de courts articles accompagnés de photos de film choisies parmi des œuvres emblématiques, il analyse finement les émotions. Des exemples qui sont nombreux et parlent à tous.
Ainsi pour évoquer la tristesse, la joie et l'amour : le très beau film japonais, Un été de Kikujiro de Tacheshi Kitano ; la peur : le célébrissime Harry Potter, héros simple auquel le spectateur peut s'identifier, qui fait face aux menaces en essayant simplement rester en vie, ou le film de Woody Allen, Ombres et brouillard et celui de Spielberg, Jurassic Park ; la colère et le désespoir, quant à eux, sont brillamment illustrés par The Big Lebowski des frères Coen et le Parrain de Francis Ford Coppola.
Pour les plus jeunes, la revue a aussi imaginé deux ateliers pratiques, l'un pour comprendre le théâtre d'ombre, et l'autre le travail du cinéaste pour composer les images. La dernière partie concerne l'actualité culturelle à travers une sélection d'expositions, un jeu et une BD. Des rubriques vraiment bien faites - que j'ai lues avec intérêt et plaisir - à consommer sans modération et à faire découvrir à ses enfants (ou petits-enfants).
Je terminerais par cette phrase de François Truffaut qui figure dans l'exposition de la Cinémathèque (du 29 mars au 30 juillet 2017) sur le même sujet, MÔMES & CIE : " Tourner avec des enfants, c'est une grande tentation avant, une assez grande panique pendant et une immense satisfaction après. Même quand j'ai le sentiment que tout va à la dérive, il y a toujours quelque chose de sauvé en tout cas, et c'est toujours l'enfant qui est ce qu'il y a de meilleur sur l'écran. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          402
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
palamedepalamede26 mars 2017
La passion de l'inconnu

L'écrivain Milan Kundera parle de l'aventure comme une découverte de l'inconnu. [...] Certains réalisateurs vont plus loin, en proposant une expérience de vie totalement inédite. C'est notamment le cas de Stanley Kubrick, dans le fameux 2001, l'Odyssée de l'espace. Le film s'ouvre sur l'origine de l'humanité et nous invite, dans sa conclusion, " au-delà de l'infini ". Le spectateur traverse les âges, voyage à la vitesse de la lumière, au milieu des étoiles, pour découvrir finalement qu'un éternel recommencement : recueilli par des extraterrestres, l'astronaute meurt, se transforme en fœtus et vole dans l'espace pour revenir à la vie. A la fois visionnaire et mystérieux, 2001 donne à l'aventure son sens le plus fort : un voyage au delà de nous-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
palamedepalamede25 mars 2017
Ce que montrent les monstres.

Les monstres sont souvent des projections de nos peurs enfouies. M le Maudit évoque certainement la montée du nazisme. Le démon de l'Exorciste représente la peur que les parents ont de voir leur enfant leur échapper, notamment lorsque ces derniers découvrent la sexualité. Les vampires et autres loups-garous, la crainte d'étre débordé par nos pulsions et de faire mal à nos proches... Le monstre n'est pas dangereux en lui-même. Il est comme un miroir noir qui reflète, sous une forme horrible, nos pires angoisses.

Samuel Rouget
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
4286 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre