Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2820300235
Éditeur : Kazé Editions (2011)


Note moyenne : 4.2/5 (sur 35 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Alors que les recherches sur l'identité du faux Daisy avancent à grands pas. Arai, le principal suspect de l'affaire, réapparait brusquernent et kidnappe Teru, lançant Hurosaki à ses trousses. La jeune fille parvient pourtant à l... > Voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par sandrine57, le 06 décembre 2012

    sandrine57
    Monsieur Arai, l'ancien professeur accusé d'être le faux Daisy et d'avoir tenté de tuer Mademoiselle Mori, enlève Teru et lui confie une clé USB. Il dit être la victime d'une machination et nie les accusations de tentative de meurtre. Teru croit en son innocence et fait tout pour le sauver quand ils sont menacés par celle qui est véritablement à l'origine de toute l'affaire. Mais ce faisant, Teru s'est mise en danger et ne doit la vie sauve qu'à Kurosaki, son éternel ange gardien.

    L'enquête avance, de nouvelles pistes apparaissent mais on ne sait toujours pas qui en veut à Teru et pourquoi. La situation en ce qui concerne Kurosaki et l'aveu qu'il doit faire à Teru est aussi au point mort. le jeune homme hésite à se confier car il sait qu'une fois ses forfaits avoués, Teru s'éloignera de lui à jamais. Bref, cela reste intéressant mais on aimerait que le rythme s'accélère un peu. Si l'action doit se diluer sur des tomes et des tomes on risque de se lasser et d'abandonner l'affaire. Espérons que le suivant soit le bon,qu'il se passe enfin quelque chose de déterminant, que quelques secrets soient levés...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Colibrille, le 01 mai 2015

    Colibrille
    Vous souvenez vous du professeur Arai ? Ce dernier avait truqué les comptes du lycée de Teru mais avait été démasqué par Daisy. Il faut croire qu'Arai n'a pas digéré sa défaite car il a ensuite envoyé des mails de menace à de nombreux élèves en se faisant passer pour Daisy afin de le discréditer.
    C'est du moins ce que l'auteur nous a laissé croire dans le tome précédent. Dans ce sixième tome, nous découvrons un tout autre aspect de cette affaire. Il semblerait qu'Arai ne soit en réalité qu'un bouc émissaire, un pantin manipulé par des personnes sans scrupules qui en ont après Daisy. Qui sont-elles ? Kurosaki et ses amis se mettent en chasse. Les masques ne vont pas tarder à tomber...
    Dans ce sixième tome, l'aspect romantique de la série (la relation entre Teru et Kurosaki), est relayée au second plan. Nous avons le droit à quelques scènes touchantes, mais l'essentiel de l'intrigue est consacrée à l'enquête, et donc, à de l'action. J'approuve ce changement car cela évite à l'histoire de devenir trop simpliste ou mièvre.
    Ce tome est très riche en rebondissements et en révélations. Ainsi, nous découvrons qu'en dépit de son apparente vulnérabilité et innocence, Madame Mori est une femme dangereuse, manipulatrice, dissimulant de nombreux secrets. Quelles sont ses motivations ? Que veut-elle à Kurosaki ? le mystère s'épaissit à mesure que nous avançons dans l'histoire. En témoigne dans les dernières pages l'apparition de ce mystérieux Akira à l'air menaçant. Un nouvel ennemi en perspective pour Kurosaki...
    J'espère que l'auteur nous apportera quand même quelques éléments de réponse afin de ne pas me lasser. Je suis notamment très impatiente de découvrir quel est le fameux crime que Daisy a commis... de manière générale, je pense qu'il serait temps que l'auteur commence à nous parler de l'équipe que formait Sôchirô, Riko, Patron, Andô et Kurosaki, ainsi que de leur passé commun.
    L'auteur choisit de conclure ce tome avec une histoire autour d'une petite chienne. Un petit supplément qui nous permet de croiser à nouveau Monsieur Takeda, ancien collège de Sôichirô. Il serait intéressant qu'il apparaisse de manière plus fréquente dans l'intrigue principale, il pourrait apporter son aide à Kurosaki et ses amis.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par BookShellFairy, le 27 juin 2014

    BookShellFairy
    On en sait un peu plus sur cette histoire de virus... Machination, vengeance, complot pour se débarrasser de Daisy. Un tome où les nerfs de Kurosaki seront mis à rude épreuve. Teru aussi devra faire face à de nombreuses situations périlleuses... Où elle s'en sort quand même avec pas mal de brio.
    ... Oui je sais pertinemment que tout est cousu de fil blanc... Mais quand même, cette fois-ci le caractère de l'héroïne m'est brusquement apparu "trop simple". Elle affronte les situations avec énormément de sang-froid (même si elle craque par la suite), et elle s'est étonnement adaptée à tout ce qui lui arrive sous prétexte que "son frère était aussi un hacker". Ou alors est-ce une force de caractère propre aux orphelins ? Je ne sais pas... J'admets que cela m'ennuie de plus en plus. Même si je sais qu'il s'agit là d'un trait commun aux shojos (les caractères surréalistes ^^)
    M'enfin bon, je continue encore et toujours ma lecture... Faut croire que je suis réellement accro !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Lagagne, le 21 mai 2013

    Lagagne
    Déçue par ce volume. Tout stagne. Je ne suis même pas certaine de lire la suite. Pas tout de suite en tout cas. Il y a suffisamment de lecture stimulante pour ne pas perdre son temps avec des lectures décevantes.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par gayane, le 09 juin 2015

    gayane
    Alors que la joyeuse bande se démène pour découvrir qui est le faux Daisy, Teru est kidnappée par Arai, le principal suspect. Cependant, les apparences sont parfois trompeuses....
    Un Nouveau volume drôle mais auquel je n'ai pas totalement adhéré. le lecteur retrouve toujours la culpabilité, que ce soit celle de Teru ou celle de Kurosaki... qui fini par être lassante. Cette dernière donne l'impression malheureuse d'une stagnation dans le récit ... impression malheureuse mais quelque peu fausse puisque l'on peut quand même noter quelques évolutions chez les personnages.
    Bref, je n'en dit pas plus.
    La suite de la série ne sera pas dans mes priorités littéraires à venir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (6)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Colibrille, le 01 mai 2015

    Teru Kurebayashi (jeune fille de 16 ans)...
    Kurosaki (vieux schnoque)...
    Au lit...
    Le matin...
    Au réveil...

    (Teru croyant qu'elle a passé la nuit avec Kurosaki) Grand frère, pardon. Je suis devenue adulte... alors que je rêvais de toi.

    (Kurosaki) - Tu fais erreur. D'abord, pour commencer, je ne suis ni un pervers, ni un vieux qui fait un lolita complex comme tout le monde le dit. Tu les dais, hein ?
    (Teru) - NON, je n'en sais rien.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Colibrille, le 01 mai 2015

    - T'inquiète pas. Quand elle est épuisée, elle dort toujours profondément comme ça. C'est déjà arrivé plusieurs fois. Et quoi que je fasse, rien ne la réveillait.
    - Hum... quoi que tu fasses, rien ne la réveillait ? Et qu'est-ce que tu as fait, au juste ? Jusqu'à maintenant...
    - Hein ? Hum, tu voudrais bien arrêter de prendre ce ton menaçant ? J'ai rien à me reprocher (enfin presque)...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Colibrille, le 01 mai 2015

    - T'es vraiment soûl, Kurosaki ?
    - Nan, ça va. J'étais bourré jusqu'à tout à l'heure... mais ça va mieux.
    - Pourquoi tu marches au bord du trottoir ? C'est dangereux. Descends !
    - Pas question ! SI je tombe, je meurs ! Le trottoir, c'est le paradis. En bas, c'est l'enfer, alors si je tombe, je meurs !
    - Finalement... T'es bel et bien soûl...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Colibrille, le 01 mai 2015

    - Elle a peut-être encore agi sous la menace ?
    - Je me demande... C'est mon intuition de mauvais garçon qui parle, mais... A mon avis, cette femme est bien plus vicieuse qu'Arai.
    - Ooh... ton intuition ? Du genre : "Moi, je connais le mal, je peux le reconnaître à l'odeur ?"
    - Exactement !

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Colibrille, le 01 mai 2015

    (Kurosaki)- C'est bien les chiens... Il suffit de les toucher pour se sentier heureux...
    (Teru) - Oui, hein ! C'est vrai.
    - Toi, si je te touche, après c'est difficile de ma clamer...
    - Hein ? Comment ça ?
    - Nan, rien. Je t'ai dit de rentrer chez toi !

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

Lire un extrait







Sur Amazon
à partir de :
6,15 € (neuf)
4,99 € (occasion)

   

Faire découvrir Dengeki Daisy, tome 6 par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz